Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 mars 2005 2 15 /03 /mars /2005 00:00
De nombreux outils en ligne permettent de se faire une idée précise de la qualité de sa connexion Internet à un instant donné, et il est intéressant de pouvoir réaliser ces tests quand la connexion semble soudain ralentie : cela permet de contacter son fournissseur d'accès Internet avec davantage de crédibilité et d'assurance, plutôt que se contenter d'un modeste "Allô ? Mon Internet est lent !". Quelques conseils Les scripts de test étant différents d'un site à l'autre, il est conseillé de réaliser ces tests les uns après les autres et d'établir une moyenne afin de gagner en précision. Il est impératif, pour ne pas fausser le résultat, de fermer tous les programmes susceptibles de générer du trafic (tant en téléchargement "descendant" -download- qu'en téléchargement "remontant" -upload) : ainsi, en premier lieu, les logiciels de partage de fichiers, mais aussi les optimiseurs de téléchargement. Les messageries instantanées, quant à elles, ne génèrent pas suffisamment de trafic pour perturber le résultat. Quelques explications pour comprendre le résultat Mo/s, ou Mo, signifie Mega-octets par seconde (terminologie en français). Mbit/s, ou Mb signifie Megabits par seconde (terminologie en anglais). Le bit (contraction de binary digit) est le plus petit élément de mesure possible en informatique, un bit vaut 0 ou 1. Il faut 1024 bits pour faire un kilobit et 1024 kilobits pour faire un megabit : une offre ADSL "2 Mb" vaut donc 2048 kilobits (Kb), soit 256 kilo-octets (Ko, voir ci-dessous). L'octet est composé de huit bits, et c'est la raison pour laquelle il faut savoir diviser par huit quand on souscrit à une offre ADSL ou quand on teste sa connexion Internet. Pour résumer, quand le résultat est en Ko (kilo-octets) ou en Mo, multipliez par huit pour comparer avec une offre commerciale vous ayant été proposée en Mb ou en Kb. Pour reprendre l'exemple ci-dessus, une connexion "2 Mb" permet (au mieux) le téléchargement d'un fichier à raison de 256 kilo-octets par seconde, et il faudra donc environ 4 secondes pour télécharger une image grand format de 1 méga-octet. Les testeurs 60 Millions L'Internaute Neuf Telecom SDV Plurimédia ZDNet Zebulon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens