Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 12:12

Le Forum de Davos a publié son rapport de classement des pays dans les technologies de l’information et de la communication (TICs).
Dans ce rapport, la Tunisie est classée 1ère en Afrique, 3ème dans le monde arabe et 35ème dans le monde. La première place est occupée par le Danemark, suivi par la Suède et la Suisse. Dans le monde arabe, les deux premières places sont occupées par les Emirats Arabes Unis et le Qatar.
Publié pour la septième année consécutive, le rapport porte sur le nombre record de 127 économies à travers le monde. Il est désormais la référence internationale la plus complète pour l’évaluation de l’impact des TIC sur le processus de développement et la compétitivité des différents pays.
Le rapport 2008 se concentre principalement sur le rôle que la connectivité joue dans la promotion de l’innovation, en abordant des sujets traités dans les chapitres analytiques.
Le Networked Readiness Index (NRI) évalue dans quelle mesure les pays sont prêts à utiliser les TIC efficacement, et ce sous trois angles : le contexte général dans lequel s’inscrivent les ICT aux plans commercial, réglementaire et des infrastructures ; la capacité des trois partenaires principaux –particuliers, entreprises et gouvernements –à utiliser les TIC et à en tirer parti ; et enfin, leur utilisation effective des TIC les plus récentes.
Le NRI repose sur une combinaison de données issues de sources accessibles au public ainsi que sur les résultats de l’Executive Opinion Survey, une étude annuelle exhaustive réalisée par le World Economic Forum en collaboration avec son réseau d’instituts partenaires (instituts de recherche et organisations économiques de premier plan) situés dans les pays étudiés. Cette étude fournit des informations sans équivalent sur nombre de sujets qualitatifs dans les domaines institutionnel et économique.
Cette analyse internationale des facteurs fournit des informations comparatives précieuses lorsqu’il s’agit de prendre des décisions commerciales ; elle apporte aussi de la valeur ajoutée aux gouvernements qui souhaitent améliorer leur disposition à utiliser les TIC.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens