Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 15:30

Cet article est paru dans le numéro de Mai 2011 de l’excellente revue ITPro Magazine !

Image (11)

En voici le contenu intégral :

 

Présentation de l’offre SharePoint Online

Présentation

Avec la sortie de la beta publique d’Office 365 qui devrait être effective lorsque cet article sera publié, voici l’occasion de faire le point sur l’offre SharePoint Online.

SharePoint Online est la version hébergée par Microsoft, dans ses propres centres de données, du produit SharePoint. Il s’agit donc d’un service hébergé dans les nuages, suivant l’expression consacrée (pour une synthèse des différences entre le produit SharePoint et le service SharePoint Online, voir figure 1).

image

Figure 1 : Produit et Service, deux approches complémentaires pour Microsoft

Comme le produit SharePoint, le service SharePoint Online permet de gérer les informations numériques d’une organisation ou entité. L’interface d’accès utilise uniquement des pages Web pour un accès facilité aux fonctionnalités, via un navigateur.

La version qui sort donc en beta avec Office 365 (http://www.office365.com) est la deuxième version du service qui correspond au produit SharePoint 2010. Sa disponibilité est prévue pour juillet 2011. La première version liée à l’offre BPOS (Business Productivity Online Service) s’appuyait quant à elle sur le produit MOSS 2007 (Microsoft Office SharePoint server). Elle est apparue en fin 2008.

image

 

Figure 2 : la version 2 de l'offre

 

Différentes versions

Bien que l’on en parle souvent de manière indifférenciée, l’offre SharePoint Online se décline suivant de nombreuses versions ou modalités présentant parfois des écarts importants entre elles.

On pourra citer tout d’abord les 4 produits principaux constituants de l’offre Office 365 :

1. Le service Exchange Online

2. Le service SharePoint Online

3. Le service Lync Online

4. Le logiciel Office Professional Plus que vous pouvez télécharger et installer dans le cadre de l’offre.

Ensuite il convient de noter qu’il existe une version dédiée de SharePoint Online qui à ce jour et à ma connaissance n’a pas de nom commercial. Puisque Office 365 correspond uniquement à la version dite partagée. Cela signifie qu’avec Office 365 vos sites et vos applications sont hébergées en mode partagé sur les serveurs Microsoft : concrètement vous partagez les processeurs, la mémoire et les disques avec d’autres sociétés ou organisations dont vous ne saurez jamais qui elles sont grâce aux mécanismes d’isolation et de sécurité mis en place. Cependant, en cas de pics de charges, une diminution temporaire des performances est toujours possible. Faisons malgré tout confiance à Microsoft pour avoir dimensionné ses servers avec suffisamment de marges pour que ces inconvénients inévitables soient rarissimes !

Nous ne parlerons plus dans la suite que de l’offre partagée, destinées aux configurations d’au moins 5000 utilisateurs. L’offre dédiée est destinée à de grandes entreprises (et dans une version spéciale aux administrations américaines) ayant des besoins soit de performances, soit de paramétrages spécifiques. Pour plus d’informations sur la version dédiée, vous pouvez aller sur ce lien :

http://www.microsoft.com/downloads/en/details.aspx?FamilyID=cf7d4db8-4e7c-4077-87ea-b64c57e4c98c&displaylang=en

Le descriptif de la version partagée se trouve ici : Office 365 Beta Service Descriptions (http://www.microsoft.com/downloads/en/details.aspx?FamilyID=6c6ecc6c-64f5-490a-bca3-8835c9a4a2ea ). Elle s’adresse à 3 cibles :

1. Les petites et moyennes entreprises, jusqu’à 50 utilisateurs

2. Les entreprises « normales », au-delà de 50 utilisateurs

3. Les organismes d’éducation qui ont des besoins bien spécifiques.

On distinguera enfin deux grands types d’utilisateurs :

1. Les travailleurs en mode kiosque qui accèdent uniquement en consultation aux documents ; le coût des licences associées est bien évidemment réduit ;

2. Les travailleurs du savoir qui accèdent potentiellement à l’ensemble des fonctionnalités en fonction des niveaux de licences associés.

image

Figure 3 : Synthèse de l'offre

 

Les différents niveaux disponibles

On retrouvera 7 niveaux de tarifications possibles :

> Le niveau P1 correspondant à l’offre PME. Il donne accès à une offre simple, avec un site Intranet simple, une seule collection de sites. Mais pas de possibilités « entreprise » comme le site personnel par utilisateur ou les composants Excel Services, Visio Services et Forms Services. Seul le module Access Services est inclus dans cette offre. Ce niveau est limité à 50 utilisateurs maximum et ne permet pas d’acheter de l’espace supplémentaire.

> Les niveaux K1 et K2 correspondant à l’offre « Travailleurs en mode kiosque ». Ils donnent accès à une offre la plus simple, similaire à P1 mais sans site Internet, sans espace de stockage associé. Le niveau K1 permet uniquement la visualisation des documents via les Office Web Apps alors que le niveau K2 permet leur modification.

> Les niveaux E1 et E2 correspondant au premier niveau de l’offre « Travailleurs de l’information ». Ils donnent accès à l’offre standard, avec un site Internet simple, un siter personnel par utilisateur (« My Site ») un espace de stockage associé, en mode visualisation uniquement pour E1 et en mode modification via les Office Web Apps pour E2

> Les niveaux E3 et E4 correspondent au niveau le plus complet de l’offre, destiné aux « Travailleurs de l’information ». Ils donnent accès à l’offre standard du niveau E1/E2 plus un accès aux modules « Entreprise » comme les composants Excel Services, Visio Services, Forms Services et Access Services. Les deux modes E3 et E4 sont équivalents d’un point de vue SharePoint, la différence entre les deux venant d’une intégration Voix plus poussée.

 

Les modes E1 à E4 permettent de créer au niveau SharePoint jusqu’à 300 collections de site.

Les modes P1, E1 à E4 permettent de partager gratuitement jusqu’à 50 documents sur Internet. Pour aller au-delà il faudra prendre une option supplémentaire dont le prix et le contenu ne sont pas encore définis.

Enfin aucun niveau ne permet d’accéder au module BCS qui permet d’intégrer des données de l’entreprise avec le site SharePoint. Pour ce type de besoin, il faudra se tourner vers l’offre Dédiée.

image

Figure 4 : les niveaux de l'offre

Le tableau suivant résume les niveaux de l’offre pour la partie SharePoint Online :

P1 pour les PME

K1 & K2 pour les utilisateurs Kiosque

E1 et E2

E3 et E4

Sites d‘équipe

Oui

Oui

Oui

Oui

Site Internet simple

1 site

Non

1 site

1 site

Flux de travail paramétrés

Oui

Oui

Oui

Oui

Solutions isolées („sandbox“)

Oui

Oui

Oui

Oui

Site personnel („My Site“)

Non

Non

Oui

Oui

Modules „Entreprise“ (Forms Services, Excel Services, Visio Services)

Non

Non

Non

Oui

Access Services

Oui

Non

Non

Oui

Business Connectivity Services (BCS)

Non

Non

Non

Non

Collections de sites

1

Non

Jusqu'à 300

Jusqu'à 300

Office Web Apps

Visualisation

& Edition

K1 : visualisation

K2 : visu + édition

E1 : visualisation

E2 : visu + édition

Visualisation

& Edition

Partage de documents simple sur Internet

Oui, gratuit jusqu’à 50

N/A

Oui, gratuit jusqu’à 50.

Oui, gratuit jusqu’à 50

Stockage en commun

10Go + 500Mo par utilisateur

10Go

10Go + 500Mo par utilisateur

10Go + 500Mo par utilisateur

Ajout de stockage additionnel

Non

Oui

Oui

Oui

 

Le stockage

SharePoint Online étant destiné principalement à l’échange et au partage d’information, bien comprendre la quantité d’espace de stockage alloué pour cela est un aspect important de la prise en compte du produit.

Il faut retenir que la règle de base est une allocation de 10 Go par abonnement, auxquels s’ajoutent 500 Mo par utilisateurs de type P1 ou E1, E2, E3, E4. Les utilisateurs K1 ou K2 ne donnent pas droit à de l’espace de stockage supplémentaire. L’espace de stockage est alloué globalement et est gére comme un tout.

Une deuxième quantité de stockage indépendante de la première est prévue pour les abonnements de type E1 à E4 et est allouée au moment de l’activation des sites personnels : Il est prévu 500 Mo par site personnel.

Aussi on peut représenter l’allocation de stockage pour SharePoint Online par le schéma suivant :

image

Figure 5 : Allocation de stockage

 

Les fonctionnalités disponibles

SharePoint Online c’est bien du SharePoint donc le service est basée sur le même produit SharePoint 2010 que vous pouvez acheter sous forme de licences et installer dans votre centre de données. Cependant, un certain nombre de fonctionnalités ne sont pas activées. Cependant certaines fonctionnalités ne sont pas activées alors que par ailleurs des extensions au produit de base ont été développées spécifiquement pour la version Online. Donc pour comprendre exactement le périmètre couvert, nous allons rentrer dans le détail.

Parmi les spécificités de la version SharePoint Online, on retiendra l’accès aux fonctionnalités suivantes, regroupées suivant les thèmes de la rosace SharePoint bien connue :

Sites :

· Des sites d’équipes et Intranet à choisir parmi les modèles standard SharePoint 2010

image

Figure 6 : Le carrousel des modèles de sites, propre à la version SharePoint Online

· Des sites Extranet avec une facilité de partage de l’information pour des utilisateurs externes, très supérieure à la version installée en entreprise, car tout la problématique d’accès et de sécurité est déjà traitée. La licence donne droit à 50 licences d’accès partenaires (au-delà il faudra commander des licences supplémentaires)

· Un site Internet simple qui pourra être mis au logo de la société et dans le modèle pourra être choisi parmi des modèles préétablis.

image

Figure 7 : écran de personnalisation du site Internet

Communautés :

· Sites personnels : ils fournissent aux utilisateurs un espace de stockage personnel pour leurs documents et une page standardisée pour définir leur informations personnelles allant jusqu’à leur expérience, leurs intérêts et leur expertise. Ces informations seront accessibles soit en direct en accédant à la page, soit via la fonctionnalité de recherche.

· Wikis et blogs

· Tagging : les utilisateurs peuvent marquer via des tags ou des commentaires standardisés comme « I like it »

Contenu :

· Editions dans le navigateur via les Office Web Apps

· Support des fonctions de 2010 : Types de documents, Métadonnées gérées, Groupes de documents

Recherche :

· Recherche contextuelle et phonétique via le moteur de recherche standard de SharePoint

· Recherche des gens et de leur expertise, en présence de sites personnels

Décisionnel

· Accès à Excel et Visio Services

Composites

· Déploiement de solutions développées spécifiquement possibles via le mécanisme des sandbox. L’avantage de ce dispositif est qu’il ne nécessite pas de validation préalable de la part de Microsoft. L’inconvénient étant que l’utilisation des sandbox apporte des limitations aux développements.

· Access Services, pour des bases de données accessibles via le navigateur

· Forms Services pour des formulaires d’entreprise

· Possibilité de déployer des Workflows avancés

· Possibilité d’ajouter des Webparts Silverlight

Parmi les grands absents, on note surtout :

· Pas de moteur de recherche FAST

· PowerPivot et PerformancePoint Services

· Business Data Connectivity service

Ce qui peut être résumé par le schéma suivant :

image

Figure 8 : Synthèse des fonctionnalités

Pour finir, on notera également la présence d’une surcouche d’administration dont on peut voir ici les principaux écrans:

image

Figure 9 : Page d'Administration Office 365

image

Figure 10 : Page d'administration de site SharePoint Online

Ainsi l’offre SharePoint Online apparait comme une offre très riche qui couvre une grande part des besoins des organisations et peut donc répondre à un très grand nombre de scénarios de mise en œuvre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens