Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 09:57
Lancée en beta privé à la fin de l’année dernière (2010), Microsoft Office 365 est lancé aujourd'hui (18/04/2011)en beta public gratuite. Sont disponibles en version 2010 : Exchange Online, Sharepoint Online, Lync Online et Microsoft Office Professional Plus. Les comptes et données créées avec la beta seront réutilisables avec la version finale prévue courant 2011.
Les utilisateurs BPOS (l’actuelle suite en ligne de Microsoft) auront un an pour migrer vers Office 365 en choisissant le week-end de leur choix pour la migration. Les boîtes mails restant disponibles et les sites Sharepoint accessibles en lecture seule. Compatible avec Microsoft Office 2007 SP2 et Office 2010, Office 365 est utilisable avec ou sans installation d’Office sur les postes utilisateurs.
Contrairement à Google qui mise sur le 100% web avec les Google Apps, Microsoft continue à promouvoir les architectures hybrides (logiciel local, hébergé ou externalisé) et ses outils pour poste de travail, comme Outlook et Office, même s’ils deviennent de plus en plus optionnels.
Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 23:01

game over

Repost 0
Published by SOUSSI Imed
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:06

Affaibli par la crise, le marché mondial de la BI n'en conserve pas moins une croissance saine en 2009. Telle est la conclusion majeure d'une étude publiée par le Gartner.

 

Selon le cabinet Gartner, le marché mondial de la BI (Business Intelligence) s'est élevé à 9,3 milliards de dollars dans le monde en 2009, en progression de 4,2% par rapport à 2008, où il se montait à 8,9 milliards de dollars. Des chiffres relativement réconfortants. « La croissance a été loin des niveaux de 2008 et n'a pas échappé à la récession, mais la BI a aussi démontré qu'elle n'est pas aussi cyclique que de nombreux autres marchés, enregistrant une croissance saine dans l'une des années les plus difficiles de l'industrie du logiciel », indique Dan Sommer, analyste de recherche principal chez Gartner.

Le cabinet livre également deux analyses complémentaires, l'une par segment à l'intérieur de la BI, l'autre par acteurs de ce marché. Sur le premier point, le Gartner divise les solutions décisionnelles en trois parties : le marché des plateformes, celui des suites de CPM (Corporate performance management, avec notamment les solutions d'élaboration budgétaire, de planification et de consolidation financière) et celui des applications analytiques et de gestion de la performance. Les premières pèsent  64,2% du marché total en 2009, en progression de 4,8%. Les suites de CPM représentent 20,8%, en hausse de 3,6%. La troisième catégorie (15% du total) enregistre une progression plus faible : 2,3%.

IBM réalise la plus forte avancée du classement

Concernant les acteurs, le Gartner constate une forte concentration en tête de classement. Les six premiers s'octroient 75% du marché. SAP/Business Objects est toujours n°1, avec 22,4% des parts en 2009, mais c'est le seul des grands acteurs à enregistrer un recul (-0,6%). Oracle détient 14,5% des parts, en hausse de 5,2%, suivi de très près par SAS Institute, 14,2% des parts et 3% de progression. On trouve ensuite IBM, avec 12,2% des parts et 14% de progression, la plus forte du classement. Microsoft est situé un peu plus loin avec 7,9% des parts et 8,5% de hausse. Microstrategy ferme la marche avec 3,2% des parts et 5,4% de progression.

Dans les plates-formes de BI, SAP a maintenu son avance. Dans le domaine de la gestion de la performance d'entreprise (CPM), Oracle a conservé son leadership avec le portefeuille acquis d'Hyperion en 2007, alors que SAS est resté le leader des applications analytiques et de PM.

Repost 0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 22:33
#↓ Nom↓ Fortune (en dollars américains)↓ Pays↓ Résidence↓ Entreprise ou secteur
1Augmentation Carlos Slim Helú $53,5 milliards Augmentation Mexique Mexique Mexique Mexique Telmex, América Móvil
2Diminution Bill Gates $53,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Microsoft
3Diminution Warren Buffett $47,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Berkshire Hathaway
4Augmentation Mukesh Ambani $29,0 milliards Augmentation Inde Inde Inde Inde Reliance Industries
5Augmentation Lakshmi Mittal $28,7 milliards Augmentation Inde Inde Royaume-Uni Royaume-Uni Arcelor Mittal
6Diminution Lawrence Ellison $28,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Oracle Corporation
7Augmentation Bernard Arnault $27,5 milliards Augmentation France France France France LVMH
8Augmentation Eike Batista $27,0 milliards Augmentation Brésil Brésil Brésil Brésil OGX
9Augmentation Amancio Ortega $25,0 milliards Augmentation Espagne Espagne Espagne Espagne Inditex (Zara..)
10Diminution Karl Albrecht $23,5 milliards Augmentation Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne ALDI
11Diminution Ingvar Kamprad et sa famile $23,0 milliards Augmentation Suède Suède Suisse Suisse IKEA
12Augmentation Christy Walton et sa famille $22,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Wal-Mart
13Augmentation Stefan Persson $22,4 milliards Augmentation Suède Suède Suède Suède Hennes & Mauritz
14Augmentation Li Ka-shing $21,0 milliards Augmentation Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Cheung Kong Holdings, Hutchison Whampoa
15Diminution Jim Walton $20,7 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Wal-Mart
16Diminution Alice Walton $20,6 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Wal-Mart
17Augmentation Liliane Bettencourt $20,0 milliards Augmentation France France France France L'Oréal
18Diminution S. Robson Walton $19,8 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Wal-Mart
19Augmentation Prince Al-Walid ben Talal ben Abd al-Aziz Al Saoud $19,4 milliards Augmentation Arabie saoudite Arabie saoudite Arabie saoudite Arabie saoudite Kingdom Holding Company, Citigroup
20Augmentation David Thomson et sa famille $19,0 milliards Augmentation Canada Canada Canada Canada Thomson Reuters
21Augmentation Michael Otto et sa famille $18,7 milliards Augmentation Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Otto GmbH
22Augmentation Lee Shau Kee $18,5 milliards Augmentation Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Henderson Land Development
23Diminution Michael Bloomberg $18,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Bloomberg L.P.
24Augmentation Sergey Brin $17,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Google
24Diminution Charles Koch $17,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Koch Industries
24Diminution David H. Koch $17,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Koch Industries
24Augmentation Larry Page $17,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Google
28Augmentation Michele Ferrero et sa famille $17,0 milliards Augmentation Italie Italie Monaco Monaco Ferrero
28Augmentation Raymond,Thomas et Walter Kwok $17,0 milliards Augmentation Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Sun Hung Kai & Company
28Augmentation Azim Premji $17,0 milliards Augmentation Inde Inde Inde Inde Wipro
31Diminution Theo Albrecht $16,7 milliards Diminution Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne ALDI
32Augmentation Vladimir Lisin $15,8 milliards Augmentation Russie Russie Russie Russie Novolipetsk Steel
33Diminution Steven Ballmer $14,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Microsoft
33Augmentation Robert Kuok $14,5 milliards Augmentation Malaisie Malaisie Hong Kong Hong Kong Perlis Plantations Bhd
35Diminution George Soros $14,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Soros Fund Management
36Diminution Anil Ambani $13,7 milliards Augmentation Inde Inde Inde Inde Anil Dhirubhai Ambani Group
37Diminution Paul Allen $13,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Microsoft
37Diminution Michael Dell $13,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Dell
39Augmentation Mikhail Prokhorov $13,4 milliards Augmentation Russie Russie Russie Russie Interros
40Diminution Birgit Rausing et sa famille $13,0 milliards Augmentation Suède Suède Suisse Suisse Tetra Laval
40Augmentation Shashi & Ravi Ruia $13,0 milliards Augmentation Inde Inde Inde Inde Essar Group
42Augmentation Mikhail Fridman $12,7 milliards Augmentation Russie Russie Russie Russie Groupe Alfa
43Augmentation Jeffrey Bezos $12,3 milliards Augmentation États-Unis" height="11" width="20" /> États-Unis États-Unis États-Unis Amazon.com
44Augmentation Savitri Jindal $12,2 milliards Augmentation Inde Inde Inde Inde O.P. Jindal Group
45Diminution Donald Bren $12,0 milliards Stagnation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Irvine Company
45Diminution Gerald Cavendish Grosvenor et sa famille $12,0 milliards Augmentation Flag of the United Kingdom.svg Grande-Bretagne Flag of the United Kingdom.svg Grande-Bretagne Grosvenor Group
45Augmentation John Paulson $12,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Paulson & Co.
48Diminution Abigail Johnson $11,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Fidelity Investments
48Augmentation Jorge Paulo Lemann $11,5 milliards Augmentation Brésil Brésil Brésil Brésil Lojas Americanas
50Augmentation Roman Abramovich $11,2 milliards Augmentation Russie Russie Russie Russie Millhouse Capital, Chelsea Football Club
51Diminution Susanne Klatten $11,1 milliards Augmentation Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne BMW
52Augmentation Iris Fontbona et sa famille $11,0 milliards Augmentation Chili Chili Chili Chili Antofagasta
52Diminution Forest Mars Jr $11,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Mars Inc.
52Diminution Jacqueline Mars $11,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Mars Inc.
52Diminution John Mars $11,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Mars Inc.
52Diminution Ronald Perelman $11,0 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis Revlon
57Augmentation Oleg Deripaska $10,7 milliards Augmentation Russie Russie Russie Russie Rusal
58Diminution Vagit Alekperov $10,6 milliards Augmentation Russie Russie Russie Russie Lukoil
59Augmentation Leonardo del Vecchio $10,5 milliards Augmentation Italie Italie Italie Italie Luxoticca
59Diminution Carl Icahn $10,5 milliards Augmentation États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis LBO
Repost 0
Published by SOUSSI Imed - dans SOUSSI Imed
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 21:45

Microsoft a des plans bien précis pour ajouter Office Web Apps à sa suite hébergée Business Productivity Online Standard Suite (BPOS), mais ne fournit pas de calendrier précis quant à son intégration.

 

Sans ces applications, BPOS reste à la traîne derrière ses autres concurrents, notamment les Google Apps qui offrent par défaut des applications de productivité bureautique avec la suite collaborative et d'échange cloud. « Nous allons certainement davantage parler des Office Web Apps comme élément de la suite BPOS et des futures fonctionnalités que cela apporte », a déclaré Betsy Webb, directeur général de la division Microsoft Online Services.

Les Office Web Apps donnent accès à des versions hébergées  de Word, Excel, Powerpoint et OneNote, relativement similaire à la suite connue sur PC. Considérés comme des « compagnons en ligne » par la firme de Redmond, ces services sont conçus pour permettre aux utilisateurs « d'accéder, d'afficher et de modifier » des documents via un navigateur web. À l'heure actuelle, Office Web Apps est disponible gratuitement pour les particuliers dans le cadre des services en ligne Windows Live. Elles sont aussi livrées avec la suite gratuite de communication et de collaboration Live@edu réservée à l'éducation. Les Office Web Apps, recensant environ 20 millions d'utilisateurs, sont également accessibles aux entreprises qui disposent des versions desktop d'Office ou de SharePoint 2010.

Toujours selon Betsy Webb, l'absence des Office Web Apps au sein de BPOS n'a pas eu de conséquence quant à l'adoption de la suite par les entreprises, qui inclut Exchange Online, Office SharePoint Online et Microsoft Office Live Meeting. « Le nombre de postes BPOS a plus que triplé depuis le début de l'année 2010, » a-t-elle affirmé, sans dire précisément combien de licences avaient été vendues au total. « Il y a 40 millions de postes Microsoft Online Services payés, et le BPOS en fait partie, » souligne-t-elle. La firme de Redmond a mis en avant ses gros clients convaincus par le BPOS, dont Volvo (18 000 utilisateurs), Du Pont (58 000 utilisateurs), l'Australie Spotless Group, Sunoco et Godiva.

Les analystes sous le charme


« Microsoft a créé une bonne dynamique pour favoriser l'adoption de son BPOS, mais il est loin d'être le seul, » a reconnu Michael Osterman, analyste chez Osterman Research. « De toute évidence Microsoft réussit très bien avec BPOS. L'entreprise a gagné une impressionnante clientèle et semble poursuivre dans son élan sur le secteur professionnel - gouvernement compris - et dans l'éducation, » a t-il ajouté. «Cela dit, Google gagne aussi du terrain avec ses Apps, LotusLive se porte bien, et Cisco devrait assez bien s'en tirer avec WebEx Mail quand il sera disponible», a t-il déclaré. « L'utilisation d'applications en mode Software-as-a-Service (SaaS) pour les échanges et la collaboration en environnement de travail est une friche en plein développement, et on peut s'attendre à une croissance exponentielle de ces services dans les prochaines années, même si la plupart des déploiements continuent à se faire sur site, » a-t-il expliqué. Pour Rebecca Wettemann, analyste chez Nucleus Research, « l'avantage de Microsoft, repose sur la popularité de ses interfaces et de ses outils logiciels, déjà présents dans de nombreuses entreprises, sans compter les passerelles existantes entre son Cloud et les logiciels sur site, » a-t-elle estimé. « Je pense que les entreprises qui cherchent à passer à un environnement collaboratif plus efficace considèreront l'offre mixte de Microsoft comme un vecteur de croissance, en raison aussi de son expérience dans les services collaboratifs en milieu professionnel, » a-t-elle ajouté.

Matthew Cain, analyste chez Gartner, fait remarquer que « le marketing de Microsoft a été particulièrement agressif pour vanter son BPOS, le faisant notamment adopter au moment du renouvellement de nombreux contrats d'entreprise». Il ajoute que « l'éditeur a profité de la forte demande en services cloud pour imposer son BPOS, ». « L'inconvénient, c'est que le BPOS est toujours basé sur la famille de produits 2007, » précise-t-il, ajoutant que Gartner s'attend à une mise à jour du BPOS vers les versions 2010 au début de 2011.

Microsoft a également rendu public le nom de nouveaux clients pour Live@edu, dont plusieurs écoles du California State University, l'Université du Montana, la Northern Kentucky University, le Collège of DuPage, la Washington University de St. Louis et l'Université d'Aston au Royaume-Uni. Au total, plus de 10 000 institutions scolaires et plus de 11 millions d'utilisateurs finaux ont accès à Live@edu, qui inclut Office Web Apps, Windows Live SkyDrive et Outlook Live.

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 00:03

La Tunisie participe pour la 2e année consécutive avec 11 opérateurs, privés 6 et publics, au salon E-commerce Paris 2010


Excel International. Intégration de systèmes de gestion d’entreprises (xMS, Entreprise 3.0, CRM, ERP, Intranet, CMS, e-commerce, BI….). Mise en place de Plates-formes e-commerce, et Développement d''applications (Iphone, Android, Blackberry, OVI, Microsoft.,...).

Piva Software. SSII spécialisée dans le développement logiciel embarqué, le Développement Open Source et le développement Web-commerce. Développement – maintenance – Test et validation – intégration et personnalisation.

Pixel communication. SSII – Aide à la mise en place et à la maîtrise de SI vers un objectif de performance et de rentabilité. Externalisation, Aides à la vente, Centres d''appels, Conseil / Intégration.

Proxym IT. Développeur de solutions E-Biz 2.0 accessibles depuis iPhone/Android commercialisables en marque blanche. Technologies Java, .NET, RoR et PHP et applis mobiles. E-commerce, Boutiques en ligne, Externalisation du E-commerce, solutions Open source.

Aetech Advanced Technologies
Intégration de solutions de communication d’entreprise. Conception, déploiement et maintenance des systèmes de communication Data, Wifi, XDSL, Téléphonie, voix sur IP, mobilité, informatique des Data Center, messagerie et sécurité informatique. Solutions de visioconférence et vidéo-surveillance.

21 Logix
Filiale exportatrice à capitaux étrangers de Wezign : agence de communication interactive, spécialisée dans le e-commerce et le référencement. Social Média, Référencement, création de site, application Web et mobile.


Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 23:19

Au classement 2010 des meilleures universités au monde, réalisé annuellement par l’Université de Shanghai, l’Université de Sousse, la première en Tunisie, arrive à la… 6719e place. Ce classement n’est pas digne d’un pays qui a opté un modèle de développement porté par l’innovation et la technologie.


L’Université de Sousse est suivie par les universités Tunis El Manar (6729e), de Sfax (6996e), 7-Novembre de Carthage (7190e), de Monastir (7340e), de Tunis (7365e), de Gabès (7395e), La Manouba (7560e), Ez-Zitouna (7791e), de l’Université Libre de Tunis, le seul établissement privé figurant au classement (8408e), de Kairouan (8541e), de Gafsa (8645e) et de Jendouba (8887e), qui ferme la marche.

Les dernières au Maghreb?
étudiantsAutant que cette place peu honorable des universités tunisiennes, ce qui gêne également dans ce classement, ‘‘The 2010 Academic Ranking of World Universities (Arwu)’’, c’est le fait que la première université tunisienne, celle de Sousse en l’occurrence, soit précédée, en Afrique du Nord (pour ne prendre que cette entité géopolitique), par 22 universités égyptiennes, 14 marocaines, 23 algériennes, 3 soudanaises, 2 libyennes et 1 mauritanienne.   
En effet, l’Egypte place 22 universités (sur les 32 que compte le pays) avant leurs homologues tunisiennes, les trois premières étant l’Université américaine du Caire (466e), l’Université du Caire (647e) et Mansoura University (975e).
Le Maroc, pour sa part, place 14 universités (sur 26) avant les Tunisiennes, la première étant Cadi Ayyad University (1359e).
Idem pour l’Algérie, qui place 23 universités (sur 46) avant les Tunisiennes, la 1ère étant l’Université Abou Bekr Belkaid de Tlemcen (3509e rang).
Il en est de même pour le Soudan, dont 3 universités précèdent les Tunisiennes, la première étant l’Université de Khartoum (3363e).
Pis encore: deux universités libyennes (sur 15) font de meilleurs scores que les Tunisiennes: l’Université de Garyounis (4389e) et Alfateh University (6298e). Et en Mauritanie, l’Université de Nouakchott, l’unique du pays, parvient à surclasser les Tunisiennes (5386e).

Des critères de recherche en sciences exactes
Ce classement, créé en 2003 pour établir une comparaison entre les universités chinoises et leurs homologues européennes et américaines, se fonde essentiellement sur des critères de recherche en sciences exactes. C’est la raison pour laquelle il reste écrasé par les universités américaines: Harvard conserve sa première place depuis 2003, Berkeley (University of California) a en revanche ravi la deuxième place à Stanford. Au-delà du trio de tête, les universités américaines confisquent 54 des 100 premières places (et 17 des 20 premières places).
Si, cependant, aucune université africaine ou arabe ne figure parmi les 200 premières du classement Shanghai, quatre établissements supérieurs du Moyen-Orient sont parmi les 500 meilleures. Il s’agit de l’Université du Roi Saoud à Riyad et l’Université du Roi Fahd du pétrole et des minéraux (Arabie Saoudite), de l’Université d’Istanbul (Turquie) et de l’Université de Téhéran (Iran).
Il convient cependant de souligner que ce classement de Shanghai est fortement critiqué, notamment en raison des critères de classement adoptés. Ces critères sont le nombre de prix Nobel et de médailles Fields parmi les anciens élèves (10%), le nombre de prix Nobel et de médailles Fields parmi les chercheurs (20%), le  nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines (20%), les articles publiés dans ‘‘Nature et Science’’ entre 2000 et 2004 (20%), les articles indexés dans ‘‘Science Citation Index’’ et ‘‘Arts & Humanities Citation Index’’ (20%) et la performance académique au regard de la taille de l’institution (10%).
Dans ces critères n’apparaissent malheureusement pas certaines orientations jugées prioritaires dans certains pays comme la formation supérieure des cadres, des ingénieurs et des gestionnaires pour les milieux socio-économiques ou les sciences humaines et sociales. Les secteurs de l’ingénierie et du management, l’ouverture sociale et l’innovation technologique sont peu pris en compte dans ces critères. Les sciences humaines n’y trouvent pas encore leur place: c’est là d’ailleurs la première critique formulée à l’encontre de ce classement, qui braque ses regards sur les prix Nobel et les publications.
On comprend, dès lors, qu’un petit pays comme Israël parvienne à placer l’un de ses établissements, l’Université hébraïque de Jérusalem, à la 72eplace. Les professeurs et les diplômés de cette université comprennent de nombreux prix Nobel en sciences et en économie.

Un classement très relatif

Nian Cai Liu, le concepteur du classement, admet d’ailleurs que celui-ci reste tout à fait relatif. «Un classement est juste une source d’information parmi d’autres. Les universités devraient toujours considérer d’autres types d’évaluation et d’analyses, dans la mesure du possible, comme les études de benchmark ou la réputation des pairs… et aussi des rankings constitués avec d’autres critères que le nôtre», a-t-il expliqué au site Educpros.
Mais une fois ces réserves faites, on doit néanmoins admettre que le classement des universités tunisiennes n’est pas acceptable. Au moment où le pays cherche à passer d’un modèle de développement porté par la production industrielle et le coût de la main d’œuvre à un modèle porté par l’innovation et la technologie, ce classement vient nous rappeler de manière brutale le chemin qui reste à faire pour mettre notre système éducatif en général et l’université en particulier au diapason des ambitions du pays.

Repost 0
Published by SOUSSI Imed - dans SOUSSI Imed
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 22:44

Ou sont les Arabes, les Africains, les Tunisiens...?

Université de Harvard 1ere Classement de Shanghai
 
L’université de Harvard est de nouveau première au classement de Shanghai, le classement mondial des meilleures universités et des plus célèbres, d’après leurs prix reçus (Nobel…), leurs chercheurs nommés, leur nombre d’articles publiés dans les revues scientifiques… Découvrez les indices (Alumni, Award, HiCi, N&S, Pub et PCP) expliqués ainsi que le classement 2010-2011 ci-dessous :

Classement de Shanghai 2010 (Top 100)

  Score
Rang Universités Pays Alumni Award HiCi N&S PUB PCP Total
1 Harvard University Etats-Unis 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 69.2 100.0
2 University of California, Berkeley Etats-Unis 67.6 79.3 69.0 70.9 70.6 54.2 72.4
3 Stanford University Etats-Unis 40.2 78.4 87.6 68.4 69.7 50.1 72.1
4 Massachusetts Institute of Technology
(MIT)
Etats-Unis 70.5 80.3 66.8 70.1 61.4 64.5 71.4
5 University of Cambridge Angleterre 88.5 92.6 53.9 54.3 65.7 53.1 69.6
6 California Institute of Technology Etats-Unis 50.3 68.8 56.7 64.8 46.9 100.0 64.4
7 Princeton University Etats-Unis 56.4 84.8 61.1 43.3 44.3 65.5 60.8
8 Columbia University Etats-Unis 70.7 67.4 56.2 47.6 69.9 32.1 60.4
9 University of Chicago Etats-Unis 65.5 83.9 50.9 39.8 50.5 40.0 57.3
10 University of Oxford Angleterre 56.2 57.6 48.8 49.8 68.5 41.1 56.4
11 Yale University Etats-Unis 48.6 44.9 58.5 56.3 62.0 37.0 54.6
12 Cornell University Etats-Unis 42.3 51.1 54.3 49.9 59.5 38.1 52.6
13 University of California, Los Angeles Etats-Unis 27.2 42.6 56.9 49.2 75.1 31.2 52.2
14 University of California, San Diego Etats-Unis 15.1 35.8 60.2 54.6 65.1 37.9 50.0
15 University of Pennsylvania Etats-Unis 32.9 34.3 57.1 46.9 68.6 28.5 49.0
16 University of Washington Etats-Unis 24.4 31.7 53.9 51.6 72.5 28.1 48.7
17 University of Wisconsin – Madison Etats-Unis 36.5 35.4 51.9 40.2 66.1 25.7 46.4
18 The Johns Hopkins University Etats-Unis 43.6 32.1 42.0 49.4 64.0 27.2 46.0
18 University of California
San Francisco
Etats-Unis 0.0 40.1 53.4 51.8 60.7 33.6 46.0
20 The University of Tokyo Japon 33.3 14.1 42.0 52.0 80.4 34.5 45.9
21 University College London Angleterre 32.9 32.1 39.4 44.6 67.0 31.6 44.4
22 University of Michigan – Ann Arbor Etats-Unis 36.5 0.0 59.8 43.4 79.8 26.3 44.2
23 Swiss Federal
Institute of Technology Zurich
Suisse 34.1 36.1 36.3 43.6 53.6 47.1 43.4
24 Kyoto University Japon 33.7 34.7 38.1 36.0 67.6 31.0 43.1
25 University of Illinois at
Urbana-Champaign
Etats-Unis 35.4 36.5 42.6 37.1 58.6 27.8 42.6
26 The Imperial College of Science,
Technology and Medicine
Angleterre 17.7 37.2 41.4 36.9 62.3 33.0 41.9
27 University of Toronto Canada 23.8 19.2 38.8 38.3 80.3 27.9 41.8
28 University of Minnesota
Twin Cities
Etats-Unis 30.6 16.2 50.4 36.1 66.6 23.9 40.6
29 Northwestern University Etats-Unis 18.5 18.9 48.3 35.9 59.7 28.4 38.4
30 Washington University in St. Louis Etats-Unis 21.3 25.9 38.8 41.0 54.8 26.7 38.1
31 New York University Etats-Unis 32.4 24.4 40.7 36.2 54.4 22.4 37.8
32 University of California
Santa Barbara
Etats-Unis 16.0 35.1 42.0 33.3 42.6 37.3 37.1
32 University of Colorado at Boulder Etats-Unis 14.1 30.7 38.8 41.7 44.7 33.5 37.1
34 Rockefeller University Etats-Unis 19.2 58.4 28.8 42.3 21.0 35.6 36.7
35 Duke University Etats-Unis 17.7 0.0 45.8 42.2 62.0 24.4 35.3
36 University of British Columbia Canada 17.7 18.9 32.2 30.8 65.7 23.7 34.7
36 University of Maryland
College Park
Etats-Unis 22.0 19.9 41.4 29.0 53.6 26.2 34.7
38 The University of Texas at Austin Etats-Unis 18.5 16.6 46.1 28.4 54.4 24.7 34.5
39 Pierre and Marie Curie
University – Paris 6
France 34.8 23.5 24.9 28.8 59.9 21.9 34.2
40 University of Copenhagen Danemark 26.1 24.1 26.0 26.0 56.4 32.3 33.4
41 University of North Carolina at
Chapel Hill
Etats-Unis 10.7 16.2 39.4 27.7 60.6 23.9 33.3
42 Karolinska Institute Suede 26.1 27.2 31.4 20.5 49.9 38.1 33.2
43 Pennsylvania State University
University Park
Etats-Unis 11.9 0.0 46.6 37.4 56.1 23.2 32.6
44 The University of Manchester Angleterre 23.2 18.9 27.9 28.0 59.1 23.1 32.4
45 University of Paris Sud
(Paris 11)
France 31.7 46.0 12.5 20.8 49.9 23.6 32.3
46 University of California, Davis Etats-Unis 0.0 0.0 47.2 31.7 63.0 26.0 32.0
46 University of California, Irvine Etats-Unis 0.0 29.3 36.7 26.3 49.3 26.9 32.0
46 University of Southern California Etats-Unis 0.0 26.7 38.8 26.3 53.1 20.0 32.0
49 The University of Texas
Southwestern Medical Center at
Dallas
Etats-Unis 20.6 33.1 30.5 29.9 38.4 23.5 31.8
50 Utrecht University pays-bas 26.1 20.9 27.9 30.4 48.2 26.1 31.7
51 University of Zurich Suisse 10.7 26.7 26.4 28.7 50.6 27.0 31.2
52 University of Munich Allemagne 31.5 22.8 16.1 26.3 54.5 30.7 31.1
53 Vanderbilt University Etats-Unis 17.7 29.5 31.4 20.2 50.8 19.1 31.0
54 Rutgers, The State University of
New Jersey New Brunswick
Etats-Unis 13.1 19.9 40.1 27.9 43.7 23.2 30.9
54 The University of Edinburgh Angleterre 19.2 16.6 26.0 34.2 51.3 23.9 30.9
56 Technical University Munich Allemagne 39.2 23.5 24.9 19.5 46.5 29.2 30.7
56 University of Pittsburgh Etats-Unis 21.3 0.0 42.0 23.4 63.1 19.0 30.7
58 Carnegie Mellon University Etats-Unis 32.9 32.7 30.5 15.2 34.2 34.3 30.2
59 The Australian National
University
Australie 15.1 12.6 36.0 27.8 43.8 31.1 29.6
59 The Ohio State University
Columbus
Etats-Unis 15.1 0.0 41.7 22.8 62.0 19.1 29.6
61 McGill University Canada 31.1 0.0 32.2 22.9 59.6 25.3 29.5
62 University of Melbourne Australie 19.9 14.1 22.8 18.7 63.1 27.0 29.3
63 King’s College London Angleterre 14.1 23.0 31.4 16.7 50.7 25.0 29.1
63 University of Heidelberg Allemagne 16.9 27.0 17.6 23.0 50.6 28.6 29.1
65 Brown University Etats-Unis 16.0 13.6 31.4 29.6 41.9 32.1 29.0
66 University of Bristol Angleterre 9.2 17.8 28.8 29.1 47.3 25.1 28.9
66 Uppsala University Suede 22.0 32.1 14.4 19.9 49.5 26.6 28.9
68 University of Florida Etats-Unis 19.2 0.0 36.7 20.6 63.9 17.5 28.8
69 Purdue University
West Lafayette
Etats-Unis 16.0 16.6 29.7 22.4 51.8 20.6 28.6
70 Leiden University Pays bas 21.3 15.4 27.9 19.9 47.8 32.4 28.4
71 Ecole Normale Superieure
Paris
France 50.8 24.4 12.5 18.7 27.9 56.7 28.3
72 The Hebrew University of
Jerusalem
Israel 31.5 19.9 24.9 20.8 41.6 26.5 28.1
72 University of Helsinki Finlande 16.0 17.8 22.8 20.6 52.7 28.2 28.1
74 Moscow State University Russie 46.8 34.1 0.0 9.6 52.4 31.2 27.9
75  Osaka University Japon 10.7 0.0 26.9 27.9 60.2 27.8 27.7
75 University of Oslo Norvege 22.0 33.3 17.6 13.5 46.6 24.3 27.7
77 Boston University Etats-Unis 13.1 11.5 29.7 24.7 50.0 19.3 27.3
78 University of Arizona Etats-Unis 0.0 0.0 29.7 37.5 52.1 21.6 26.8
79 Stockholm University Suede 25.0 29.5 16.1 20.4 37.5 24.2 26.4
79 Nagoya University Japon 24.4 14.1 16.1 24.3 48.1 26.1 26.4
81 Arizona State University – Tempe Etats-Unis 0.0 19.9 24.9 26.9 44.3 21.1 26.1
82 University of Rochester Etats-Unis 0.0 11.5 30.5 27.0 46.6 19.2 25.8
82 University of Utah Etats-Unis 28.2 8.9 26.9 20.6 43.3 21.9 25.8
84 Tohoku University Japon 16.0 0.0 21.6 20.8 60.3 27.4 25.7
84 University of Nottingham Angleterre 13.1 19.9 23.9 16.1 47.6 20.9 25.7
86 Michigan State University Etats-Unis 10.7 0.0 37.4 19.1 52.4 18.7 25.5
86 University of Basel Suisse 22.0 17.0 22.8 19.4 36.2 34.5 25.5
88 McMaster University Canada 14.1 18.9 22.8 14.8 47.3 22.8 25.2
88 The University of Sheffield Angleterre 19.9 14.1 21.0 21.3 44.3 22.6 25.2
90 Ghent University Belgique 7.5 15.4 17.6 15.1 54.4 30.4 25.1
90 Indiana University Bloomington Etats-Unis 11.9 22.7 24.9 18.5 39.9 19.6 25.1
92 University of Sydney Australie 16.9 0.0 20.4 18.4 61.4 25.1 25.0
93 University of Bonn Allemagne 16.9 19.9 14.4 23.3 42.5 24.3 24.9
93 University of Goettingen Allemagne 32.9 19.9 14.4 17.2 40.7 24.3 24.9
95 Texas A&M University
College Station
Etats-Unis 0.0 0.0 34.5 21.0 54.0 21.0 24.8
96 University of Virginia Etats-Unis 0.0 0.0 34.5 26.8 47.5 19.5 24.5
97 Case Western Reserve University Etats-Unis 34.5 11.5 21.6 14.3 41.9 22.7 24.3
98 University of Aarhus Danemark 13.1 18.9 7.2 23.5 48.4 25.4 24.2
99 Rice University Etats-Unis 18.5 21.8 21.6 18.8 30.2 29.6 24.0
99 University of Birmingham Angleterre 21.3 10.9 21.6 16.2 46.4 20.7 24.0

Classement de Shanghai 2010 pour les établissements français

Rang mondial Universités
39 Pierre and Marie Curie University – Paris 6
45 University of Paris Sud (Paris 11)
71 Ecole Normale Superieure – Paris
101-150 University of Paris Diderot (Paris 7)
101-150 University of Strasbourg
151-200 Joseph Fourier University (Grenoble 1)
151-200 University of Paris Descartes (Paris 5)
201-300 Claude Bernard University Lyon 1
201-300 Ecole Polytechnique
201-300 Industrial Physics and Chemistry Higher Educational Institution – Paris
201-300 Paul Sabatier University (Toulouse 3)
201-300 University of Montpellier 2
201-300 University of the Mediterranean (Aix-Marseille 2)
301-400 Henri Poincare University (Nancy 1)
301-400 University of Bordeaux 1
301-400 University of Nice Sophia Antipolis
301-400 University of Paris Dauphine (Paris 9)
301-400 University of Provence (Aix-Marseille 1)
401-500 Ecole National Superieure Mines – Paris
401-500 Ecole Normale Superieure – Lyon
401-500 University of Rennes 1
401-500 University of Versailles

 

Explications des crtières d’attribution des points :

Alumni. Le nombre total de diplômés et ceux qui ont remporté le prix Nobel et médailles Fields.

Award. Le nombre total des membres du personnel d’une institution remportant le prix Nobel de physique, chimie, médecine et économie et de la médaille Fields en mathématiques.

HiCi. Le nombre de chercheurs cités dans 21 catégories. Ces personnes sont les plus souvent cités à l’intérieur de chaque catégorie. La définition des catégories et des procédures détaillées peuvent être trouvées sur le site de Thomson ISI.

N & S. Le nombre d’articles publiés dans Nature & Science entre 2003 et 2007. Pour distinguer l’ordre de l’auteur d’affiliation, d’un poids de 100% est attribué à l’auteur d’affiliation, 50% pour le premier auteur affiliation (deuxième auteur d’affiliation si l’affiliation du premier auteur est le même que l’affiliation auteur), 25% pour le prochain auteur affiliation, et 10% pour les autres affiliations auteur. Seuls les publications de l’article type sont prises en compte.

PUB. Nombre total d’articles indexés dans Science Citation Index-Expanded et Social Science Citation Index en 2007. Seuls les publications de l’article type sont prises en compte. Pour le calcul du nombre total des articles d’une institution, d’un poids de deux articles a été introduit pour les indexées dans Social Science Citation Index.

PCP. Les scores pondérés des cinq indicateurs ci-dessus, divisé par le nombre d’équivalents temps plein du personnel académique.

 

Academic Ranking of World Universities in Computer Science (INFORMATIQUE) - 2010



World Rank Institution* Country   Alumni  Award   HiCi   PUB   TOP Total Score
1
Stanford University
UnitedStates.png
90.7 86.6 100.0 80.9 97.9 100.0
2
Massachusetts Institute of Technology (MIT)
UnitedStates.png
54.2 100.0 89.2 87.8 89.3 94.8
3
University of California, Berkeley
UnitedStates.png
100.0 96.8 42.9 76.7 86.1 82.7
4
Princeton University
UnitedStates.png
68.6 71.8 60.6 63.0 94.7 78.7
5
Carnegie Mellon University
UnitedStates.png
42.0 79.1 55.3 85.4 75.4 76.4
6
Cornell University
UnitedStates.png
42.0 57.3 55.3 57.3 85.5 67.9
7
University of Southern California
UnitedStates.png
0.0 39.5 65.5 68.4 86.8 66.6
8
The University of Texas at Austin
UnitedStates.png
42.0 39.5 55.3 70.4 77.2 66.3
9
Harvard University
UnitedStates.png
97.0 0.0 42.9 65.5 93.7 65.6
10
University of Toronto
Canada.png
24.3 53.0 49.5 71.1 78.3 65.5
11
California Institute of Technology
UnitedStates.png
59.4 0.0 60.6 46.8 100.0 63.0
12
Weizmann Institute of Science
Israel.png
54.2 72.9 49.5 37.0 78.6 62.8
13
University of Illinois at Urbana-Champaign
UnitedStates.png
42.0 0.0 49.5 81.7 81.5 62.5
14
University of Maryland, College Park
UnitedStates.png
0.0 0.0 60.6 81.5 84.9 61.9
15
Technion-Israel Institute of Technology
Israel.png
34.3 0.0 49.5 76.7 84.3 61.1
16
University of California, San Diego
UnitedStates.png
0.0 0.0 65.5 68.0 81.3 58.5
17
University of Oxford
UnitedKingdom.png
24.3 53.0 42.9 60.0 66.6 57.5
18
University of Michigan - Ann Arbor
UnitedStates.png
54.2 0.0 49.5 63.5 76.2 57.4
19
Purdue University - West Lafayette
UnitedStates.png
0.0 0.0 49.5 82.7 75.4 56.6
20
Columbia University
UnitedStates.png
0.0 0.0 49.5 61.5 95.3 56.2
21
The Hebrew University of Jerusalem
Israel.png
24.3 30.6 49.5 46.4 79.4 55.4
22
University of Washington
UnitedStates.png
0.0 0.0 49.5 62.7 89.6 55.0
23
UnitedStates.png
0.0 0.0 42.9 77.9 79.6 54.6
24
Swiss Federal Institute of Technology Zurich
Switzerland.png
24.3 53.0 0.0 72.8 85.3 54.4
25
University of California, Los Angeles
UnitedStates.png
42.0 0.0 35.0 66.4 80.5 54.1
26
The Hong Kong University of Science and Technology
HongKong,China.png
0.0 0.0 35.0 67.0 89.6 52.2
27
The Chinese University of Hong Kong
HongKong,China.png
0.0 0.0 35.0 75.5 79.0 51.6
28
National Taiwan University
Taiwan,China.png
34.3 0.0 24.7 74.7 74.0 51.0
29
University of British Columbia
Canada.png
0.0 0.0 35.0 62.1 89.8 50.9
30
University of Cambridge
UnitedKingdom.png
24.3 30.6 24.7 59.6 71.9 50.2
31
Tel Aviv University
Israel.png
42.0 0.0 22.6 62.0 79.2 49.2
31
Yale University
UnitedStates.png
34.3 0.0 42.9 44.5 79.6 49.2
33
University of Colorado at Boulder
UnitedStates.png
34.3 0.0 42.9 44.9 78.3 49.0
34
Duke University
UnitedStates.png
48.5 0.0 35.0 41.1 84.1 48.9
35
University of North Carolina at Chapel Hill
UnitedStates.png
0.0 61.2 0.0 50.8 89.8 48.3
36
National Chiao Tung University
Taiwan,China.png
0.0 0.0 24.7 80.1 72.1 48.2
37
University of California, Irvine
UnitedStates.png
0.0 0.0 35.0 61.3 80.3 48.1
38
The Ohio State University - Columbus
UnitedStates.png
0.0 0.0 42.9 56.7 76.2 47.9
39
Rutgers, The State University of New Jersey - New Brunswick
UnitedStates.png
0.0 0.0 49.5 51.8 72.8 47.4
40
University of Massachusetts Amherst
UnitedStates.png
0.0 0.0 63.1 49.2 59.1 46.7
41
University of Pennsylvania
UnitedStates.png
0.0 0.0 35.0 52.0 84.2 46.6
42
The University of Manchester
UnitedKingdom.png
0.0 0.0 24.7 66.2 78.9 46.3
42
University of Minnesota, Twin Cities
UnitedStates.png
0.0 0.0 30.3 58.5 81.0 46.3
44
University of California, Santa Barbara
UnitedStates.png
0.0 0.0 42.9 54.1 69.3 45.3
45
City University of Hong Kong
HongKong,China.png
0.0 0.0 0.0 83.7 81.6 45.1
46
National University of Singapore
Singapore.png
0.0 0.0 0.0 87.7 77.6 45.0
47
Ghent University
Belgium.png
0.0 0.0 24.7 67.1 72.7 44.8
48
University of Oslo
Norway.png
34.3 68.5 0.0 43.0 65.8 44.6
49
Brown University
UnitedStates.png
0.0 0.0 35.0 42.4 84.9 44.2
50
Northwestern University
UnitedStates.png
0.0 0.0 35.0 44.3 82.5 44.1
50
University of California, Davis
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 57.4 79.7 44.1
52-75
Arizona State University - Tempe
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 58.8 71.1
52-75
Eindhoven University of Technology
Netherlands.png
0.0 43.3 0.0 72.4 60.7
52-75
Korea Advanced Institute of Science and Technology
SouthKorea.png
0.0 0.0 24.7 72.7 60.0
52-75
Nanyang Technological University
Singapore.png
0.0 0.0 0.0 80.0 75.1
52-75
National Cheng Kung University
Taiwan,China.png
0.0 0.0 0.0 79.8 78.6
52-75
New Jersey Institute of Technology
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 46.2 82.5
52-75
New York University
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 48.4 81.1
52-75
Polytechnic University of Turin
Italy.png
0.0 0.0 49.5 46.7 57.6
52-75
Rice University
UnitedStates.png
0.0 0.0 49.5 36.3 71.2
52-75
Technical University Munich
Germany.png
0.0 0.0 35.0 53.9 68.2
52-75
The University of Edinburgh
UnitedKingdom.png
0.0 61.2 0.0 59.3 60.7
52-75
Tsinghua University
China.png
0.0 0.0 0.0 100.0 61.5
52-75
University of Alberta
Canada.png
0.0 0.0 24.7 62.0 74.1
52-75
University of Amsterdam
Netherlands.png
24.3 0.0 24.7 50.1 73.9
52-75
University of California, Santa Cruz
UnitedStates.png
0.0 0.0 55.3 38.1 61.5
52-75
University of Copenhagen
Denmark.png
24.3 68.5 0.0 41.1 60.6
52-75
University of Florida
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 61.9 74.8
52-75
University of Houston
UnitedStates.png
0.0 0.0 42.9 42.7 68.3
52-75
University of Illinois at Chicago
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 48.9 87.6
52-75
University of Montreal
Canada.png
0.0 0.0 24.7 59.9 64.8
52-75
University of Pittsburgh
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 47.4 76.0
52-75
University of Utah
UnitedStates.png
34.3 0.0 0.0 51.6 89.6
52-75
University of Virginia
UnitedStates.png
34.3 0.0 24.7 39.5 82.8
52-75
University of Wisconsin - Madison
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 54.5 78.3
76-100
Bar-Ilan University
Israel.png
0.0 0.0 24.7 40.3 72.6
76-100
Boston University
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 41.5 80.4
76-100
Catholic University of Leuven
Belgium.png
0.0 0.0 0.0 68.1 71.2
76-100
Harbin Institute of Technology
China.png
0.0 0.0 0.0 63.7 77.0
76-100
McGill University
Canada.png
0.0 0.0 17.5 51.0 75.7
76-100
Michigan State University
UnitedStates.png
0.0 0.0 17.5 41.3 77.2
76-100
National and Kapodistrian University of Athens
Greece.png
0.0 0.0 24.7 55.8 63.9
76-100
National Taiwan University of Science & Technology
Taiwan,China.png
0.0 0.0 0.0 65.1 72.3
76-100
North Carolina State University - Raleigh
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 51.6 70.1
76-100
Pennsylvania State University - University Park
UnitedStates.png
0.0 0.0 17.5 56.6 73.0
76-100
Shanghai Jiao Tong University
alt="China.png" />
0.0 0.0 0.0 84.5 61.4
76-100
Swiss Federal Institute of Technology of Lausanne
Switzerland.png
0.0 0.0 0.0 70.2 71.2
76-100
The Hong Kong Polytechnic University
HongKong,China.png
0.0 0.0 0.0 73.9 71.1
76-100
The University of Hong Kong
HongKong,China.png
0.0 0.0 17.5 54.9 73.3
76-100
The University of Tokyo
Japan.png
0.0 0.0 0.0 73.2 65.3
76-100
University of Arizona
UnitedStates.png
0.0 0.0 0.0 55.6 85.6
76-100
University of Bristol
UnitedKingdom.png
0.0 0.0 24.7 42.2 74.4
76-100
University of Calabria
Italy.png
0.0 0.0 24.7 39.3 75.3
76-100
University of California, Riverside
UnitedStates.png
0.0 0.0 24.7 38.4 76.5
76-100
University of New South Wales
Australia.png
24.3 0.0 0.0 58.2 72.5
76-100
University of Tennessee - Knoxville
UnitedStates.png
0.0 0.0 17.5 43.2 78.9
76-100
University of Waterloo
Canada.png
0.0 0.0 0.0 76.7 69.2
76-100
Utrecht University
Netherlands.png
0.0 0.0 42.9 38.7 56.2
76-100
Yonsei University
SouthKorea.png
0.0 0.0 0.0 63.3 73.7
76-100
Zhejiang University
China.png
0.0 0.0 0.0 78.4 65.3
* Institutions within the same rank range are listed alphabetically.
Repost 0
Published by SOUSSI Imed - dans SOUSSI Imed
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 17:58

En dépit du succès des blogs/wikis et réseaux sociaux internes, les canaux traditionnels de collaboration n'ont pas dit leur dernier mot. L'accroissement de la productivité reste un objectif clé.

L'e-mail, champion des usages collaboratifs

 

A l'heure où les réseaux sociaux internes d'entreprise, plates-formes de microblogging et wikis font plus que jamais parler d'eux, les derniers résultats de l'étude de Kelton Research commanditée par Avanade ne manquent pas de piment. Ainsi, ils montrent que les outils historiques de communication et de collaboration (e-mail, téléphone, espaces documentaires partagés...) sont loin d'être remisés au placard.

Au contraire même puisque l'e-mail arrive largement en tête (79%) des outils de communication / collaboration les plus fréquemment utilisés, devant le téléphone (63%) et les espaces documentaires partagés (45%). A l'inverse, on constate un taux d'usage inversement proportionnel à la modernité des outils : communautés en ligne, wikis et blogs sont utilisés au quotidien que pour respectivement 9%, 8% et 6% des répondants.

Les réseaux sociaux loin de répondre à tous les objectifs métiers

 

Afin de répondre à leurs objectifs métiers et faciliter leur travail au quotidien, plus des deux-tiers des personnes interrogées (69%) indiquent que la messagerie instantanée constitue un moyen très efficace d'y parvenir.  la proportion grimpe même à 78% au sein des individus exerçant une fonction de management intermédiaire mais chute à 55% pour celles dirigeants une activité dans une business unit.

En revanche, blogs et wikis sont à la traîne. Pour ces derniers, 42% des salariés appartenant au management intermédiaire pensent qu'ils jouent un rôle dans l'atteinte des objectifs métiers alors que seulement un responsable de BU sur cinq le pense.

Un réseau social pour caresser les salariés dans le sens du poil

 

Répondre aux attentes des employés et satisfaire à leurs envies. Tel est le premier bénéfice attendu de la mise en place d'un réseau social interne, devant celui de l'amélioration de la collaboration entre départements et du feedback employé. Un classement à prendre toutefois avec précaution, étant donné la proportion relativement faible du nombre de répondants. Sachant que près d'une personne interrogée sur cinq semble avoir du mal à identifier avec précision les bénéfices concrets, qualitatifs/quantitatifs aussi bien que financiers/non financiers à l'implémentation d'un réseau social.

Les technologies, précieuses adjuvantes de la collaboration

 

Si les outils collaboratif et de communication 2.0 sont encore loin d'équiper toutes les entreprises, ces dernières ne les dénigrent pas pour autant. Ces nouvelles technologies sont même très favorablement accueillies dans la mesure où près des deux-tiers des répondants indiquent qu'elles rendent la communication et la collaboration plus facile. A l'inverse, seule une minorité (5%) pense exactement le contraire. Pour autant, un tiers des répondants avance que ces technologies ne joue aucun rôle particulier dans l'optimisation de la collaboration dans l'entreprise.

 

Productivité et gains de temps en tête des leviers d'adoption

 

Les entreprises qui s'équipent en solutions de communication et/ou de collaboration ne le font pas pour la beauté du geste. Elles ont bien entendu une motivation profonde et chacune leur bonne raison de les mettre en place. Sans réelle surprise, c'est le désir d'accroissement de productivité qui arrive en tête des leviers d'adoption (64%), tout juste devant les gains de temps (63%). L'enjeu écologique, lui, semble être aux abonnés absents, sauf à considérer que la réduction des voyages (38% des répondants) puisse être directement rattaché à la stratégie de réduction d'empreinte carbone des entreprises.

Un retour sur investissement à géométrie variable

 

A l'instar de nombreuses solutions informatiques, les outils de collaboration / communication font également l'objet d'une étude de retour sur investissement. Pour autant, plus d'un répondant sur cinq précise que ce dernier n'a pas encore eu lieu depuis leur mise en place. Cependant, une majorité (38%) indique que cela a été le cas dans un délai maximal de deux ans suivant l'implémentation contre 25% au cours de l'année qui a suivie. A noter cependant que le ROI n'a été effectif  qu'au bout de trois ans pour un peu moins d'un répondant sur cinq.

Des craintes liées au manque de sécurité des données

 

La mise en œuvre d'un outil collaboratif n'apporte pas seulement son lot de bonnes nouvelles.  Ainsi, elle peut être confrontée au sein de l'organisation à certains blocages ou freins de nature variée. Parmi les principaux, l'étude de Kelton Research pointe des risques en matière de sécurisation des données personnelles (44%), devant un phénomène de perte de relation et de contact humain (37%). En revanche, les collaborateurs semblent avoir bien intériorisés le fonctionnement de ces outils, le manque de maturité vis à vis des nouvelles technologies n'étant partagé que par 14% des répondants.

Evolution des usages en 2011

 

Une très large majorité de répondants (75%) estime que l'usage des outils de communication et/ou de collaboration va croître dans le courant de l'année prochaine. Si un peu plus de la moitié (52%) estime que cette évolution sera modeste, près du quart (23%) pense au contraire qu'elle augmentera de façon significative. Seulement 2% des répondants misent en revanche sur un scénario inverse, à savoir un recul de l'usage des outils de communication / collaboration.

Précision méthodologique : cette étude intitulée "Collaboration Study : Job Title Topline Report" a été commanditée par Avanade et menée en mars 2010 par Kelton Research auprès de 538 personnes appartenant au management intermédiaire, décideurs informatiques et responsables de Business Units de 17 pays dans le monde.  

 

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:06
Repost 0

Articles Récents

Liens