Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

17 juillet 2005 7 17 /07 /juillet /2005 23:00

Business Internet

Alors que Firefox 1.0.5 en français se fait attendre, la dernière étude de NetApplications.com montre que le navigateur de la fondation Mozilla a encore gagné du terrain le mois dernier. En effet, d'après cette étude, la part de marché de Mozilla Firefox, à l'échelle mondiale, serait passée de 8% au mois de mai à 8.71% au mois de juin. Internet Explorer serait toujours en perte de vitesse puisque la part du navigateur de Microsoft serait passée de 87.23% au mois de mai à 86.56% le mois dernier.

Depuis le début de l'année,
Mozilla Firefox aurait enregistré une augmentation mensuelle moyenne comprise entre +0.5% et 1%. L'étude de NetApplications porte sur la surveillance des audiences de 40 000 sites Web très consultés.

Derrière Internet Explorer et Firefox se trouvent Safari d'Apple (1.93%),
Netscape 8 (1.55%) et Opera (0.59%). La fondation Mozilla doit continuer de convaincre davantage d'utilisateurs, si elle souhaite atteindre son objectif qui est de conquérir 10% des parts de marché des navigateurs Web en 2005.
Repost 0
17 juillet 2005 7 17 /07 /juillet /2005 23:00


Quoi de plus simple qu'un clavier d'ordinateur? Or, l'esthétisme et la configuration de cette chose rectangulaire laissent souvent à désirer. C'est pourquoi la compagnie américaine Art. Levedev Studio a décidé de s'en charger.



Ce qui rendra le clavier si spécial, c'est que toutes les touches seront munies d'un mini écran OLED (Organic Light Emitting Diode) qui permettra l'affichage de n'importe quel graphisme. C'est alors que cela devient intéressant ; l'utilisateur pourra configurer allègrement le clavier en tenant compte de ses goûts et des applications utilisées. Ainsi, il pourra faire apparaître comme par magie les icônes des programmes choisis en raccourcis ou bien ses touches préférées pour ses jeux vidéo favoris. Comme sur cette image avec le jeu vidéo Quake 3.




Le coût de ce gadget n'a pas été dévoilé. L'OLED, qui n'est pas très répandu dans le domaine des écrans, est une technologie qui consiste à superposer des couches organiques semi-conductrices permettant ainsi un affichage visible de n'importe quels angles et ce, à moindre coût et en consommant moins d'énergie que le LCD.

Repost 0
13 juillet 2005 3 13 /07 /juillet /2005 23:00

Correctifs pour failles critiques de Windows, IE et Word Dans le cadre de ses mises à jour de sécurité mensuelles, Microsoft colmate deux failles critiques de Windows, notamment celle du module «Javaprxy.dll», ainsi qu'une brèche du logiciel de traitement de texte Word.

Dans le bulletin de sécurité MS05-037, Microsoft décrit une faille critique du module «Javaprxy.dll» de la machine virtuelle Java, affectant certaines versions d'Internet Explorer sous Windows, notamment Internet Explorer 6 sous Windows XP avec le «service pack» 2. Cette brèche, dont l'existence a été reconnue par Microsoft plus tôt ce mois-ci, permettrait à des individus malintentionnés d'exécuter des instructions à distance lors de visites sur des pages Web malveillantes. Les logiciels Word des versions 2000 (SP3) et XP (SP3) de la suite bureautique Office sont également touchés par une brèche critique. Détails et téléchargement de la rustine dans le bulletin de sécurité MS05-035. La mise à jour est également offerte du site Office Update. Finalement, le bulletin MS05-036 décrit une faille d'un module pour la gestion des couleurs dans Windows XP (SP1 et SP2) et 2000 (SP4).

Comme toujours, ces correctifs peuvent être téléchargés manuellement ou, une option plus pratique, lors d'une connexion au site Windows Update. Rappelons également que les utilisateurs de Windows XP peuvent activer les mises à jour automatiques, une fonctionnalité qui télécharge et installe les correctifs nécessaires.

Repost 0
27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 23:00

(20-05-2005)

Le groupe diversifié japonais Toshiba a présenté vendredi à Tokyo deux prototypes de robots, baptisés ApriAttenda et ApriAlpha, qui ont vocation à porter assistance aux personnes âgées ou à veiller sur les enfants.

Les robots ApriAlpha (g) et ApriAttenda (d) présentés par Toshiba le 20 mai 2005 à Tokyo.
Les robots ApriAlpha (g) et ApriAttenda (d) présentés par Toshiba le 20 mai 2005 à Tokyo.
© AFP

Ces robots sont capables d'accompagner les humains dans leurs tâches quotidiennes non seulement à domicile mais aussi dans les lieux publics, selon Toshiba.

"ApriAttenda sait reconnaître visuellement une personne, grâce à la couleur de ses vêtements, pour la suivre, y compris dans une foule", explique Toshiba.

Un algorithme spécial a été développé qui permet à ApriAttenda de détecter un individu et d'en calculer la position dans un environnement complexe d'objets et de sujets fixes et mobiles, selon le groupe.

Quand la personne bouge, le robot la suit, et quand elle s'arrête, il vient se poster non loin, étant capable de calculer la vitesse et la distance pour ne pas trop coller son protégé.

Pour éviter les obstacles sur le chemin, ApriAttenda est en outre doté de capteurs ultrasons.

Si d'aventure il perd son sujet de vue, il lance un appel sonore et tente de le retrouver visuellement.

"ApriAlphya sait quant à lui distinguer une voix particulière et sa provenance, et comprendre des commandes vocales", explique Toshiba.

Il s'agit de la troisième version d'un prototype dévoilé en mars 2003.

Ce robot en forme de boule surmontée d'une tête est équipé de 6 microphones directionnels. Ainsi peut-il se tourner, par politesse, vers la personne qui l'interpelle, même s'il avait engagé préalablement une conversation avec une autre dans le sens opposé.

ApriAlpha est également un aide-ménage particulièrement doué selon son concepteur, puisqu'il peut allumer et éteindre des appareils, lire les e-mails, distiller des informations, donner les prévisions météo ou les programmes de télévision, en allant chercher le tout sur internet.

Toshiba dit vouloir poursuivre les recherches pour commercialiser d'ici cinq à six ans de véritables assistants de vie, capable de remplacer un humain dans des fonctions d'aide aux citoyens.

"Il existe un intérêt croissant dans le potentiel des robots domestiques qui peuvent veiller sur les personnes âgées ou les enfants. Toshiba partage cet intérêt", justifie le groupe dans son communiqué.

ApriAttenda et ApriAlpha participeront à une manifestation spéciale consacrée à 65 prototypes de robots d'assistance divers, développés avec le soutien financier de l'Etat, qui aura lieu du 9 au 19 juin en marge de l'Exposition universelle d'Aïchi (centre du Japon).

Repost 0
8 mai 2005 7 08 /05 /mai /2005 23:00

 décisive de la recherche scientifique et de l’innovation technologique 7 Mai 2005

• Les centres de recherche hissés au rang d’établissements à caractère scientifique et technologique en vue d’une plus grande souplesse dans la gestion

• Augmentation des subventions allouées aux laboratoires et création d’un système de gestion par objectifs

• Institution d’un statut particulier des ingénieurs chercheurs et des chercheurs à plein temps

• Création d’un observatoire national des sciences et des technologies pour assurer la veille et le suivi

• Elaboration d’une stratégie pour attirer les compétences tunisiennes à l’étranger et généraliser la culture scientifique chez les jeunes

Le Président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, hier matin, un Conseil ministériel consacré à l’examen du dossier de la recherche scientifique et de l’innovation technologique.

Le Conseil a passé en revue les acquis et réalisations accomplis dans ce secteur, ainsi que ses perspectives d’avenir, à la lumière des orientations et objectifs fixés dans le programme électoral, à l’effet de le promouvoir davantage et de valoriser ses résultats dans des applications liées au développement, et de l’adapter aux mutations internationales.

Dans ce contexte, le Conseil a décidé une série de mesures dont notamment :

– Actualisation de la loi d’orientation sur la recherche scientifique.

– Révision du statut administratif des centres de recherche pour les élever au rang d’établissements à caractère scientifique et technologique, dans le but de conférer davantage de souplesse à la gestion des crédits consacrés à la recherche scientifique.

– Augmentation des subventions allouées aux laboratoires et institution d’un système de gestion par objectifs.

– Etendre aux unités de recherche le système d’évaluation en vigueur actuellement dans les laboratoires.

– Assurer l’intégration des technologues dans les unités et les laboratoires de recherche, à l’effet de promouvoir la recherche scientifique industrielle.

– Institution d’un statut particulier des ingénieurs chercheurs et d’un statut particulier des chercheurs à plein temps.

– Inclure les brevets déposés parmi les critères de promotion des chercheurs et des universitaires.

– Création d’agences régionales pour la promotion de la recherche, de l’innovation et de la création d’entreprises en vue de renforcer le partenariat entre le secteur de la recherche et les entreprises industrielles.

– Création d’un observatoire national des sciences et des technologies en tant que mécanisme de veille pour assurer le suivi des progrès et des innovations technologiques dans le monde.

Dans le souci de mettre à contribution toutes les compétences et de réunir les conditions propices à l’encouragement de la recherche et de l’innovation, le Président de la République a ordonné l’élaboration d’une stratégie pour attirer les compétences tunisiennes à l’étranger, généraliser la culture scientifique chez les jeunes générations, notamment dans les programmes qui leur sont destinés, et s’intégrer davantage dans les réseaux mondiaux de l’intelligence.

Repost 0
1 mai 2005 7 01 /05 /mai /2005 23:00

1st International E-Business Conference

Cercle d’Etudes et de  Réflexion Prospective sur l’Entreprise C.E.R.P.E

Dans le cadre des préparatifs du deuxième sommet mondial sur la société de l’information, la 1ère Conférence

Internationale sur l’E-Business sera organisée du 23 au 25 juin 2005 à Hammamet par :

- Le réseau Euro-méditerranéen MEDFORIST,

- L’Istitut Supérieur de Gestion de Tunis (ISGT),

- L’Association Tunisienne des Sciences du Management (TMSS),

- Le Cercle d’Etudes et de Réflexion Prospective Pour l’Entreprise (CERPE),

- Le laboratoire de modélisation statistique et de prévision des systèmes économiques (BESTMOD),

L’objectif de cette conférence est la présentation des dernières technologies, concepts et pratiques de l’EBusiness

et l’exploration de ses perspectives. Les défits auquels le secteur est confronté tant du point de vue

technologique et applicatif que celui lié aux aspects sociaux et juridiques seront aussi au centre des débats.

Des chercheurs et des professionnels de plusieurs pays viendront participer aux conférences, ateliers, tables

rondes et tutoriaux organisés dans le cadre de la rencontre pour enrichir les débats sur des sujets divers tels que

le commerce électronique, les services en ligne, l’enseignement à distance, l’e-marketing etc.

Les thèmes abordés par cette conférences :

Participe à cette conférence :

- Les chercheurs dans les domaines des réseaux, des systèmes informatiques, la gestion, le traitement des

données...

- Les professionnels intéressés par le sujet de la conférence

- Les institutions et les organisations intéressées par l’E-Business

- Les étudiants en informatique, en économie, en marketing ou tout autre filière ayant une relation avec

l’économie virtuelle

- Le public intéressé.

E-Business :

Développement de l’E-Business

L’organisation future, les technologies et les applications de l’E-Business

Analyse des données et les systèmes de décision

Intranet et extranets de l’E-Business

Difficultés de l’E-Business

Communication et technologies réseaux

Commerce électronique :

Cas pratiques de commerce électronique

Le commerce électronique orienté client

Les solutions logicielles du commerce électronique

Les stratégies et l’implantation du commerce électronique

Les modèles d’affaires du commerce électronique

Le commerce électronique mobile

Les aspets sociales du commerce électronique

Les systèmes d’aide à la décision dans le commerce électronique

Les systèmes d’information orientés web

La confiance, le respect de vie privée et la sécurité dans le commerce

électronique

Le rôle des agents intelligents dans l’interaction homme-machine et le

commerce électronique

La réalité virtuelle dans le commerce électronique

Les applications des systèmes experts, de la logique floue, des réseaux

neuronaux et de la programmation évolutive dans le commerce électronique

La modélisation du client dans le commerce électronique

Le commerce électronique mobile

Les tendances passées, actuelles et futures de l’économie virtuelle

Les systèmes d’aide à la décision dans l’économie électronique

Les conséquences du commerce électronique dans la finance, l’économie et

l’évolution des marché

Le commerce électronique dans les pays méditerranéen

Services en ligne :

Les technologies des agents intelligents et l’analyse des données dans les

services en ligne

La qualité dans les services en ligne

Les techniques d’audit des services en ligne

L’enseignement à distance :

L’apprentissage collaboratif

La conception et le développement du contenu

L’environnement d’enseignement virtuel

Les communautés virtuelles

E-marketing :

Les solutions ASP de markting et les occasions de dévelppement

Les magasins virtuels

Le conseil et la publication en ligne

L’achat en ligne

Repost 0
1 mai 2005 7 01 /05 /mai /2005 23:00
Le Centre de Calcul el Khawarizmi, soucieux de vous informer régulièrement de
son activité de veille de sécurité sur le réseau RNU, vise avec cette
publication de vous donner des conseils de sécurité informatique et de
protection de vos données.

      Étant donné que, Microsoft a pris l'habitude de publier, chaque deuxième
mercredi du mois, un regroupement des failles apparues dans leurs systèmes et
outils, il est important de veiller à la réalisation immédiate des patchs pour
être correctement immunisés contre les attaques virales et actives qui
exploitent ces failles.Nous vous rappelons dans ce Flash, comment automatiser
l'application des patchs de sécurité de l'éditeur Microsoft.


      Rappelez vous que :


      *Une fois cette procédure appliquée une fois, votre système Windows vous
avertira dorénavant automatiquement des nouveaux patchs apparus et vous
permettra ainsi de les appliquer aisément. (un petit icône, sous forme de
globe apparaîtra automatiquement sur votre bureau, à l'apparition de nouveaux
patchs).


      * L'application de ces patchs permet d'immuniser votre système contre la
majorité des attaques le visant (pour ne pas dire toutes).
      Pour les gens "non initiés", nous vous avons composté ci-dessous, un petit
guide expliquant pas à pas les étapes à suivre pour retrouver puis appliquer
automatiquement les patchs de sécurité critiques, en rappelant qu' correctif
de sécurité (dit "patch") consiste en un programme de correction d'une ou
plusieurs failles (erreurs de programmation graves), que les attaquants et les
virus exploitent pour attaquer votre PC.

      Automatiser l'application des patchs de sécurité de l'éditeur Microsoft :

      Deux sites permettent d'appliquer automatiquement les correctifs de sécurité
de Microsoft (PATCHs) :

        a.. Pour les patchs des outils Office (Word, Powerpoint, Excel, ...), c'est
le site www.officeUpdate.com
        b.. Pour les patchs concernant les systèmes Windows, c'est le site :
www.windowsupdate.com


      Pour les initiés, Il suffit de se connecter à ces sites et de suivre les
instructions indiquées.

      Remarques :
      * Les personnes n'ayant pas effectué de mise à jour de leurs systèmes depuis
une longue date (patchs trop volumineux) et n'ayant pas de connexion Internet
rapide, peuvent contacter l'Agence de Sécurité pour Obtenir gratuitement un
CD, renfermant les plus importants patchs et se verront expliquer la procédure
de leur application manuelle.


      * Cette procédure automatisée (comme dans l'absolu toute procédure de
diagnostic à distance) est à prendre avec précaution, si votre poste contient
des informations très confidentielles, sinon il n'y pas de crainte spéciale à
avoir.

      Petit guide, expliquant les étapes à suivre pour appliquer les patchs
critiques des Systèmes Windows

      1- Se connecter au site WindowsUpdate (cliquer sur le lien ci-contre) :
www.windowsupdate.com
      (ou sélectionner depuis votre bureau : "Démarrer" --> "WindwosUpdate")

      2- Une fenêtre s'affichera, incluant le lien suivant :
      ---> Rechercher des mises à jour


      3- Cliquer dessus, afin de rechercher automatiquement la liste des patchs
relatifs à votre système. Cette opération peut prendre quelques minutes, selon
le nombre de correctifs nécessités et la vitesse de votre connexion.

      4- Une fois cette opération terminée (patchs identifiés), une nouvelle fenêtre
incluant le lien suivant s'affichera :

      --->Examiner les mises à jour et les installer
      5- Cliquer dessus, afin d'examiner la liste complète des patchs relatifs à
votre PC (Ou Cliquer dans la sous-fenêtre de gauche sur "Mises à jour
Critiques, service Pack")

      6- Une fenêtre incluant en haut, le message suivant apparaît :
      [Installer Maintenant ] Total :...........= ....... Mo, ....... minutes .Ceci
spécifie le Nombre Total des Patchs nécessaires, la taille totale (en Mega
Octets) et le temps moyen (en minutes nécessaires pour finaliser cette
opération).
      Si vous voulez appliquer tous les patchs en une seule fois : Cliquer sur
[Installer Maintenant ]

      Sinon

      Si vous voulez réaliser cette opération en plusieurs fois (temps nécessité
trop long, ...)
      sélectionner uniquement quelques mises à jour à installer tout de suite, en :
      Retirant de la liste ceux non désirés maintenant (ceux de grande taille), en
cliquant sur [ Supprimer ]
      (ou sur certaines versions, cliquez sur Ajouter en regard de la mise à jour
choisie).
      Puis cliquer sur : [Installer Maintenant ]
      Il faudra alors reprendre cette procédure autant de fois que nécessaire,
jusqu'à appliquer la totalité des Patchs.


      7- Attendez la fin de la mise à jour automatique et selon le cas( type de
patch), il sera parfois nécessaire de Redémarrer votre PC pour finaliser
l'opération (voir le message affiché )
      ET C'EST FINI.

      Petit guide, expliquant les étapes à suivre pour appliquer les patchs
critiques des outils Office:

      1- Se connecter au site OfficeUpdate : www.officeUpdate.com
      2- Une fenêtre s'affichera, incluant un carré qui contient le lien suivant :
      ---> Rechercher des Mise à Jour
      3- Cliquer sur Rechercher des Mise à Jour , afin de rechercher automatiquement
la liste des patchs relatifs à votre version d'Office. Cette opération peut
prendre quelques dizaines de minutes, selon le nombre de correctifs nécessités
et la vitesse de votre connexion.
      4- Une fois cette opération terminée (patchs identifiés), une nouvelle fenêtre
incluant le lien suivant s'affichera :
      Mises à jour sélectionnées : ....... (Nombre de patchs nécessaires)
      Taille de téléchargement : .......... Ko (Taille des Patchs)
      Temps de téléchargement : ....... min (Temps moyen pour compléter l'opération
de "patching"
      [ Accepter et Démarrer l'Installation ]
      5- Cliquer sur le bouton [ Accepter et Démarrer l'Installation ], pour
appliquer automatiquement les patchs.
      6- Attendez la fin de la mise à jour automatique et selon le cas( type de
patch), il sera parfois nécessaire de Redémarrer votre PC pour finaliser
l'opération (voir le message affiché )
      ET C'EST FINI.

      NACS
      National Agency for Computer Security
      Agence Nationale de la Sécurité Informatique
      Ministère des Technologies de la Communication


      Tel : 71841019 / 71849455
      Fax : 71846865
Repost 0
21 avril 2005 4 21 /04 /avril /2005 23:00

Centre d'Etudes et des Recherches des Télécommunications (CERT)
Adresse : 42, Rue Asdrubal - 1002 Tunis
Tél. : 71 790 877 

Missions

  • Recherche appliquée et recherche-développement dans le domaine des télécommunications.
  • Réception technique des équipements et produits susceptibles d'être connectés aux réseaux publics.
  • Homologation des produits destinés à être exploités en connexion avec les réseaux nationaux de télécommunications.
  • Etudes spécifiques et analyse de proposition de prestations de services ou d'équipement pour la mise en place et le développement des réseaux de télécommunications :
      • Etudes des réseaux d'accès
      • Communication d'entreprise
      • Etudes et recherche postales
      • Commutation et télématique
      • Transmissions


Les unités de recherche du CERT et leurs principales activités

Laboratoire d'homologation

Vérification de conformité et le contrôle des équipements terminaux de télécommunications et des équipements radioélectriques.

Centre de calcul et de développement

  • Gérer et développer les moyens informatiques, bureautiques et téléinformatiques.
  • Développer des applications informatiques dans les domaines des télécommunications et postales.

Les ressources humaines

  • 2 chercheurs statutaires
  • 113 cadres techniques
  • 45 administratifs
  • 17 ouvriers
Repost 0
21 avril 2005 4 21 /04 /avril /2005 23:00

Sciences de l'Informatique et Technologies de Communication

 

Les Instituts Publics de Recherche   

 

Centre d'Etudes et des Recherches des Télécommunications (CERT)

Adresse : 42, Rue Asdrubal - 1002 Tunis

Tél. : 71 790 877

cert@cert.mincom.tn

 

 

Les Laboratoires de Recherche   

Informatique, parallélisme et productique
Faculté des Sciences de Tunis - 1060 Tunis
Tél. : 71 882 099 

 

Réseau Image Système Architecture et Multimédia
Ecole Nationale des Sciences de l'Informatique - 2010 Manouba
Tél. : 71 600 444  

 

Systèmes de Communication
Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis - B.P 37 - 1002 Tunis
Tél. : 71 874 700 

 

Electronique des Technologies de l'information
Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sfax
Route de Soukra, Km 3 - 3038 Sfax
Tél. : 74 274 088  

 

Informatique Arabisé et Documentique Intégrée et Génies Documentiel et Logiciel
Ecole Nationale des Sciences de l'Informatique - 2010 Manouba
Tél. : 71 600 775 

 

Electronique et micro-électronique
Faculté des Sciences de Monastir - 5016 Monastir
Tél. : 73 500 275  

 

Les Unités de Recherche   

Programmation algorithmique et heuristique

Faculté des Sciences de Tunis

Campus Universitaire - 1060 Tunis

Téls : 71 872 600 / 71 872 020

 

Technologie de l'information et de la Communication

Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de Tunis

5, Avenue Taha Hsin - 1008 Tunis

Tél. : 71 496 066

 

Informatique (LARIS)

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Sfax

Route de l'aéroport, Km 3,5 - 1018 Sfax

Tél. : 74 278 777 

 

Traitement Informatique du Lexique

Faculté des Lettres de Manouba - 2010 Manouba

Téls : 71 600 700 / 600 813

 

Informatique et Multimédia (LARIM)

Institut Supérieur d'Informatique et du Multimédia de Sfax

Route El Meharza km1.5 - BP n° 1030 - 3018 Sfax

Téls : 74 452 632 / 74 242 870

 

Réseau de télécommunication et de sécurisation

Ecole Supérieur des communications de Tunis

Route de Raoued km 3.5 - Ariana - 2080

Téls : 71 856 311 / 71 857 499

 

Imagerie satellitaire et ses applications

Ecole Supérieure de Communication de Tunis

Route de Raoued km 3.5 - Ariana - 2080

Téls : 71 856 311 / 71 857 499

 

 

 

Stratégie d'optimisation de l'ingénierie des informations et de la connaissance

Institut Supérieur de Gestion de Tunis

41, Rue de la Liberté - Bouchoucha - 2000 Bardo

Téls : 71 560 378 / 71 564 729

 

Pole de Recherche en Informatique du Centre (PRINCE)

Institut Supérieur d'Informatique et des Techniques de Communication de Hammam Sousse

Route principale n°1 - 4011 Hammam Sousse

Tél.: 73 364 410

 

Les machines Intelligentes (REGIM)

Ecole Nationale d'Ingénieurs de Sfax

Route de Soukra, Km 3 - 3038 Sfax

Tél. : 74 274 088

 

Repost 0
18 avril 2005 1 18 /04 /avril /2005 23:00
Le ministère de la Recherche scientifique, de la Technologie et du Développement des compétences a organisé hier un colloque sur le thème de «La coopération entre la Tunisie et l'Union européenne en matière de recherche scientifique et de développement technologique».Présidant l'ouverture, M. Sadok Korbi, ministre de la Recherche scientifique, de la Technologie et du Développement des compétences, a mis l'accent sur l'intérêt accordé à la promotion de la recherche-développement au sein des grands établissements publics. Les pôles technologiques et les pépinières d'entreprises, a-t-il affirmé, constituent des lieux d'accueil adéquats au développement et à l'exploitation des résultats de la recherche. Il a, par ailleurs, mis l'accent sur l'importance de la coopération internationale dans le domaine de la science et de la recherche, soulignant que la Tunisie ne cesse d'oeuvrer en faveur de l'édification d'un espace euroméditerranéen de la recherche, fondé sur une dynamique de partage de la connaissance et de l'enrichissement mutuel.La Presse - Les activités de recherche et de développement technologique représentent le nerf de la guerre des pays industrialisés, servant de véritable catalyseur de l'économie, en permettant aux entreprises d'être innovantes et d'accroître ainsi leur compétitivité sur le marché. Sachant que la conduite d'une politique européenne de la recherche sert, en effet, de base à la dynamisation de l'activité au sein des entreprises, qui, grâce au travail des équipes de recherche dans les différents domaines, ont la possibilité de procéder au lancement régulier de nouveaux produits sur le marché.Mais, aujourd'hui, il s'agit pour la communauté européenne d'élargir le réseau de recherche aux pays du Sud méditerranéen, en favorisant l'échange et le transfert de savoir-faire entre les deux rives, afin de créer un large tissu d'entreprises capables de maîtriser les mutations technologiques. A l'instar de la Syrie, de la Jordanie et de la Turquie, la Tunisie figure parmi les partenaires qui peuvent bénéficier des programmes de recherche et de développement technologique mis en place par l'UE pour servir de cadre au financement des activités et des projets de recherche, qui doivent être menés dans des domaines à forte valeur ajoutée.Pour un partenariat fructueuxLa Tunisie a, ainsi, ratifié en mars 2004 l'accord spécifique en matière de recherche et de développement qui permet aux chercheurs tunisiens de participer dans les mêmes conditions que les chercheurs européens à tous les appels d'offres s'inscrivant dans le cadre des programmes communautaire de recherche et de développement. «Ils peuvent également négocier des contrats de financement de projets de recherche, a ajouté M. Ridha Mokni, responsable de la coopération internationale au ministère de la Recherche scientifique et du Développement des compétences. S'agissant actuellement du sixième programme-cadre, plusieurs projets de recherche tunisiens ont été présentés dans les domaines de la santé, des nouvelles technologies de l'information et de la communication... Le lancement de ces programmes vise, en effet, l'instauration d'un espace euro-méditerranéen d'échanges dans le domaine de la recherche».Toutefois, pour que les chercheurs tunisiens puissent participer à ce type de programme communautaire, certains critères doivent obligatoirement être respectés, à savoir proposer des projets transnationaux qui impliquent des chercheurs provenant d'autres pays partenaires et développer la recherche dans des domaines à forte valeur ajoutée. Ainsi, un projet «Euromedanet», financé par l'Union européenne, a été lancé pour créer des points d'information dans les pays partenaires de la rive sud de la Méditerrannée. La fonction de ces derniers : assister les chercheurs au cours des différentes étapes de la recherche, les aider à identifier les thématiques prioritaires autour desquelles doivent s'articuler leurs activités, identifier les partenaires avec lesquels ils peuvent travailler en équipe et les aider à élaborer et à rédiger leur projet. «Nous assurons la formation des experts chargés d'animer ces points d'information, a observé Mme Eleona Tsoka, coordinatrice du projet Euromedanet. Il s'agit d'assurer une participation fructueuse des pays partenaires de la rive sud aux programmes communautaires».
Repost 0

Articles Récents

Liens