Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 12:25

Comparer les options SharePoint

 

 

SharePoint Server

SharePoint Online avec Yammer Entreprise

 

Standard

 Entreprise

Plan 1

Plan 2

 

 

 

 

 

Les taxes ne sont pas comprises dans le prix.

 

 

$ 4.000 par utilisateur/par mois

$ 8.000 par utilisateur/par mois

 Nouvelle fonctionnalité

 

 

 

 

Applications

Catalogue d’applications et Marketplace

 

 

 

 

Collaboration

Sites d’équipe

 

 

 

 

Gestion du travail

 

 

 

 

Réseau social professionnel : Yammer

 

 

 

 

Partage externe

 

 

 

 

Recherche

Recherche de base

 

 

 

 

Recherche standard

 

 

 

 

Recherche d’entreprise

 

 

 

 

Gestion de contenu

Gestion de contenu

 

 

 

 

Gestion d’enregistrements

 

 

 

 

E-discovery, ACM, conformité

 

 

 

 

Aide à la décision

Excel Services, PowerPivot, PowerView

 

 

 

 

Cartes de performance et tableaux de bord

 

 

 

 

Solutions métiers

Access Services

 

 

 

 

Visio Services

 

 

 

 

Application basée sur un formulaire

 

 

 

 

Flux de travail SharePoint 2013

 

 

 

 

Business Connectivity Services

 

 

 

 

 Nouvelle fonctionnalité

 

 

 

 

 

 

 

$ 4.000 par utilisateur/par mois

$ 8.000 par utilisateur/par mois

 

Standard

 Entreprise

Plan 1

Plan 2

 

SharePoint Server

SharePoint Online avec Yammer Entreprise

Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 23:35

La maintenance périodique des bases de données est essentielle pour garantir le bon fonctionnement des bases de données Microsoft SharePoint 2010.

Les tâches de maintenance recommandées pour les bases de données SharePoint 2010 incluent notamment :

 

  • vérification de l’intégrité de la base de données ;
  • défragmentation des index en les réorganisant ou en les reconstruisant ;
  • définition du facteur de remplissage pour un serveur.

Bien que les versions précédentes des produits et technologies SharePoint nécessitaient une intervention manuelle pour effectuer la défragmentation d’index et la maintenance des statistiques, plusieurs règles de l’analyseur intégrité SharePoint automatisent ce processus dans SharePoint 2010. Ces règles évaluent quotidiennement l’intégrité des index et des statistiques de base de données, et corrigent automatiquement ces éléments pour les bases de données suivantes :

 

  • Bases de données de configuration
  • Bases de données de contenu
  • Bases de données de profils de l’application de service Profil utilisateur
  • Bases de données sociales de l’application de service Profil utilisateur
  • Bases de données de création de rapports de l’application de service Web Analytics
  • Bases de données de transit de l’application de service Web Analytics
  • Bases de données des services d’automatisation Word

 

Vous pouvez effectuer des tâches de maintenance de base de données en exécutant des commandes Transact-SQL, ou en exécutant l’Assistant Maintenance de base de données.

Utilisation de DBCC (Database Console Command) CHECKDB pour vérifier les erreurs de cohérence

Démarrez vos opérations de maintenance périodique avec des contrôles de cohérence pour vérifier que vos données et index ne sont pas endommagés. Vous pouvez utiliser l’instruction DBCC (Database Console Command) CHECKDB pour effectuer un contrôle de cohérence interne des pages de données et d’index.

 

La plupart des problèmes de cohérence de base de données sont dûs à des erreurs du sous-système d’E/S. Cependant, d’autres facteurs et événements peuvent également compromettre la cohérence de la base de données ; par exemple, un arrêt inapproprié d’un serveur de bases de données ou une panne de lecteur. Des problèmes de performance et de disponibilité significatifs peuvent parfois être des symptômes de problèmes de cohérence de base de données sous-jacents. Effectuez des contrôles de cohérence au moins une fois par semaine sur vos bases de données SharePoint 2010, mais aussi lors de pannes de serveur de bases de données ou de sous-système d’E/S.

À propos de DBCC CHECKDB

DBCC CHECKDB vérifie l’intégrité logique et physique de tous les objets dans la base de données spécifiée en effectuant les opérations suivantes :

  • Exécute l’équivalent de DBCC CHECKALLOC pour vérifier les structures d’affectation dans la base de données.
  • Exécute l’équivalent de DBCC CHECKTABLE sur chaque table et vue dans la base de données pour vérifier leur intégrité logique et physique.
  • Exécute l’équivalent de DBCC CHECKCATALOG sur la base de données pour vérifier la cohérence des métadonnées de la base de données.

Nous vous recommandons d’exécuter DBCC CHECKDB à la place d’opérations individuelles (commandes DBCC CHECKALLOC, DBCC CHECKTABLE et DBCC CHECKCATALOG) car DBCC CHECKDB identifie la plus large variété d’erreurs possibles et est donc plus sûr dans un environnement de production.

DBCC CHECKDB utilise une quantité importante de ressources de mémoire, d’E/S et de processeur. Au lieu d’exécuter DBCC CHECKDB sur votre système de production, vous pouvez l’exécuter sur une sauvegarde restaurée de vos bases de données SharePoint sur un autre serveur, puis retirez la charge de travail de vérification de cohérence du système de production.

 

Nous recommandons de d’abord exécuter DBCC CHECKDB, puis, s’il révèle des erreurs, de restaurer la base de données concernée en utilisant vos sauvegardes les plus récentes.

 

Vous ne pouvez pas exécuter DBCC CHECKDB WITH REPAIR_ALLOW_DATA_LOSS. Cependant, vous pouvez exécuter DBCC_CHECKDB WITH REPAIR_FAST et REPAIR_REBUILD car ces commandes mettent uniquement à jour les index de la base de données associée.

DBCC CHECKDB et performance

 

Nous recommandons d’exécuter des contrôles de cohérence pendant les heures hors production car DBCC CHECKDB effectue une utilisation intensive des ressources (E/S, processeur, mémoire et espace tempdb). 

Vous pourriez remarquer que l’exécution de DBCC CHECKDB utilise trop de ressources pour votre système de production. Dans ce cas, ne tentez pas d’exécuter des contrôles de cohérence une table à la fois. La meilleure manière de réduire la charge d’un contrôle d’intégrité sur le système de production consiste à utiliser l’une des options suivantes :

 

  • Utilisez l’option WITH PHYSICAL_ONLY pour réduire l’utilisation du processeur et la mémoire.
  • Restaurez une sauvegarde de base de données sur un SQL Server séparé et exécutez des contrôles de cohérence sur la copie restaurée de la base de données.

Mesurer et réduire la fragmentation d’index

 

Une fragmentation d’index se produit lorsque l’ordre logique des pages dans une table ou un index (tel que défini par la clé d’index) diffère de l’ordre physique des pages dans les fichiers de données. Cela peut également signifier que la densité des données sur les pages de fichiers de données est faible, ce qui entraîne un gaspillage d’espace disque, de mémoire et d’E/S. La fragmentation d’index peut être due à de nombreuses insertions, mises à jour ou suppressions dans une table. Les illustrations suivantes mettent en opposition un nouvel index récemment créé non fragmenté et un index fragmenté par de nombreuses insertions, mises à jour et suppressions. La flèche rouge montre l’ordre physique de l’index ; les flèches noires montrent l’ordre logique des pages d’index.

 

La maintenance cohérente des bases de données qui hébergent SharePoint 2010 peut significativement améliorer l’état et les performances du système.

Vérifiez que vous disposez de sauvegardes fiables de toutes les bases de données avant de réaliser des opérations de maintenance et de mettre en place des plans de maintenance.

Avant d’implémenter un plan de maintenance ou des opérations de maintenance spécifiques qui s’exécutent de manière cohérente, testez l’impact des opérations sur votre système et le temps requis pour leur exécution.

 

Dans la mesure du possible, faites en sorte que les opérations et plans de maintenance soient exécutés pendant les heures creuses, pour éviter de ralentir les performances et de gêner les utilisateurs.

Repost 0
Published by SOUSSI Imed
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 14:17

Web_development_timeline.png

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 09:54

La page Services sur le serveur de l’Administration centrale liste les services démarrés ou arrêtés sur des serveurs spécifiques de la batterie de serveurs. Certains de ces services sont associés à des applications de service. Une fois les applications de service déployées dans la batterie de serveurs, accédez à la page Services sur le serveur et assurez-vous que les services associés ont démarré sur les serveurs appropriés. Certains de ces services ne sont pas associés à des applications de service.

Remarque : les composants de recherche sont déployés via Windows PowerShell et non à partir de la page Services sur le serveur.

Après avoir planifié la topologie de la batterie de serveurs, utilisez cet article pour vous assurer que les services serveur appropriés ont démarré sur chaque serveur de la batterie de serveurs. Cela n’est pas forcément nécessaire pour les petites batteries de serveurs dans lesquelles l’ensemble des applications de service et des services sont exécutés sur un seul serveur ou deux serveurs redondants.

Cet article répertorie la configuration recommandée des services et applications de service pour deux approches d'architecture :

  • Topologies simplifiées — La distribution des services et d'autres composants dans une batterie est conçue pour maximiser les ressources système du matériel serveur. Les architectures simplifiées comprennent des serveurs frontaux, des serveurs de traitement par lot et des serveurs de bases de données. Vous pouvez utiliser la Feuille de calcul d'installation des services sur le serveur pour les topologies simplifiées afin d'effectuer le suivi des décisions relatives au démarrage des services sur chaque serveur.

  • Topologies traditionnelles — Les topologies sont basées sur des approches traditionnelles de création d'architectures avec des serveurs web, des serveurs d'applications et des serveurs de bases de données. Vous pouvez utiliser la Feuille de calcul d'installation des services sur le serveur pour les topologies traditionnelles afin d'effectuer le suivi des décisions relatives au démarrage des services sur chaque serveur.

ScreenShot042.png

Tableau : applications de service et services sur le serveur pour les topologies traditionnelles

Application de service Services sur le serveur Recommandation de serveur Informations complémentaires

Access Services 2010

Service Base de données Access 2010

Serveur d’applications

Permet une maintenance en continu des applications de service Access pour SharePoint 2010 à l’aide des clients Access 2010 et des clients Access 2013. Ne permet pas aux utilisateurs de créer des applications.

Access Services

Access Services

Serveur d’applications

Permet la création d’applications de service Access à l’aide du client Access 2013. Affichez, modifiez et interagissez avec les bases de données Access Services dans un navigateur.

Service de gestion des applications

Service de gestion des applications

Serveur d’applications

 

 

 

 

 

Business Data Connectivity

Service Business Data Connectivity

Serveur d’applications

 

Services de calcul Excel

Services de calcul Excel

Serveur d’applications

 

Service de traduction automatique

Service de traduction automatique

Serveur d’applications

Le service de traduction automatique utilise SharePoint OAuth pour la gestion des fichiers. Le compte du pool d’applications de l’application de service de traduction automatique a besoin d’autorisations d’accès à l’application de profil utilisateur pour fonctionner correctement. Le service de traduction automatique se connecte au service en ligne Microsoft Translator. Microsoft Translator peut collecter certaines données afin d’améliorer la qualité des traductions.

Service de métadonnées gérées

Service web de métadonnées gérées

Serveur d’applications

 

Service de paramètres d’abonnement Microsoft SharePoint Foundation

Service de paramètres d’abonnement Microsoft SharePoint Foundation

Serveur web ou serveur d’applications

Cette application de service est déployée uniquement à l’aide de Windows PowerShell. Dans les environnements d’hébergement, ce service est généralement démarré sur un ou plusieurs serveurs d’applications. Démarrez ce service si vous avez déployé des applications de service en mode partagé au sein d’une architecture mutualisée ou si la batterie de serveurs comprend des sites qui utilisent des abonnements de site. Ce service stocke les paramètres et les données de configuration des clients dans un environnement partagé au sein d’une architecture mutualisée. Une fois ce service démarré, les applications web l’utilisent automatiquement.

PerformancePoint

PerformancePoint Services

Serveur d’applications

 

Conversion PowerPoint

Service de conversion PowerPoint

Serveur d’applications

Ce service convertit les présentations PowerPoint vers d’autres formats. Il s’exécute généralement sur un ou plusieurs serveurs d’applications. Il démarre un ou plusieurs processus de travail pour effectuer les conversions. Durant une conversion active, un processus de travail peut utiliser jusqu’à la totalité d’un cœur de processeur. L’utilisation de la mémoire dépend de la taille et du contenu des fichiers à convertir. Le nombre de processus de travail utilisés peut être contrôlé par des applets de commande Windows PowerShell. Plusieurs autres options de configuration sont également disponibles via des applets de commande Windows PowerShell.

Recherche

Connecteur Lotus Notes

Serveur d’applications

Consultez la documentation TechNet pour savoir comment configurer le connecteur Lotus Notes qui analyse les données sur un serveur Lotus Domino.

Recherche

Service Contrôleur d’hôte de recherche

Automatiquement configuré pour s’exécuter sur les serveurs d’applications appropriés

Ce service gère les composants de la topologie de recherche. Il démarre automatiquement sur tous les serveurs qui exécutent les composants de la topologie de recherche.

Recherche

Service de paramètres de site et de requête de recherche

Automatiquement configuré pour s’exécuter sur les serveurs d’applications appropriés

Ce service équilibre la charge des requêtes au sein de la topologie de recherche. Il détecte également les modifications du service de recherche au niveau de la batterie de serveurs et les consigne dans la base de données d’administration de la recherche. Il démarre automatiquement sur tous les serveurs qui exécutent le composant de traitement des requêtes.

Recherche

SharePoint Server Search

Automatiquement configuré pour s’exécuter sur les serveurs d’applications appropriés

Ce service analyse le contenu de l’index de recherche. Il démarre automatiquement sur tous les serveurs qui exécutent les composants de la topologie de recherche. Il ne peut pas être arrêté ou démarré à partir de la page Services sur le serveur.

Service Banque d’informations sécurisé

Service Banque d’informations sécurisé

Serveur d’applications

 

Collecte de données relatives à l’utilisation et à l’état

N/A

N/A

Cette application de service n’a pas de service associé sur le serveur.

Profil utilisateur

Service de profil utilisateur

Serveur d’applications

 

Profil utilisateur

Service de synchronisation de profil utilisateur

Serveur d’applications

 

Service Graphiques Visio

Service Graphiques Visio

Serveur d’applications

 

Word Automation Services

Word Automation Services

Serveur d’applications

Effectue des conversions de documents en bloc automatisées. Durant une conversion active, ce service utilise la totalité de l’UC pour chaque processus de travail (configuré dans l’Administration centrale). Si le service démarre sur plusieurs serveurs, un travail est partagé entre tous les serveurs.

Gestion du travail

Service Gestion du travail

Serveur d’applications

 

 

Administration centrale

Serveur d’applications

Ce service exécute le le site Web Administration centrale de SharePoint.

 

Service d’émission de jetons Revendications vers Windows

Serveurs web et d’applications

Ce service est automatiquement configuré pour s’exécuter sur les serveurs applicables.

 

Cache distribué

Serveurs web et d’applications

Par défaut, ce service démarre sur tous les serveurs web et serveurs d’applications d’une batterie de serveurs.

 

Service de lancement des conversions de documents

Serveur d’applications

Planifie et démarre les conversions de documents sur un serveur.

 

Service d´équilibrage de la charge de conversion de documents

Serveur d’applications

Équilibre les demandes de conversion de documents dans l’ensemble de la batterie de serveurs. Chaque application web ne peut posséder qu’un seul équilibreur de charge inscrit à la fois.

 

Courrier électronique entrant Microsoft SharePoint Foundation

Serveur web ou serveur d’applications

En règle générale, ce service s’exécute sur un serveur web. Si vous avez besoin d’isoler ce service, vous pouvez le démarrer sur un serveur d’applications.

 

Service de code en mode bac à sable Microsoft SharePoint Foundation

Serveur web ou serveur d’applications

Démarrez ce service sur les ordinateurs de la batterie de serveurs qui exécutent du code en mode bac à sable (sandbox). Cela peut inclure les serveurs web et les serveurs d’applications. Ce service exécute du code qui est déployé dans le cadre d’une solution en mode bac à sable au sein d’un processus distant, aux droits restreints. Par ailleurs, il mesure les ressources serveur utilisées durant l’exécution en fonction d’un quota quotidien étendu à une collection de sites.

 

Application web Microsoft SharePoint Foundation

Serveur web

Assurez-vous que ce service démarre sur tous les serveurs web d’une batterie de serveurs. Arrêtez ce service sur les serveurs d’applications. Ce service fournit des fonctionnalités de serveur web. Par défaut, il démarre sur les serveurs web. Il est possible que les fonctionnalités personnalisées étendues aux applications web ne s’affichent pas comme prévu dans l’Administration centrale, si ce service n’a pas démarré sur le serveur qui exécute l’Administration centrale et si les fonctionnalités concernées ne peuvent pas être déployées de manière globale.

 

Service Minuteur de flux de travail Microsoft SharePoint Foundation

Serveur web

Ce service est automatiquement configuré pour s’exécuter sur tous les serveurs web d’une batterie de serveurs.

 

Gestion des requêtes

Serveur web ou serveurs dédiés

En mode intégré, la gestion des requêtes s’exécute sur tous les serveurs web d’une batterie de serveurs. En mode dédié, les serveurs d’une batterie de serveurs distincte de gestion des requêtes se trouvent entre l’équilibrage de charge matérielle et une ou plusieurs batteries de serveurs SharePoint. 

ScreenShot043.pngScreenShot044.pngScreenShot045.png
Repost 0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 10:38
Cet article se base sur ma compréhension des modèles de licences liés aux technologies SharePoint Server 2010. SharePoint Server 2010 a deux modèles de licences pour accueillir deux type de groupes d'utilisateurs · Serveur + CAL, pour les utilisateurs internes · Serveur uniquement, pour les utilisateurs externes Les utilisateurs internes, sont les employés de votre organisme ainsi que toute personne externe connue à qui on peut associer une CAL de manière nominative. Les utilisateurs externes sont toutes les personnes qui sont en dehors de votre organisme. Pour ce qui concerne SharePoint Server 2010, le même programme d’installation permet d’installer les versions Standard et Enterprise de SharePoint Server 2010. C’est la clé de produit que vous entrez lorsque vous exécutez le programme d’installation qui détermine quel ensemble de fonctionnalités sera disponible. Il n'y a pas de licences spécifique Standard/Enterprise pour la partie serveur du déploiement. Le choix de la clé d'activation se fera en fonction des CAL utilisateurs que l'on envisage d'acquérir. Pour un usage interne : Pour un usage interne il faut une licence à chaque serveur qui exécute SharePoint Server 2010. Il faut aussi une licence d'accès client (CAL) pour chaque utilisateur interne (ou éventuellement chaque périphérique interne) qui doit accéder à un serveur SharePoint. Pour bénéficier des fonctionnalités Enterprise de SharePoint Server 2010, tous les utilisateurs doivent avoir une CAL Standard et une CAL Entreprise. Pour un usage externe : Dans le cadre d'une utilisation externe, c'est la licence serveur qui détermine la couverture fonctionnelle de SharePoint Server 2010. Pour un usage externe il faut une licence à chaque serveur qui exécute SharePoint Server 2010. Il n'y a pas de CAL utilisateurs à prévoir. image Ce modèle de licences peut-être utilisé pour des utilisateurs interne, sans ajout de CAL, uniquement si tout le contenu exposé est accessible aussi par les utilisateurs externes. Les utilisateurs internes qui sont en charge du suivi du contenu n'ont pas besoin de CAL spécifiques. Pour un usage mixte : Dans le cadre d'une utilisation mixte, on prévoira un mixte des deux modèles. image Mise à jour d'une ferme SharePoint 2010 Standard vers SharePoint 2010 Entreprise Si vous avez installé SharePoint Server 2010 en utilisant une CAL Standard, et que voulez maintenant convertir le type de licence en CAL Entreprise, vous pouvez activer le jeu de fonctionnalités Entreprise et le déployer sur tous les sites de votre batterie de serveurs. Pour activer les fonctionnalités d’entreprise sur une Ferme SharePoint Server Standard, vous devez être membre du groupe Administrateurs de batterie de serveurs sur l’ordinateur qui exécute l’Administration centrale. Sur le site Web Administration centrale, cliquez sur “Mise à niveau et migration”. Dans la section” Mise à niveau et gestion des correctifs”, cliquez sur “Activer les fonctionnalités Enterprise”. Entrez la clé de produit adéquate, puis cliquez sur OK. Après avoir activé les fonctionnalités Enterprise pour la batterie, vous pouvez les activer sur les sites existants de la batterie. Références : http://sharepoint.microsoft.com/en-us/buy/Pages/Licensing-Details.aspx http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc261946.aspx Complément d’informations : http://sharepoint.microsoft.com/fr-fr/buy/Pages/Licensing-Details.aspx A qui s’adresse le modèle par CAL : - Pour les utilisateurs internes (autrement dit les employés) - S'adresse également aux utilisateurs externes si leur nombre peut être évalué ; possibilité d'attribuer des licences d'accès client à des utilisateurs individuels​ Mixer SharePoint pour usage interne et externe : ”Si vous souhaitez consolider des implémentations de SharePoint destinées à un usage interne e"t externe dans un même déploiement, vous pouvez acheter à la fois une licence SharePoint Server 2010 et une licence SharePoint Server 2010 for Internet Sites, Enterprise et attribuer ces licences aux mêmes instances du logiciel exécutées simultanément sous les deux licences. Vous devrez toutefois acheter des licences d'accès client dans les conditions d'utilisation de SharePoint Server 2010 pour les utilisateurs et les périphériques qui accèdent à du contenu de façon contraire à ce que prévoient les droits d'utilisation de SharePoint Server 2010 for Internet Sites.” http://blogs.codes-sources.com/junarnoalg/archive/2011/03/28/sharepoint-server-2010-un-point-sur-les-licences.aspx
Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 09:04

QU'EST-CE QUE AAM (ALTERNATE ACCESS MAPPING) ?

AAM C'EST L'UTILISATION DE PLUSIEURS URL POUR UNE SEULE WEB APPLICATION. CELA PERMET DE DONNER ACCÈS AU MÊME CONTENU MAIS EN UTILISANT DES ZONES DIFFÉRENTES. DANS SHAREPOINT NOUS AVONS 5 ZONES DIFFÉRENTES POUR UNE SEULE WEB APPLICATION (DEFAULT, INTRANET, EXTRANET, CUSTOM ET INTERNET). CHAQUE ZONE PEUT ÊTRE CONFIGURÉE AVEC UNE MÉTHODE D'AUTHENTIFICATION DIFFÉRENTE. PAR EXEMPLE ACCÈS ANONYME POUR LA ZONE « INTERNET » ET AUTHENTIFICATION WINDOWS INTÉGRÉE POUR LA ZONE « DEFAULT ». TOUTES LES ZONES PARTAGE LA MÊME BASE DE DONNÉES DONC LE MÊME CONTENU, MAIS ELLES UTILISENT CHACUNE UN SITE IIS DIFFÉRENT. PAR EXEMPLE SI NOUS AVONS CRÉÉ UNE WEB APPLICATION « HTTP://DEFAULT.MYCOMPANY:80 », IL NOUS EST POSSIBLE DE L'ÉTENDRE EN SPÉCIFIANT UNE ZONE « INTERNET »  « HTTP://WWW.MYCOMPANY.COM». DANS CE CAS SHAREPOINT CRÉERA UN SECOND SITE DANS IIS ET UTILISERA LE HOST HEADER « MYCOMPAGNY.COM » POUR QUE L'ON PUISSE Y ACCÉDER.

 

QUAND UTILISER AAM ?

IMAGINONS QUE VOTRE ENTREPRISE FUSIONNE OU SE FAIT RACHETER. IL VOUS FAUDRA CHANGER L'ENSEMBLE DES LIENS DE VOS SITES SHAREPOINT « HTTP://MYCOMPANY.COM/SITES/XXXX » PAR « HTTP://MYNEWCOMPANY.COM/SITES/XXXX ».

LA PREMIÈRE POSSIBILITÉ QUI S'OFFRE À VOUS EST D'EXPORTER LE CONTENU DE TOUTES VOS COLLECTIONS DE SITES, SUPPRIMER LA WEB APPLICATION, CRÉER UNE NOUVELLE WEB APPLICATION, CRÉER LES COLLECTIONS DE SITES ET IMPORTER LES DONNÉES.

LA MEILLEURE SOLUTION EST BIEN SÛR D'UTILISER AAM EN ÉTENDANT LA WEB APPLICATION À UNE NOUVELLE URL

 

AAM PAR LA PRATIQUE !

NOTRE SHAREPOINT EST ACTUELLEMENT ACCESSIBLE VIA HTTP://SHAREPOINT1 NOUS SOUHAITONS QU'IL DEVIENNE AUSSI ACCESSIBLE PAR L'URL CORPORATEPORTAL.TESTDOMAIN.COM

COMMENÇONS PAR CRÉER UNE ENTRÉE DNS DE TYPE A SUR NOTRE SERVEUR DNS

 

UNE FOIS CETTE OPÉRATION EFFECTUÉ ET QUE NOUS AVONS VÉRIFIÉ LA BONNE RÉSOLUTION DE L'URL AVEC UN PING NOUS POUVONS CONFIGURER AAM DANS LA CENTRALE D'ADMINISTRATION SHAREPOINT

DANS LA CENTRALE D'ADMINISTRATION SHAREPOINT SOUS APPLICATION MANAGEMENT CLIQUER SUR CONFIGURE ALTERNATE ACCESS MAPPINGS.

 

SUR LA PAGE ALTERNATE ACCESS MAPPINGS, CLIQUER SUR EDIT PUBLIC URLS.

 

SUR LA PAGE EDIT PUBLIC ZONE URLS, VÉRIFIER QUE VOUS AVEZ SÉLECTIONNÉ LA BONNE WEB APPLICATION. DANS CET EXEMPLE HTTP://SHAREPOINT1 EST LIÉ À LA WEB APPLICATION SHAREPOINT – 80 PRÉSENT DANS IIS. DANS LA SECTION PUBLIC URLS, ENTRER LA NOUVELLE URL QUE VOUS SOUHAITEZ AJOUTER DANS LE CHAMP INTRANET.

  

VOUS POUVEZ DORÉNAVANT ACCÉDER À VOTRE SITE EN UTILISANT LA NOUVELLE URL

 

 Source : http://blogs.coforcert.com/bcouve/Lists/Billets/Post.aspx?ID=8

POUR PLUS D'INFORMATION SUR L'UTILISATION D'AAM :

HTTP://TECHNET.MICROSOFT.COM/EN-US/LIBRARY/CC261814(OFFICE.12).ASPX

 

HTTP://BLOGS.MSDN.COM/B/ENTERPRISESEARCH/ARCHIVE/2010/05/28/SERVER-NAME-MAPPING-AND-ALTERNATE-ACCESS-MAPPING-AAM.ASPX

Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 09:55

Vous pouvez utiliser Windows PowerShell pour exporter un site, une liste ou une bibliothèque de documents manuellement ou dans le cadre d'un script qui peut être exécuté à intervalles réguliers.

Pour exporter un site, une liste ou une bibliothèque de documents à l'aide de Windows PowerShell

  1. Vérifiez que vous disposez de la configuration minimale suivante: Voir Add-SPShellAdmin .

  2. Sur le départ menu, cliquez sur Tous les programmes .

  3. Cliquez sur Produits Microsoft SharePoint 2010 .

  4. Cliquez sur SharePoint 2010 Management Shell .

  5. Au PowerShell invite de commande Windows, tapez la commande suivante:

     Export-SPWeb-Identity <Site <Path URL>-Chemin et nom du fichier> [-ItemUrl l'URL> de site, list, ou Library>] [-IncludeUserSecurity] [-IncludeVersions] [-NoFileCompression] [-GradualDelete] [-Verbose ] 
    noter Remarque:

    Si le URL> <Site , <Path et <nom du fichier , ou l'URL> de site, list, ou Library> contiennent des espaces, vous devez encadrer ces entre guillemets ("") ou Windows PowerShellcommand reviendrez erreurs.

     

    Si vous exportez un grand site, une liste ou une bibliothèque de documents, vous pouvez utiliser le GradualDelete paramètre. Lorsque ce paramètre est utilisé, la collection de sites est marqué comme étant supprimé, ce qui empêche immédiatement tout accès à son contenu. Les données de la collection de sites supprimée sont ensuite progressivement supprimées au fil du temps par un travail du minuteur au lieu de tout à la fois, ce qui réduit son impact sur ​​les performances des serveurs de la ferme et SQL Server.

    Pour spécifier la version de la bibliothèque site, une liste ou un document d'inclure, utilisez le IncludeVersions paramètre et spécifier "LastMajor" (par défaut), "CurrentVersion", "LastMajorandMinor", ou "All". Pour inclure les paramètres de sécurité de l'utilisateur avec la liste ou bibliothèque de documents, utilisez le IncludeUserSecurity paramètre. Si vous voulez écraser le fichier que vous avez spécifié, utilisez la force paramètre. Pour afficher la progression de l'opération de sauvegarde, utilisez leverbeux paramètre.

    Le NoFileCompression paramètre vous permet de spécifier qu'aucune compression de fichier est effectuée pendant le processus d'exportation. L'utilisation de ce paramètre peut réduire l'utilisation des ressources jusqu'à 30% au cours du processus d'exportation. L'utilisation de ce paramètre se traduira par un dossier de sauvegarde en cours de création au lieu d'un fichier compressé. Si vous utilisez le NoFileCompression paramètre dans l' Export-SPWeb commande, vous devez également l'utiliser lorsque vous importez le contenu en utilisant l' Import-SPWeb commande.

Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 09:52

You can use Central Administration to export a site, list, or document library. You can only export one site, list, or document library at a time.

To export a site, list, or document library by using Central Administration

  1. Verify that the user account that is performing this procedure is a member of the Farm Administrators group.

  2. In Central Administration, on the Home page, click Backup and Restore.

  3. On the Backup and Restore page, in the Granular Backup section, click Export a site or list.

  4. On the Site or List Export page, in the Site Collection section, select the site collection from the Site Collection list, and then select the site from the Site list.

  5. If you are exporting a site, skip this step, Select the list or document library from the List list.

  6. In the File Location section, in the Filename box, type the UNC path of the shared folder and the file to which you want to export the list or document library. The file name must use the .cmp extension.

  7. If the file already exists and you want to use this file, select the Overwrite existing files check box. Otherwise, specify a different file name.

  8. If you want to export all the security and permissions settings with the list or library, in the Export Full Security section, select the Export full security check box.

  9. If you want to specify which version of the list or library to export, select one of the following versions from the Export versions list:

    • All Versions

    • Last Major

    • Current Version

    • Last Major and Last Minor

  10. When you have specified the settings that you want, click Start Export.

  11. You can view the status of all backup jobs at the top of the Granular Backup Job Status page. You can view the status of the current backup job in the Content Export section of the page. The status page updates every 30 seconds automatically. You can manually update the status details by clicking Refresh. Backup and recovery are Timer service jobs. Therefore, it may take several seconds for the backup to start.

    If you receive any errors, you can review them in the Failure Message column of the Backup and Restore Job Status page. You can also find more details in the <file name>.export.log file at the UNC path that you specified in step 6.

Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 12:24

 

Liste et bibliothèques


 
Annonces
Utilisez cette liste pour suivre les événements à venir, des mises à jour de statut ou d'autres nouvelles de l'équipe
Calendrier
Utilisez la liste civile de se tenir informé des prochaines réunions, échéances et autres événements importants
Liens
Utilisez la liste des liens vers les pages Web que les membres de votre équipe seront intéressantes ou utiles
Documents partagés
Partagez un document avec l'équipe en l'ajoutant à cette bibliothèque de documents
Éléments de site
Utilisez cette bibliothèque pour stocker les fichiers qui sont inclus dans les pages de ce site, tels que les images des pages Wiki
Pages du site
Utilisez cette bibliothèque pour créer et stocker les pages de ce site
Tâches
Utilisez la liste des tâches à suivre le travail que vous ou votre équipe devez accomplir
 Business Data
Affaires Actions de données
Affiche une liste d'actions à partir de connectivité de données métiers
Business Data Connectivity Filter
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs à partir de la connectivité de données métiers
 
Business Data Item
Affiche un objet à partir d'une source de données en matière de connectivité de données métiers
Business Data Builder article
Créer un élément de données métiers à partir d'un des paramètres dans la chaîne de requête et fournit à d'autres composants WebPart.
Liste de données métiers
Affiche une liste des éléments à partir d'une source de données en matière de connectivité de données métiers
Liste de données métiers connexes
Affiche une liste d'éléments liés à un ou plusieurs éléments de parents d'élèves provenant d'une source de données en matière de connectivité de données métiers
WebPart Graphique
Vous aide à visualiser vos données sur des sites et des portails SharePoint
Excel Web Access
Utilisez le Excel Web Access partie d'interagir avec un classeur Excel en tant que page Web
Les détails de l'indicateur
Affiche les détails d'un seul indicateur d'état. Indicateurs d'état affichent une mesure importante pour une organisation et peuvent être obtenus auprès d'autres sources de données, y compris des listes SharePoint, les classeurs Excel et SQL Server 2005 Analysis Services KPI
Listes d'état
Afficher une liste des indicateurs d'état. Indicateurs d'état affichent des mesures importantes pour votre organisation, et de montrer comment votre organisation effectue par rapport à vos objectifs
Visio Web Access
Affiche une liste d'actions à partir de connectivité de données métiers
 cumulatif de contenu

Catégories
Affiche les catégories de l'annuaire de sites
Requête de contenu
Affiche une vue dynamique du contenu de votre site
Affiche documents qui sont pertinents pour l'utilisateur courant
RSS Viewer
Affiche un flux RSS
Aggregator du site
Affiche les sites de votre choix
Sites de la catégorie
Affiche site à partir de l'annuaire de sites dans une catégorie spécifique
Sommaire Liens
Affiche site à partir de l'annuaire de sites dans une catégorie spécifique
Table des matières
Affiche la hiérarchie de navigation de votre site
WebPart Web Analytics
Affiche le contenu le plus vu, les requêtes de recherche les plus fréquents à partir d'un site, ou les requêtes de recherche les plus fréquents d'un centre de recherche
WSRP Viewer
Affiche les portlets à partir de sites Web en utilisant WSRP 1.1
XML Viewer
Transforme les données XML en utilisant XSL et affiche les résultats
 
 Jeux de documents lorsque vous avez activé documDocument sets Ensembles de fonctions
Document définit matières
Affiche le contenu de l'ensemble de documents
Ensemble de documents Propriétés
Affiche les propriétés de l'ensemble de documents


Filtres

Filtre de choix
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs saisies par l'auteur de la page
Filtre Utilisateur actuel
Filtrer le contenu de composants WebPart en utilisant les propriétés de l'utilisateur courant
Date Filtrer
Filtrer le contenu de composants WebPart en permettant aux utilisateurs d'entrer ou de choisir une date
Filtre Actions
Utilisez les actions composant WebPart Filtrer quand vous avez deux ou plusieurs composants WebPart de filtre sur la page de composants WebPart et que vous souhaitez synchroniser l'affichage des résultats du filtrage
Filtre Champ de page
Filtre les contenus des composants WebPart à l'aide d'informations sur la page en cours
Chaîne de requête (URL) Filter
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant les valeurs transmises par la chaîne de requête
SharePoint List Filter
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs
Filtre SQL Server Analysis Services
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs à partir de cubes Analysis Services de SQL Server
Filtre du texte
Filtres le contenu des conteneurs Web en permettant aux utilisateurs d'entrer une valeur de texte
 

Formulaires


HTML WebPart Formulaire
Se connecte simplement des contrôles à d'autres composants WebPart
WebPart Formulaire InfoPath
Utilisez ce composant WebPart pour afficher un formulaire activé pour le navigateur InfoPath
 


Médias et contenu
 
éditeur de contenu
Permet auteur d'entrer contenu de texte enrichi
Image Viewer
Afficher une image
WebPart multimédia
Utilisez pour intégrer des clips multimédia (vidéo et audio) dans une page web
Visualisation de la page
Affiche une autre page Web sur cette page Web. L'autre page Web est présenté dans une Iframe
Picture Library Diaporama WebPart
Permet d'afficher un diaporama des images et des photos à partir d'une bibliothèque d'images
Silverlight WebPart
Une partie Web pour afficher une application Silverlight
Outlook Web App

Mon agenda
Affiche votre calendrier avec Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Mes Contacts
Affiche vos contacts via Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Ma boîte de réception
Affiche votre boîte de réception en utilisant Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Mon dossier Courrier
Affiche votre dossier de courrier via Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Mes tâches
Affiche vos tâches Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Collaboration sociale

Coordonnées
Affiche des détails sur un contact pour cette page ou un site
Remarque Conseil
Permettre aux utilisateurs de laisser des notes courtes, publiquement consultables cette page
Navigateur de l'Organisation
Ce composant WebPart affiche chaque personne dans la déclaration une vue interactive optimisé pour la navigation organigrammes
Utilisateurs du Site
Utiliser les sites Web User partie pour afficher la liste des utilisateurs du site et leur statut en ligne
Tag Cloud
Affiche les sujets les plus populaires étant étiqueté à l'intérieur de votre organisation
Utilisateurs Tâches
Affiche tâches qui sont affectées à l'utilisateur en cours
SQL Server Reporting

SQL Server Reporting Services Report Viewer
Utilisez le Report Viewer pour visualiser les rapports de SQL Server Reporting Services
Rechercher
Advance Search Box
Affiche les options de recherche paramétrées en fonction des propriétés et des combinaisons de mots
Double recherche chinois
Permet de rechercher des documents chinois double et produits en même temps
Résultats fédérés
Affiche les résultats de recherche à partir d'un emplacement configuré
Trouvez par ID document
Trouve un document par son Document ID
Les gens panneau d'affinement
Cette partie web permet aux utilisateurs d'affiner les résultats de recherche de personnes
People Search Box
Présente une boîte de recherche qui permet aux utilisateurs de rechercher des personnes
Personnes Résultats principaux
Affiche les résultats de recherche de personnes et les propriétés qui leur sont associées
panneau d'affinement
Cette partie web permet aux utilisateurs d'affiner les résultats de recherche
Recherches connexes
Cette partie web affiche les requêtes liées à une requête de l'utilisateur
Rechercher des liens d'action
Affiche les Opérations Recherche liens sur la page de résultats de recherche
Rechercher les meilleurs résultats
Affichage des résultats de haute confiance sur une page de résultats de recherche
Boîte de recherche
Affiche une boîte de recherche qui permet aux utilisateurs de rechercher des informations.
Résultats principaux
Affiche les résultats de recherche et les propriétés qui leur sont associées
Recherche Paging
Afficher le lien pour naviguer dans les pages contenant les résultats de recherche.
Rechercher Statistiques
Affiche les statistiques de recherche tels que le nombre de résultats affiché sur la page en cours, le nombre total des résultats et le temps pris pour effectuer la recherche
Recherche Résumé
Affiche des suggestions pour recherche en cours
Recherche visuelle Best Bet
Affichage visuel Best Bet
Top Résultats fédérés
Affiche le Top résultat fédérés de l'emplacement configuré
ref: http://sp.itbizblog.com/2012/05/sharepoint-2010-web-parts.html  
Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 12:12

Les fonctionnalités suivantes ont été déconseillées ou modifiées dans SharePoint 2013.

Mise à niveau visuelle

Description : la fonctionnalité de mise à niveau visuelle dans SharePoint Server 2010 n’est pas disponible dans SharePoint 2013. Pour la mise à niveau depuis Office SharePoint Server 2007 vers SharePoint Server 2010, vous pouviez choisir d’utiliser la fonctionnalité de mise à niveau visuelle pour donner aux propriétaires de collections de sites et de sites la possibilité de conserver temporairement l’interface utilisateur précédente tout en mettant à niveau l’infrastructure, les bases de données, les collections de sites et les fonctionnalités vers la dernière version. Cela permettait aux propriétaires de collections de sites et de sites de mettre à jour les personnalisations afin qu’elles fonctionnent dans la nouvelle interface utilisateur. Une fois effectuée la mise à niveau des bases de données et des collections de sites, l’utilisateur pouvait mettre à niveau l’interface utilisateur à un niveau plus précis du site web (objet SPWeb).


Modèle de site Espace de travail du document

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Espace de travail du document n’est pas disponible.


Modèle de site Site de personnalisation

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Site de personnalisation n’est pas disponible.


Modèles de sites Espace de travail de réunion

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, aucun des cinq modèles de sites Espace de travail de réunion n’est disponible. Il s’agit des modèles Espace de travail Réunion - De base, Espace de travail Réunion - Vide, Espace de travail Réunion - Décision, Espace de travail Réunion - Informel et Espace de travail Réunion - Multipage.


Modèle de site Travail de groupe et solution Travail de groupe

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Travail de groupe n’est pas disponible. Ce modèle de site fournit un synergiciel que les équipes peuvent utiliser pour créer, organiser et partager des informations. Entre autres listes de base, le modèle de site Travail de groupe inclut les listes Calendrier de groupe, Circulation, Mémo des appels téléphoniques et les listes de bibliothèques de documents. Le modèle de site Travail de groupe et la solution Travail de groupe ne sont plus disponibles dans SharePoint 2013.


Modèle de site Référentiel de processus Visio

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Référentiel de processus Visio demeure disponible. Toutefois, ce modèle de site sera supprimé de la prochaine version majeure de SharePoint.


Incarnation et personnalisation des fichiers CSS

Description : les méthodes suivantes sont incluses dans SharePoint 2013, mais seront supprimées de la prochaine version majeure de SharePoint :

Microsoft.SharePoint.SoapServer.Webs.CustomizeCss

Microsoft.SharePoint.SoapServer.Webs.RevertCss

La méthode Webs.CustomizeCss applique une personnalisation de feuille de style à un fichier particulier.

La méthode Webs.RevertCss redéfinit la personnalisation de feuille de style d’un fichier sur la feuille de style par défaut.

Ces deux méthodes sont stockées dans Webs.asmx.cs et sont définies dans Webswsdl.asps.


Service web d’imagerie

Description : le service web d’imagerie permet de créer et de gérer des bibliothèques d’images. Ce service sera supprimé de la prochaine version majeure de SharePoint. Il est inclus et pris en charge dans SharePoint 2013.

Excel Services : impossible de modifier dans le navigateur les classeurs qui possèdent des connexions de données externes

Description : les classeurs avec des connexions de données externes qui utilisent l’authentification Windows ne peuvent pas être actualisés dans le navigateur. À la place, vous êtes invité à ouvrir le classeur dans le programme client Excel. Les classeurs ayant des informations d’identification de base de données ou Windows qui sont stockées dans le service Banque d’informations sécurisé ou dans la chaîne de connexion peuvent toujours être modifiés dans le navigateur. Ce changement ne s’applique que lorsqu’Excel Web App dans Office Web Apps Server est utilisé pour l’affichage des classeurs, non lorsqu’Excel Services dans SharePoint Server 2013 est utilisé.

Web Analytics dans SharePoint Server 2010

Description : Web Analytics dans SharePoint Server 2010 a été abandonné et n’est pas disponible dans SharePoint 2013. Le traitement d’analyse pour SharePoint 2013 est désormais un composant du service de recherche.

Profils d’organisation

Description : la fonctionnalité Profils d’organisation est déconseillée dans SharePoint Server 2013. Les profils d’organisation contiennent des informations détaillées sur une organisation, notamment sur les équipes et les services qui la composent, ainsi que d’autres informations qui décrivent la structure hiérarchique de l’organization.

Fonctionnalités de recherche déconseillées dans SharePoint Foundation 2010

La fonctionnalité suivante a été modifiée dans la recherche SharePoint Foundation.

Fonctionnalités de recherche

Description : les fonctionnalités de recherche de SharePoint Foundation 2013 ont été modifiées et sont désormais basées sur la même implémentation de recherche que SharePoint Server. Outre de nombreuses améliorations, la configuration de la recherche est très différente.

Fonctionnalités de recherche déconseillées dans SharePoint Server 2010

Modification de la topologie de recherche à l’aide d’une interface web

Description : SharePoint 2013 utilise l’interface web pour afficher l’état actuel de la topologie. Vous modifiez la topologie à l’aide de Windows PowerShell. SharePoint Server 2010 inclut également une option web qui permet de modifier la topologie.

Mode de remplacement dans le dictionnaire des synonymes

Description : le mode de remplacement du dictionnaire des synonymes est déconseillé dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint Server 2010, vous pouvez classer des entrées du dictionnaire de synonymes en tant qu’extensions ajoutées à la requête en plus du terme d’origine. De la même façon, vous pouvez classer des entrées en tant que remplacements du terme d’origine d’une requête.

Dans SharePoint 2013, les remplacements du dictionnaire des synonymes ne sont plus pris en charge. Toutes les entrées du dictionnaire des synonymes sont des extensions et le terme d’origine n’est pas supprimé de la requête. Le terme d’origine de la requête est toujours évalué au moment de la recherche dans l’index. Vous ne pouvez pas supprimer des synonymes ou des mots de l’index.

Service web de requête de recherche

Description : le service web de requête de recherche est déconseillé dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint Server 2010, le service web de requête de recherche offre les fonctionnalités de recherche de SharePoint Enterprise aux applications clientes. Cela vous permet d’accéder aux résultats de recherche d’applications clientes et web en dehors du contexte d’un site SharePoint.

Recherche RSS et recherche à partir de Windows

Description : la fonctionnalité de recherche RSS est déconseillée dans SharePoint 2013. La fonctionnalité permettant d’effectuer des recherches d’entreprise à partir de Windows 7 dépend de la recherche RSS et cet élément a donc également été déconseillé dans SharePoint 2013.

Le lien RSS n’apparaît plus dans la page des résultats. Ce lien est remplacé par le lien Alertes de recherche.

Avant de mettre à niveau des collections de sites vers SharePoint 2013, vous pouvez continuer à utiliser RSS dans la version SharePoint 2010 du Centre de recherche. Toutefois, une fois la mise à niveau du Centre de recherche effectuée vers SharePoint 2013, RSS n’est plus disponible. Dans SharePoint 2013, vous pouvez créer des flux RSS personnalisés qui utilisent le modèle CSOM, lequel cible les besoins de votre application et les lecteurs RSS.

Dictionnaires personnalisés de l’analyseur lexical

Description : le format des dictionnaires personnalisés de l’analyseur lexical a changé dans SharePoint 2013. Dans SharePoint 2013, vous pouvez seulement créer un dictionnaire indépendant de la langue. Dans SharePoint Server 2010, vous pouvez au contraire créer des dictionnaires personnalisés selon la langue (un dictionnaire par langue) pour modifier le comportement de l’analyseur lexical de la recherche d’entreprise. Son comportement pour les langues d’Extrême-Orient (CJC) n’a pas changé dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint 2013, les dictionnaires personnalisés de l’analyseur lexical des versions antérieures de SharePoint Server ne sont pas pris en charge.

Configuration de la recherche de radical dans le Registre

Description : la configuration de la recherche de radical dans le Registre n’est plus prise en charge dans SharePoint 2013. La modification des entrées de recherche de radical dans le Registre n’a aucun impact sur la recherche. Dans SharePoint Server 2010, vous pouvez activer ou désactiver la recherche de radical, ou vous pouvez la remplacer par un générateur de formes dérivées tiers en modifiant le Registre. Dans SharePoint 2013, vous ne pouvez pas utiliser de générateur de formes dérivées tiers.

Syntaxe SQL de la recherche SharePoint

Description : dans SharePoint Server 2010, vous pouvez créer des requêtes de recherche complexes à l’aide de la syntaxe SQL.

La recherche SharePoint 2013 prend en charge la syntaxe FQL (FAST Query Language) et la syntaxe KQL (Keyword Query Language) pour des solutions de recherche personnalisées. Vous ne pouvez pas utiliser la syntaxe SQL dans les solutions de recherche personnalisées.

Les solutions de recherche personnalisées qui utilisent la syntaxe SQL avec le modèle CSOM et le service web de requête créés dans les versions antérieures de SharePoint Server ne fonctionnent pas quand vous les mettez à niveau vers SharePoint 2013. Si vous envoyez des requêtes à l’aide de ces applications, vous obtiendrez une erreur.

Affinement superficiel de la recherche

Description : la recherche SharePoint Server dans Office 2010 prenait en charge l’affinement superficiel de la recherche. FAST Search Server 2010 for SharePoint prend en charge l’affinement superficiel et l’affinement en profondeur. Dans SharePoint 2013, seul l’affinement en profondeur est pris en charge.

Nous vous conseillons d’utiliser l’affinement en profondeur pour affiner les recherches. Dans SharePoint 2013, l’affinement en profondeur est une amélioration de la fonctionnalité FAST Search Server 2010 for SharePoint existante. Par exemple, l’utilisation des ressources de chaque affinement est améliorée dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint 2013, vous pouvez afficher l’affinement de la même manière que dans la version antérieure du produit, mais il est calculé différemment. Il est créé selon les structures d’index agrégées dans le jeu complet des résultats.

Fonctionnalités déconseillées de FAST Search Server 2010 for SharePoint

Connecteur de base de données FAST Search

Description : le Connecteur de base de données FAST Search n’est pas pris en charge dans SharePoint 2013.

Connecteur FAST Search Lotus Notes

Description : le connecteur FAST Search Lotus Notes n’est pas pris en charge dans SharePoint 2013.

Le connecteur d’indexation Lotus Notes (infrastructure BCS) fournit une fonctionnalité similaire à celle du connecteur FAST Search Lotus Notes. Ce dernier prend en charge le modèle de sécurité Lotus Notes, notamment les rôles Lotus Notes, et vous permet d’analyser les bases de données Lotus Notes en tant que pièces jointes.

Robot d’indexation FAST Search

Description : le robot d’indexation FAST Search n’est pas pris en charge dans SharePoint 2013.

Le robot SharePoint 2013 fournit une fonctionnalité similaire à celle du robot d’indexation FAST Search.

Trouver des résultats similaires

Description : la fonctionnalité Trouver des résultats similaires n’est pas disponible dans SharePoint 2013. Elle est prise en charge dans FAST Search Server 2010 for SharePoint pour rechercher des résultats proches de ceux que vous avez déjà obtenus.

Fonctionnalités FQL (FAST Query Language) déconseillées

Description : les fonctionnalités FQL sont alignées sur les fonctionnalités de la syntaxe KQL (Keyword Query Language) de SharePoint

Syntaxe de requête URL

Description : dans FAST Search Server 2010 for SharePoint, les propriétés gérées associées aux URL (comme le site ou le chemin d’accès) sont tokénisées sous forme de chaîne de texte et vous pouvez interroger n’importe quelle sous-partie de l’URL, notamment : STARTS-WITH, ENDS-WITH, PHRASE et les requêtes de proximité sur les propriétés de l’URL. Les caractères spéciaux tels que « / », « _ » et « - » sont gérés en tant que séparateurs de mots.

Dans SharePoint 2013, l’URL est tokénisée sous la forme d’un seul mot. Elle peut inclure des caractères spéciaux tels que « / », « _ » et « - ». Vous pouvez interroger ces propriétés gérées de la manière suivante :

Recherche de la chaîne complète pour le site ou le chemin d’accès.

Recherche de la première partie du site ou du chemin d’accès.

Omission du protocole (http, https) et omission de la première partie de l’adresse de domaine dans l’expression de la requête, pour la propriété gérée du site.

Filtres de zones de recherche spécifiques

Description : dans SharePoint 2013, les zones de recherche sont automatiquement converties en origine des résultats.

Anti-phrasing

Description : la fonctionnalité de recherche anti-phrasing de FAST Search Server 2010 for SharePoint n’est pas prise en charge dans SharePoint 2013.

La fonctionnalité anti-phrasing supprime les expressions qui ne doivent pas être indexées à partir des requêtes, telles que « qui est-ce », « qu’est-ce » ou « comment puis-je ». Ces anti-expressions sont répertoriées dans un dictionnaire statique que l’utilisateur ne peut pas modifier.

Dans SharePoint 2013, ces expressions ne sont pas supprimées à partir de la requête et tous les termes de recherche sont évalués quand vous effectuez une recherche dans l’index.

Filtrage de contenu choquant

Description : le filtrage de contenu choquant dans la recherche est déconseillé dans SharePoint 2013.

Dans FAST Search Server 2010 for SharePoint, vous pouvez choisir de filtrer le contenu choquant. Ce filtrage n’est pas activé par défaut.

Dans SharePoint 2013, vous ne pouvez plus bloquer l’indexation des documents contenant du contenu potentiellement choquant.

Recherche de sous-chaînes

Description : la fonctionnalité de recherche de sous-chaînes a été supprimée dans SharePoint 2013.

Dans FAST Search Server 2010 for SharePoint, la recherche de sous-chaînes (indexation N-gram) peut être utilisée parallèlement au générateur de jetons statistique dans les langues d’Extrême-Orient. La recherche de sous-chaînes peut être utile dans les cas où la tokenisation est ambiguë, par exemple pour les noms de produit et d’autres concepts qui ne font pas partie du générateur de jetons statistique.

Extractions de noms de personnes et d’emplacements

Description : dans SharePoint 2013, vous ne pouvez pas extraire des noms de personnes et des emplacements dans des documents à l’aide d’extracteurs prédéfinis.

Dans SharePoint 2013, vous pouvez créer des extracteurs personnalisés pour extraire des noms de personnes et des emplacements. La différence entre les extracteurs prédéfinis dans FAST Search Server 2010 for SharePoint et les extracteurs personnalisés dans SharePoint 2013 réside dans le fait que ces derniers sont basés uniquement sur des entrées de dictionnaire, alors que les extracteurs prédéfinis utilisent aussi des règles d’extraction.

Nombre d’extracteurs d’entités personnalisés

Description : dans SharePoint 2013, le nombre d’extracteurs d’entités personnalisés que vous pouvez définir est limité à 12.

Dans FAST Search Server 2010 for SharePoint Service Pack 1 (SP1), vous pouvez définir un nombre illimité d’extracteurs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour paramétrer l’affinement sur la page de résultats de la recherche.

Il existe 12 extracteurs d’entités personnalisés prédéfinis dans SharePoint 2013:

Cinq extracteurs de mots entiers sans prise en compte de la casse

Cinq extracteurs de mots partiels sans prise en compte de la casse

Un extracteur de mots entiers avec prise en compte de la casse

Un extracteur de mots partiels avec prise en compte de la casse

Formats de document pris en charge

Description : SharePoint 2013 ne prend plus en charge les formats de document plus anciens ou rarement utilisés, contrairement à FAST Search Server 2010 for SharePoint qui les prend en charge par l’activation du pack de filtres avancés. Les journaux ULS et le journal d’analyse indiquent les éléments qui n’ont pas été analysés.

Dans SharePoint 2013, l’ensemble des formats de document pris en charge et activés par défaut a été étendu et la qualité de l’analyse de ces formats de document a été améliorée.

Extensibilité de traitement de contenu

Description : la fonctionnalité d’extensibilité de traitement de contenu FAST Search Server 2010 for SharePoint a été modifiée dans SharePoint 2013. Le traitement de contenu prépare un élément à partir d’une source de contenu pour l’indexation et la recherche. La fonctionnalité d’extensibilité de traitement de contenu FAST Search Server 2010 for SharePoint utilise un bac à sable pour exécuter votre code personnalisé.

Ajout d’un élément de test à l’index

Description : DocPush est un outil en ligne de commande pour le test et le diagnostic qui envoie des documents de test à l’index FAST Search Server 2010 for SharePoint. Aucun outil en ligne de commande de ce type n’est disponible dans SharePoint 2013.

 

 

Repost 0

Articles Récents

Liens