Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 13:44

November 2006 Web Server Survey

There are now more than 100 million web sites on the Internet, which gained 3.5 million sites last month to continue the dynamic growth seen throughout 2006. In the November 2006 survey we received responses from 101,435,253 sites, up from 97.9 million sites last month.

The 100 million site milestone caps an extraordinary year in which the Internet has already added 27.4 million sites, easily topping the previous full-year growth record of 17 million from 2005. The Internet has doubled in size since May 2004, when the survey hit 50 million.

Blogs and small business web sites have driven the explosive growth this year, with huge increases at free blogging services at Google and Microsoft. Domain industry juggernauts Go Daddy (U.S.) and 1&1 Internet (Germany) have also seen strong demand for low-priced domain names and shared hosting accounts.

The first Netcraft survey in August 1995 found 18,957 hosts, with the NCSA web server dominating with 57 percent market share, leading CERN (19%) and a newcomer named Apache (3.5%). Microsoft's Internet Information Server launched in February 1996, and by the survey's fifth birthday the server market was largely divided up between Apache and IIS. This month Apache leads with 60.3% market share, with Microsoft at 31.0% and Sun at 1.7%.

Previous milestones in the survey were reached in April 1997 (1 million sites), February 2000 (10 million), September 2000 (20 million), July 2001 (30 million), April 2003 (40 million), May 2004 (50 million), March 2005 (60 million), August 2005 (70 million). April 2006 (80 million ) and August 2006 (90 million).

 
Total Sites Across All Domains August 1995 - November 2006
 
Total Sites Across All Domains, August 1995 - November 2006

 
 
Graph of market share for top servers across all domains, August 1995 - November 2006
 
Top Developers
DeveloperOctober 2006PercentNovember 2006PercentChange
Apache 60166642 61.44 61183776 60.32 -1.12
Microsoft 30704021 31.35 31487005 31.04 -0.31
Sun 332113 0.34 1703767 1.68 1.34
Zeus 522311 0.53 520228 0.51 -0.02
Repost 0
Published by SOUSSI -Source NetCraft - dans Actualités Technologiques Nouveautés
commenter cet article
4 novembre 2006 6 04 /11 /novembre /2006 09:52

Les Robots Humains Arrivent

“Repliee”, ou la marche vers le robot androïde ?

 

Des chercheurs japonais ont mis au point un androïde "femme" d'une troublante beauté. Repliee Q1, c'est son joli petit sobriquet, ressemble trait pour trait à une femme d'origine asiatique. Elle parle, possède plusieurs moteurs implantés dans les points judicieux pour coordonner ses mouvements, d'une manière "humaine". Elle bougera ses mains, clignera des paupières et semblera même respirer avec son envoûtante cage thoracique. Malheureusement, elle ne peut que se tenir assise, mais elle a déjà 31 pistons pneumatiques aptes à lui insuffler cet air quasi-divin dans sa frêle enveloppe. Le professeur Hiroshi Ishiguro de l'université d'Osaka considère le projet comme une étape : "Je suis déjà très content du résultat mais je pourrais encore aller beaucoup plus loin», a-t-il confié à la BBC, "Au premier regard, les gens peuvent prendre cet androïde pour un véritable être humain. L'aspect le plus important réside dans le fait que les gens oublient qu'il s'agit d'un robot lorsqu'ils communiquent avec elle. Evidemment, vous pouvez facilement voir que Repliee Q1 n'est pas humaine mais inconsciemment nous réagissons comme s'il s'agissait d'une véritable femme".

Auparavant, Repliee Q1 avait une petite sœur de 5 ans, Repliee R1. Certes, elle était bien moins développée en technologie, mais elle était tout aussi réussie.

Quatre drôles d’hôtesses officient actuellement aux points d’accueil généraux de l’exposition internationale d’Aichi, qui s'est tenu au Japon en  septembre 2005.
Il faut généralement quelques secondes pour que le public se rende compte qu’il ne s’agit pas d’êtres humains, mais de… robots androïdes.

Les Actroid © Kokoro Company
Les quatre Actroïd, en exhibition à l’exposition d’Aichi. Chacune est dotée d’un visage différent.
Les 3 premières officient en position assise dans leur cabine "Robot Information".
La quatrième (photo à droite), situé à la "Station des Robots", présente en position debout les autres robots.

Une actroid en situation © Kokoro DreamsIssus des travaux de l’équipe du professeur Hiroshi Ishiguro de l’Intelligent Robotic Laboratory - université d’Osaka)(2) et fabriquées en collaboration avec les sociétés Kokoro(3) et Advanced Media(4), les Actroïd (contraction des mots Acteurs et Droïd) sont des robots réceptionnistes dont le rôle est de répondre aux questions des visiteurs et de les aider à organiser leur visite, ceci en quatre langues : japonais, coréen, anglais et chinois.
Chaque Actroïd est installé dans une cabine "Robot Information" intégrant micro, caméras et capteurs pour détecter les présences humaines.
Equipé du moteur de reconnaissance vocale AmiVoice®(5) d’Advanced Media, l’un des plus avancés au monde, l’androïde est capable de reconnaître n’importe quelle voix humaine (et donc les intonations différentes) et ceci même dans un endroit bruyant. De son côté, et bien qu’elle soit Actrïd en démonstration à l'exposition d'Aichi 2005 © Kokoro Dreamsémise par un synthétiseur, la voix de la machine est incroyablement fluide et naturelle(6), rythmant parfaitement celle des humains (voix synthétisée à partir de celle d’une actrice).
Lorsque vous parlez à l’Actroïd, il va chercher ce qui est dit dans sa base de données(7) et propose une réponse en conséquence, qui n’est souvent pas dénuée d’humour. Demandez-lui (en anglais) si "elle" est un robot, "elle" vous répondra "Y.e.s,Troublant regard d'une Actroïd © Kokoro Dreams I. a.m. a. r.o.b.o.t" avec une voix qui semble sortir d’une machine dont les piles sont usées, accompagnant son discours de mouvements maladroits, pour vous cueillir quelques instants plus tard avec un "je plaisante bien sûr", exprimé d’une voix et expression tout à fait normales. Posez-lui une question à laquelle "elle" ne sait pas répondre et elle s’en tirera d’une pirouette, du genre : "pour cela, adressez-vous à un personnel plus compétent". Félicitez-la, son visage s’illuminera ; moquez-vous d’elle, elle se renfrognera.
L’Actroïd possède plus de 40 000 phrases pour s’exprimer, mais ce qui fait finalement tout son aspect humain vient aussi de la texture de sa peau (du silicone), de ses cheveux, de ses mains, des expressions de son visage qui varient en fonction de la discussion(8), du clignement de ses paupières, des mouvements de ses lèvres, de ses yeux, de son corps… et même de son buste qui se soulève régulièrement comme si l’androïde respirait, produisant même des micro-mouvements de ses épaules. Bref, tout ici est fait ici pour avoir l’apparence la plus approchante de celle d’un humain.

Actrïd en démonstration à l'exposition d'Aichi 2005 © Kokoro DreamsActroïd - L'androïde est capable de faire des mouvement amples © Kokoro Dreams Pour assurer une bonne palette de mouvements, le robot dispose de 42 degrés de liberté, soit 3 pour les yeux, 1 pour les sourcils, 1 pour les paupières, 1 pour les joues, 7 pour la bouche, 3 pour le cou, 4 pour le torse, 9 (x2) pour chaque bras, 2 (x2) pour les doigts. Pour l’instant seule la partie supérieure de son corps (au-dessus de l’aine) est active.
Les mouvements, qui peuvent être très amples, paraissent incroyablement humains, adaptés au contexte et aux situations variées de la conversation. Le secret? Les actuateurs du robot sont activés par l’envoi d’air comprimé. Ceci a non seulement l’avantage d’assurer une fluidité et une précision inégalée des mouvements, mais aussi de les produire sans bruit(9), si ce n’est le froissement de vêtement, comme chez les humains…

Interaction hommes/androïdes : le Japon en pointe

Robots étonnants, sans aucun doute ! Cependant, la présentation de ces prototypes d’Actroïd ne constitue nullement une première. Mais si le grand public a déjà pu découvrir de tels robots dès 2003 - par exemple à Tokyo lors de l’International Robot Exhibition (novembre 2003) - , chaque année apporte son lot de nouvelles sophistications qui témoignent de l’implication toujours plus croissante du Japon dans l’industrie robotique (lire notre article "Robots japonais de nouvelle génération : stratégies et opportunités" du 5 mars 2004).

 

Actroïd présenté à Tokyo, 2003© Kokoro DreaActroïd présenté à Tokyo, 2003 © Kokoro Drea
Tokyo - International Robot Exhibition - novembre 2003

 

Actroïd présenté à Aichi - 2005 © Kokoro Dreams

Aichi, 2005
Ci-dessus, il s’agit bien d’une androïde

Car outre l’aspect commercial lié à la vente future de ces Actroïd à des sociétés comme robots réceptionnistes, se joue aussi ici toutes les avancées de la recherche concernant la compréhension de la communication entre l’homme et les humanoïdes. Et là, le Japon officie bien seul dans la compétition internationale.
Le robot Kismet © MIT/Sam Ogden Bien sûr d’autres pays s’intéressent aux "robots sociaux" et étudient comment augmenter la communication entre l’homme et le robot, dans laquelle réside aussi l’aspect important des expressions émotionnelles, parties intégrantes de la communication implicite, non verbale. Expressions qui nécessitent un visage car c’est lui qui permet le mieux de montrer et de comprendre les émotions. On pourrait par exemple citer Cynthia Breazeal aux Etats-Unis, chercheuse au laboratoire d’IA du MIT, avec son robot Kismet(10) capable d’afficher de telles expressions émotionnelles. Ses travaux prouvent que ce type de robot peut impliquer des personnes dans une interaction sociale sans beaucoup ressembler à un être humain. Mais ce visage n’a finalement rien d’humain.

Visage d'un Actroïd © Kokoro Dreams
Préfériez-vous interagir avec cet androïde ou avec le visage métallique d’un robot ?

 

Or plus un robot présente un aspect humanoïde, plus on s’attend à ce que son comportement soit humain, et plus on est en disposition pour interagir avec lui.
Et ceci ouvre un champ de recherche dans lequel le Japon semble régner sans partage, justement ici du fait qu’il est le seul pays à vouloir concevoir des robots complètement androïdes, avec l’appui d’une industrie en pointe dans le domaine et collaborant avec le meilleur de la recherche universitaire(11).

Hiroshi Ishiguro et son androïde Q2 © Associated Press"Un jour, les robots pourront nous duper en nous faisant croire qu’ils sont humains", affirme sans hésitation le professeur Hiroshi Ishiguro, qui mène depuis plus de trois ans des recherches sur la communication avec les androïdes. Le savant est à la base des développements des prototypes d’Actroïd. Il y a d’abord eu le "Repliee R1", prototype d’androïde enfant, ensuite le Repliee Q1, androïde adulte, et aujourd’hui sa version améliorée - le modèle "Q2" - qui présente 16 degrés de libertés rien que pour sa tête [3 pour les yeux 1 pour les sourcils, 1 pour les paupières, 1 pour les joues, 7 pour la bouche et 3 pour le cou].
Androïde journaliste"L’apparence humaine donne au robot une grande sensation de présence"…
C’est sans nul doute ce qu’à pu découvrir le public lors de la présentation du Q2 (mais sous l’appellation "Repliee Q1 expo ?) par le chercheur le 6 juin dernier a Aichi. L’Actroid jouait ici le rôle d’une journaliste interviewant un humain.

Un chercheur de l'équipe Hiroshi Ishiguro en train d'étudier les réactions du robot Repliee Q1 au toucher © Intelligent Robotic LaboratorySensible au toucher, l’androïde réagissait aux mouvements (lever par exemple le bras pour se protéger si vous faites un geste menaçant…), reconnaissant les gestes des personnes grâce à des caméras multidirectionnelles et des senseurs tactiles, ces derniers étant installés sous un tapis. Des capteurs à haute senMain gauche de l'androïde © Intelligent Robotic Laboratorysibilité répartis sur le front, les joues, les épaules, la partie supérieure des bras, les avant-bras et les paumes des mains produisent une valeur différente selon la vitesse d’enfoncement de la peau, permettant une variété de réponses de l’androïde selon la manière dont il est touché. De son côté, la peau en silicone donne vraiment à l’humain l’impression de toucher un de ses congénères.
"L’androïde peut nous faire croire qu’elle est humaine pendant quelques dizaines de secondes", note Hiroshi Ishiguro, "mais si nous sélectionnons soigneusement les choses en fonction de la situation, il me semble possible d’arriver à prolonger ce genre d’effet sur plusieurs minutes". Les démonstrations montrent que les gens oublient que Repliee est un androïde. De façon consciente, on voit qu’il s’agit d’un robot, mais inconsciemment, nous réagissons comme s’il s’agissait vraiment d’une femme", constate le chercheur. On l’aura compris : le but de ce savant est de développer des robots capables d’interagir naturellement avec l’homme. Et selon lui, seul le développement de robots d’aspect androïde peut nous permettre de comprendre l’essence de ce qui fait l’interaction entre humains, étude qui ne semble pas envisageable à partir de robots à d’aspect métallique, aussi sophistiqués soient-ils. En d’autres termes, sa recherche vise à découvrir les principes sous-jacents à la communication naturelle entre individus afin d’établir une méthodologie conduisant au développement de réels androïdes. Comment reconnaissons-nous qu’un humain est un humain ? De telles études intégrant le développement de véritables androïdes avec la recherche sur le comportement humain, constituent un nouveau secteur de recherche dont tous les pays - à part le Japon - sont presque absents12).
Ceci s’explique certainement par la nécessité d’un mariage profond entre la science et technologie, technologie de pointe dans laquelle le Japon excelle. Si les sciences cognitives et les sciences sociales ont énormément apportées au développement de robots communicants, c’est maintenant la robotique qui va énormément apporter agrave; ces dernières.

Qu’est-ce qui est le plus important chez un robot pour influencer l’interaction entre l’humain et ce robot ? Son comportement (ses mouvements) ou son apparence ? Bien sûr, les deux aspects jouent, mais comment quantifier la part de chacun ? Est-elle vraiment intimement liée ? Comment étudier chacun de ces aspects ? C’est ici l’androïde qui peut le permettre et conduire à des tests adéquats pour évaluer les modèles d’interactions.
Existe-t-il une différence de comportement entre un enfant ou un adulte face à un robot ? L’idée d’humanité que l’on se fait d’un androïde provient-elle de son regard ? Comment générer chez un robot des mouvements paraissant vraiment naturels ?… Voici le type de questions auxquelles s’attellent le chercheur et son équipe en cherchant à repousser toujours plus loin l’effet de la "Vallée mystérieuse" (uncanny valley) mis à jour par Masahiro Mori dans un article publié dès 1970(13).
Celui-ci a mil existe une chute brutale de la sensation positive envers un robot lorsque celui-ci semble quasiment humain - Source du diagramme : Livre "Les robots" , par Ruth Aylett, éditions SOLARontré que plus un robot ou une poupée nous ressemblait, plus notre réponse émotionnelle à son encontre était positive. Mais arrivé à un certain point, quand le robot pouvait presque être considéré comme humain, une brusque chute de ce sentiment positif se produisait, lorsqu’une petite différence révélait soudain qu’il n’en était pas un, produisant alors un choc psychologique. Ainsi donner une apparence humaine risque d’aboutir à l’effet opposé de celui poursuivi dans la mesure où le robot ne répond plus aux attentes, ce qui peut décevoir ou troubler, et rendre plus difficile la pleine utilisation de ses capacités spécifiques.

Une chose est sûre : un très long chemin reste à parcourir pour éviter cet effet de la "Vallée mystérieuse", ne serait-ce que par l’"intelligence" que le robot pourrait témoigner à notre égard.
Mais chaque chose en son temps. Les recherches ici ne font que… continuer.

Les modèles "Repliee" de l’équipe du professeur Hiroshi Ishiguro
(Intelligent Robotic Laboratory - Université d’Osaka)

Hiroshi Ishiguro Diplômé de l’université Yamanashi en 1986 et 1988 (où il sera assistant chercheur en 1991) puis diplômé de l’université d’Osaka (1991) - où il devient assistant chercheur en 1992 au Département d’ingénierie des systèmes, Hiroshi Ishiguro y developpe jusqu’à 1994 des systèmes de visions pour les robots mobiles, menant plus particulièrement ses recherche sur la vision active et multidirectionnelle.

Il passe ensuite professeur associé au Département des sciences de l’information (université d’Osaka) et commence des recherches sur la vision distribuée, utilisant pour cela des caméras omnidirectionnelles. Après un séjour de 1998 à 1999 à l’université de Californie aux USA (Department of Electrical and Computer Engineering), il devient chercheur invité à l’ATR Media Integration and Communications Research Laboratories (Kyoto) où il développe le robot humanoïde interactif "Robotvie".
Le robot Vision, vainqueur de la RoboCupAprès un passage à l’université de Wakayama, il rejoint PREST, l’agence japonaise des sciences et des technologies Japan Science and Technology Agency puis fonde la société Vstone Co. Ltd.(http://www.vstone.co.jp/e/etop.html), qui produit notamment des senseurs omnidirectionnels utilisés pour la détection des mouvements, pour les déplacements intelligents des robots… [société dont le robot humanoïde autonome Vision à une fois de plus gagné la RoboCup cette année].

Hiroshi Ishiguro dirige aujourd’hui l’Intelligent Robotic Laboratory à l’université d’Osaka, laboratoire dont les recherches s’orientent dans 4 domaines principaux: robots sociaux ; perception de l’environnement par les robots ; vision active et omnivision ; science des androïdes. C’est au sein de ce dernier thème qu’il met au point avec son équipe des prototypes d’androïdes (les "Repliee") toujours plus sophistiqués, avec cette question en tête: si le test de Turing est une évaluation de l’intelligence d’un ordinateur, quelle évaluation peut-être utilisée dans le cas d’un robot ? C’est ce qu’on appel le "total Turing test" : si une personne ne peut reconnaître un robot d’un humain lorsqu’elle le voit et communique avec lui, alors ce robot peut être considéré comme "l’ultime robot intelligent". Et c’est l’objectif que vise le savant.

Les différents prototypes

Repliee R1
Repliee R1 © Intelligent Robotic LaboratoryLe premier prototype développé a été celui d’un androïde à l’apparence d’une enfant japonaise de cinq ans. Ce modèle baptisé "R1" (R pour Repliee) présente 9 degré de liberté : 5 pour les yeux, 1 pour la bouche et 3 pour le cou. Il peut réagir au toucher de son bras gauche, grâce à 4 senseurs disposés sous sa peau de silicone et qui en permette l’analyse de sa déformation.

Doté de la parole, l’androïde à tout d’abord servi à l’étude des mouvements des yeux et de la direction du regard de l’humain (comportement semi-inconscient) lorsqu’il conversait avec le robot. L’idée était de montrer que le comportement du regard de l’humain variait avec l’apparence du robot et celle de la complexité de son comportement durant l’échange. Les comparaisons ont été effectuées durant 3 interactions différentes : humain conversant avec une réelle petite fille de 5 ans, humain conversant avec l’androïde rendu statique, humain conversant avec l’androïde doté des mouvement de ses yeux, de ses lèvres et de son cou. L’expérience a été réalisée avec 18 étudiants japonais (10 garçons et 8 filles).

Interaction d'un homme avec l'androïde Repliee R1 © Intelligent Robotic Laboratory    © Intelligent Robotic Laboratory
Interaction avec le robot (à gauche) - Interaction avec une véritable petite fille
Visage de Repliee R1 © Intelligent Robotic Laboratory
 
Squelette du visage de Repliee R1 © Intelligent Robotic Laboratory
Visage de Repliee R1
 
Le même sans la peau

Repliee Q1
Replliee Q1 © Intelligent Robotic LaboratoryCet androïde dont le visage a été réalisé à partir de la superposition de plusieurs visages de femmes japonaises (pour l’obtention d’un visage "moyen") est doté de 31 degrés de libertés dans la partie supérieure du corps (5 pour les yeux, 1 pour la bouche, 3 pour le cou, 9×2 pour les bras, 4 pour le torse) et de 8 senseurs tactiles haute précision.
Outre des mouvements fluides (le robot peut-être autonome ou contrôlé par capture de mouvement), il montre une riche une variété de micro mouvements (faisant croire par exemple que l’androïde respire…).
D’une grande sophistication, il permet d’approfondir les études déjà lancées avec le R1, et vise l’obtention de méthodes hiérarchiques pour la production automatique de mouvements toujours plus naturels, faisant penser qu’ils sont réellement humains.

Repliee Q2
Repliee Q2 © Intelligent Robotic Laboratory
Dernier-né de la famille, cet androïde est aujourd’hui dotéRepliee Q2 © Intelligent Robotic Laboratory de 42 degrés de liberté, ce qui lui permet, en plus de Q1, de produire toute une palette d’expressions du visage, et des mouvements des doigts.
Pour donner toujours plus la sensation de mouvements humains, l’idée est de décomposer les mouvements complexes selon une représentation compacte de sinusoïdales, ce qui revient à contrôler le mouvement de chaque joint par une onde sinusoïdale spécifique ou par la superposition de telles ondes, en jouant sur leur phase, fréquence et amplitude. L ‘équipe se focalise également sur l’imitation de la production des mouvements humains, telle qu’elle se produit à la surface du corps.

Ci dessous, quelques vues de Repliee Q2 en action (Ces photos proviennent d’un reportage diffusé en mars dernier sur Discovery Channel)


Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Interface ordinateur-Repliee Q2 Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
     
Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Visage de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
     
Bouche de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Bouche de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Bouche de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
     
Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Mains de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
     
Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel Vue des actionneurs du bras de Repliee Q2 Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
     
capture de mouvements Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel capture de mouvements Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel capture de mouvements Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
capture de mouvements Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel capture de mouvements Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel visualisation sur ordinateur de lacapture de mouvements Intérieur du bras de Repliee Q2 Main de l'androïde Repliee Q2 © Discovery Channel
Le robot, qui peut être autonome, est ici actionné par l’homme, par capture de mouvements

 

 


Repliee Q1Picture: Lifelike robot in Japan
Asimo, le robot humanoïde développé par Honda
Robot développé par Toyota
 
 

 
Sony Aiboaibo-robot
Repost 0
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 12:03

Lawrence Ellison

Lawrence Ellison (dit "Larry") est un homme d'affaire états-unien, autodidacte, il est le cofondateur de la firme Oracle Corporation spécialisée en système de gestion de base de données (Oracle).

Son patrimoine est de 18,4 milliards de dollars

Repost 0
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 11:55

Paul Allen

Paul Allen (né le 21 janvier 1953) est le co-fondateur, avec Bill Gates, de la société créatrice de logiciels Microsoft. En 2005, il est considéré comme le sixième homme le plus riche au monde avec une fortune personnelle de 21 milliards de dollars (source: liste des milliardaires du monde).

Il est le fondateur de la franchise NFL de Seattle,les SeaHawks arrivés pour la première fois de leur histoire au SuperBowl en 2006

  

Microsoft

En 1975, Paul Allen et Bill Gates ont fondé Microsoft (Micro Soft, à cette époque) à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, en commençant par vendre un interpréteur Basic. Allen négocia l'achat par Microsoft d'un système d'exploitation, le QDOS, pour 50 000 dollars. Après l'avoir légèrement remanié pour en faire le PC-DOS, Microsoft remporta le contrat de fourniture du système d'exploitation du PC, le nouvel ordinateur d'IBM. Cela marqua le début du formidable succès de Microsoft.

Allen dut démissionner de Microsoft en 1995, parce qu'il avait développé une maladie de Hodgkin, dont il a guéri après à plusieurs mois de radiothérapie et une transplantation de moelle osseuse.

En novembre 2000, Allen a démissionné du Conseil d'administration de Microsoft.

Téléscope et SpaceShipOne

Son nom a été donné à un radiotélescope, l'Allen Telescope Array, qu'il a financé en tant que mécène.

Il était présent dans SpaceShipOne lors de son passage dans l'espace. En fait il est actionnaire de Scaled Composites qui a créé le SpaceShipOne

Son yacht

Baptisé du nom d’un des films de James Bond : « octopus » (du film Octopussy), le vaisseau de Paul Allen, 126 mètres de long, était lors de son lancement le plus grand yacht privé du monde, il a été rapidement détrôné par la « Rising Sun » de Larry Ellison, mais reste en 2006 à la quatrième place du palmarès. Il était le plus extravagant. On trouve tout à bord : salle de cinéma, piscine, terrain de basket-ball, héliport, et même un sous-marin. Octopus abrite ainsi une salle de vidéoconférence qui permet à Paul Allen de discuter à tout moment avec les dirigeants de ses entreprises.

Repost 0
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 11:42

Steve Ballmer

Steve Ballmer est le PDG (Chief Executive Officer) de Microsoft. Il est né le 28 mars 1956 à Detroit, aux États-Unis.

Il étudia les mathématiques et l'économie à l'université Harvard. Il est diplômé dans de multiples matières et a en particulier obtenu un MBA à Harvard.

Il commença à travailler pour Procter & Gamble puis pour Microsoft en 1980. En juillet 1998, il devint président de la société et en janvier 2000 PDG, poste où il remplace le cofondateur Bill Gates. Depuis 1998, il est notamment à l'origine du développement de la Xbox.

En 2006, son patrimoine était évalué par Forbes (magazine) à 13.6 milliards de dollars (Liste des milliardaires du monde)

Steve Ballmer

 

Personnalité

  • Steve Ballmer est réputé pour exprimer très fort son enthousiasme.
  • En 1991, lors d'une conférence au Japon, il a dû se faire opérer des cordes vocales après avoir crié "Windows, windows, windows!" plusieurs fois de suite.
  • En 2000, lors du 25ème anniversaire de Microsoft, Ballmer a surgi du gâteau d'anniversaire. Puis, lors d'une conférence d'employés, Ballmer a bondi et crié de manière hystérique ("Wouh! Wouhouuuuu!!!!") devant son public sous une musique de Gloria Estefan avant de commencer son discours et de continuer à crier son excitation ("I... Love... This... Companyyyy YEAHHHHRRGHHH!!!"). La vidéo le montrant gesticulant et criant a beaucoup circulé sur Internet, sous le nom de Dance Monkeyboy (Danse, garçon-singe).

Documents

 

Repost 0
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 11:36

Linus Torvalds

Linus Benedict Torvalds est un informaticien finlandais à l'origine du noyau Linux et qui coordonne aujourd'hui son développement.

Inspiré par le système Minix développé par Andrew S. Tanenbaum, il eut l'idée de créer un système d'exploitation qui puisse fonctionner sur son ordinateur personnel. Torvalds a développé les premières versions du noyau sur son temps libre et sur le matériel qu'il possédait alors, un PC de la série 386 durant l'année 1991.

Linus Torvalds.

Biographie

Linus Torvalds est né à Helsinki, en Finlande, le 28 décembre 1969. Il fait partie de la communauté des Finlandais suédophones (Finlandssvensk), une population représentant 6% des habitants de la Finlande, parlant le suédois. Il a étudié à l'université d'Helsinki. Il vit actuellement à Beaverton dans l'Oregon (USA) avec sa femme Tove et leurs trois filles. Il est employé de l'Open Source Development Lab (OSDL).

Sa mascotte est un manchot, surnommée Tux, largement adoptée par la communauté des linuxiens.

Contrairement à la majorité des prosélytes de l'Open Source, Linus Torvalds reste relativement discret et refuse généralement de commenter les avantages et inconvénients des autres systèmes d'exploitation, comme le système Windows de Microsoft. Néanmoins, il a parfois réagi avec force lorsque certains éditeurs de logiciels ont lancé des attaques contre le mouvement du logiciel libre, attaques jugées sans fondement, qualifiées de FUD.

Après avoir quitté l'université d'Helsinki, Linus Torvalds a travaillé de février 1997 à juin 2003 chez Transmeta, une société de la Silicon Valley qui fabrique des microprocesseurs compatibles x86, à faible consommation électrique. Chez Transmeta, il était autorisé à consacrer une partie de son temps au développement du noyau Linux. Ce mécénat a été une très bonne publicité pour Transmeta.

Il est ensuite parti chez OSDL, un laboratoire financé par un consortium de sociétés qui commercialisent Linux.

Citations

  • « Êtes-vous nostalgiques de cette époque où les hommes étaient des hommes, et écrivaient eux-mêmes leurs propres pilotes de périphériques? » (extrait de l'annonce de la version 0.2 du noyau Linux)
  • « Cette mentalité "les utilisateurs sont des idiots embrouillés par les fonctionnalités" de Gnome est une maladie. [...] Par pitié, dites aux gens d'utiliser KDE. »[1], relança le troll GNOME vs KDE le 12 décembre 2005.
  • « Vraiment, je ne suis pas là pour détruire Microsoft. Ça sera juste un dommage collatéral tout à fait involontaire. » (Really, I'm not out to destroy Microsoft. That will just be a completely unintentional side effect)[2]
  • « Avec suffisamment de paires d'yeux, tous les bogues feront surface » (Given enough eyeballs, all bugs are shallow) - cette phrase célèbre n'est pas une citation de Torvalds mais un résumé de sa philosophie, proposé par Eric Steven Raymond dans La Cathédrale et le bazar..

Livres

  • Linus Torvalds, David Diamond : Just for Fun : The Story of an Accidental Revolutionary, New York, HarperBusiness, 2001, ISBN 0066620724
    • Ce livre existe aussi en français : Linus Torvalds avec David Diamond : Il était une fois Linux : L'extraordinaire histoire d'une révolution accidentelle, OEM, 2001, ISBN 2-74640321-8

 

Repost 0
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 11:24

Bill Gates

Homme d'affaires américain, William Henry Gates III, KBE, dit Bill Gates, né le 28 octobre 1955 d'un père avocat, est célèbre pour avoir, avec Paul Allen, fondé la société Microsoft Corporation en 1975 dans un motel du Nouveau Mexique à Albuquerque à l'âge de 20 ans dont il est resté président jusqu'en 2000. Selon le magazine Forbes, Gates est également l'homme le plus riche du monde depuis 1996 avec une fortune personnelle estimée à plus de 51 milliards de dollars (Forbes, 2005).

Biographie

Bill Gates
Agrandir
Bill Gates

Bill Gates est né à Seattle (Washington, États-Unis) le 28 octobre 1955. Son père, William H. Gates Sr, est avocat d'affaires. Sa mère, Mary Maxwell Gates, est professeur et membre de la direction de quelques entreprises et de l'United Way of America.

Gates découvre l'informatique à la très sélecte prep school de Lakeside, qui loue à General Electric du temps d'utilisation d'un PDP-10. Il y réalise avec Paul Allen son premier programme : un jeu de tic-tac-toe.

En 1968, il fonde, avec Paul Allen et quelques autres, le Lakeside Programmers Group. Quelques sociétés recourront aux talents de ce groupe, essentiellement pour sécuriser des systèmes et des applications existantes. En 1973, Gates entre à Harvard. Il y rencontre Steve Ballmer, futur PDG de Microsoft, et co-réalise avec Allen un interpréteur BASIC pour l'Altair 8800. Cette réalisation fut un tour de force et un coup de chance : le développement se fit entièrement sur PDP-10 et l'Altair BASIC ne vit un véritable Altair 8800 que le jour de la démonstration. Laquelle réussit parfaitement. L'Altair BASIC marque une étape dans l'histoire de la microinformatique : ce sera le premier langage de programmation développé pour le premier ordinateur réellement personnel. Ce sera également le premier logiciel édité par Microsoft (qui s'appelait alors Micro-Soft), fondée pour l'occasion.

Microsoft se développe rapidement et, en 1986, fait son entrée en Bourse. Les investisseurs l'accueillent avec enthousiasme : le jour même, Gates devient milliardaire. Il deviendra l'homme le plus riche du monde dix ans plus tard (en 1996) et conservera ensuite ce titre. Selon Forbes, sa fortune personnelle était en 2006 estimée à 51 milliards de dollars (voir Liste des milliardaires du monde). Ses actions dans la société Microsoft, dont il détient en 2005 un peu moins de 10% du capital, constituent environ 50% de sa fortune.

Le 1er janvier 1994, il épouse Melinda French, employée de Microsoft, avec laquelle il a deux filles, Jennifer Katherine (1996) et Phœbe Adele (2002) et un garçon, Rory John (1999).

En 1994, Gates acquiert le Codex Hammer, ex Codex Leicester, célèbre manuscrit de Léonard de Vinci, pour 30,8 millions de dollars.

En 1998, il reçoit une tarte à la crème en plein visage [1]. Le lanceur est un écrivain belge entarteur, Noël Godin.

Le 2 mars 2005, Bill Gates est fait chevalier d’honneur de l’Ordre de l'empire britannique pour sa contribution aux entreprises britanniques et pour les efforts qu'il déploie à combattre la pauvreté dans le monde. Toutefois, n'étant pas citoyen d'un pays du Commonwealth, il ne peut préfixer son nom du titre 'Sir'. Il peut cependant ajouter les lettres KBE (Knight of British Empire) à la suite de son nom.

Le 15 juin 2006, Bill Gates a annoncé qu'à partir de juillet 2008 il ne s'occuperait plus des affaires courantes de Microsoft. Il restera à son poste et conseillera certains projets mais se concentrera sur des œuvres caritatives, à travers sa fondation (annonce par Bill Gates).

Bien peu d'entreprises ont eu une image liée si fortement à leur fondateur, si bien qu'il a souvent été comparé à Henry Ford et à William Rockefeller, qui furent comme lui à l'origine de nouveaux domaines économiques (véhicules particuliers et industrie pétrolière).

Anecdotes

Bill Gates après avoir grillé un stop en 1977
Agrandir
Bill Gates après avoir grillé un stop en 1977
  • A été arrêté en 1977 pour avoir grillé un stop à Albuquerque, Nouveau-Mexique.
  • Dans le film de fiction Antitrust, il est représenté de façon à peine voilée par l'acteur Tim Robbins.
  • Sachant se moquer de lui-même, il prêta son concours à une publicité de la boisson Coca-Cola qui le montrait de nuit dans les bureaux de Microsoft en quête d'une pièce de 10 cents qu'il s'engageait à rembourser. [Voir la publicité[2]
  • S'il ne porta pas plainte suite à son entartage, l'affaire fit grand bruit, tant par la diffusion de la photographie sur le Web que par la réalisation d'un jeu Pie Gates.
  • Il loua tous les hélicoptères dans un large rayon autour du lieu de son mariage afin de ne pas être ennuyé par les paparazzi.
  • Symbole ou coïncidence ? Son mariage eut lieu le même mois que le décès de Thomas J. Watson Jr, ancien PDG d'IBM que Microsoft venait juste de dépasser en capitalisation boursière, ce qui eût été jugé impensable dix ans plus tôt.
  • En raison du nombre trop important de chiffres dans les montants à calculer (montant récent du patrimoine de Bill Gates : 51 000 000 000 de dollars), le fisc américain serait obligé de traiter le dossier de Bill Gates en dehors de l'application normalement utilisée pour le reste des contribuables américains.
  • Bill Gates a publié un article scientifique avec Christos Papadimitriou dans la revue Discrete Mathematics intitulé Bornes pour les tris par renversement des index, dont la référence précise est Gates W.H.; Papadimitriou, C.H. Bounds for sorting by prefix reversal. Discrete Math. 27 (1979), 47--57.
  • Se fait tuer dans le film South Park par le chef de l'armée américaine, pour cause de plantage de Windows 98.

Publications

Sa fondation

La Fondation Bill & Melinda Gates, créée en 2000 :

  • apporte à la population mondiale des innovations en matière de santé et d’acquisition de connaissances
  • dispose grâce à la générosité personnelle de Bill et Melinda Gates, de quelque 28,8 milliards de dollars US. La majorité de l'héritage de Bill Gates devrait d'ailleurs revenir à cette fondation. En 2006, il a annoncé qu'il lèguera 95% de sa fortune à la lutte contre les maladies et l'analphabétisme dans les pays du Sud et seulement 5% à ses héritiers.

La fondation Gates a déjà dépensé 9,26 milliards de dollars[1], en particulier pour vacciner 55 millions d'enfants.

Time Magazine a désigné Bill Gates homme de l'année 2005, aux côtés de son épouse Melinda et de Bono, le chanteur du groupe U2, pour leur action sur le front philanthropique.

La fondation Gates finance en effet de nombreux programmes de santé publique et de scolarisation dans le monde entier, égalant presque par le montant de ses dépenses l'Organisation mondiale de la santé.

Repost 0
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 11:19

Richard Stallman

Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le 16 mars 1953), connu aussi sous les initiales RMS, est le fondateur du mouvement pour le logiciel libre. Il est à l'origine du projet GNU et de la licence publique générale GNU, qu'il a rédigée avec l'avocat Eben Moglen. L'invention du terme anglais copyleft (« gauche d'auteur », opposé à copyright, « droit d'auteur » en français) lui est attribuée. Programmeur renommé de la communauté informatique américaine et internationale, il a développé l'éditeur de texte GNU Emacs, le compilateur C de GNU et le débogueur GNU.

Depuis le milieu des années 1990, il consacre la majeure partie de son temps à la promotion du logiciel libre auprès de divers publics un peu partout dans le monde. Depuis quelques années, il fait campagne contre les brevets logiciels et la gestion des droits numériques (DRM). Le temps qu'il alloue encore à la programmation est dédié à GNU Emacs. Il gagne sa vie avec les cachets de conférencier qu'on lui donne à l'occasion.

Richard Stallman en juin 2006

Biographie

Richard Matthew Stallman naît à Manhattan le 16 mars 1953. Il touche à un ordinateur pour la première fois durant ses années de collège en 1969. L'été même de l'obtention de son baccalauréat, il est engagé par le centre scientifique d'IBM à New York et s'attaque à l'écriture de son premier programme, un préprocesseur pour le langage de programmation PL/I destiné aux ordinateurs IBM 360.

En 1971, alors étudiant en physique à l'Université Harvard, il devient hacker au département de recherche en intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology.

Le projet GNU

Au mois de septembre 1983, Richard Stallman annonce le développement d'un système d'exploitation libre qu'il nomme GNU. L'acronyme récursif GNU signifie GNU is Not Unix (« GNU n'est pas UNIX »). Le système d'exploitation GNU vise à être un équivalent libre d'Unix. Peu après, il crée la Free Software Foundation (FSF), un organisme sans but lucratif qui permettra l'embauche de programmeurs et la mise sur pied d'une infrastructure légale pour la communauté du logiciel libre. En janvier 1984, il quitte son emploi au MIT pour se consacrer à temps plein au projet de GNU. En 1985, Stallman publie le manifeste GNU, dans lequel il fait connaître les motivations et les objectifs du projet et fait appel à l'appui de la communauté informatique mondiale.

Afin de s'assurer que tous les logiciels libres développés pour le système d'exploitation GNU restent libres, Richard Stallman popularise le concept de copyleft (inventé par Don Hopkins), une astucieuse utilisation du droit d'auteur permettant d'assurer la protection légale des quatre libertés fondamentales des utilisateurs d'ordinateurs telles que définies par la FSF.

En 1989, la première version de la licence publique générale GNU est publiée. Cette licence sera utilisée pour protéger la majeure partie du système GNU qui est alors très avancé, mais encore incomplet. En effet, il manquait encore le noyau de système d'exploitation. En 1990, des membres du projet GNU commencèrent un noyau nommé GNU Hurd, mais son développement s'avère très lent.

1991 voit la naissance du noyau Linux, généralement distribué avec les logiciels du projet GNU, d'où l'insistance de Richard Stallman pour que l'ensemble soit appelé GNU/Linux.

Faits

Prix et distinctions

Richard Stallman à Wikimania en 2005 à Francfort.
Agrandir
Richard Stallman à Wikimania en 2005 à Francfort.

Richard Stallman reçoit de nombreux prix et distinctions au cours de sa vie, parmi lesquels :

Repost 0
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 11:25
Le Festival International du Webdesign
les 2, 3 et 4 février 2006 à Ester Technopole - Limoges France.

La France (Montbéliard), la Belgique, l’Espagne, le Canada, les Etats-Unis, la Russie, la Pologne, la Roumanie, le Brésil, la Slovénie, la Nouvelle Zélande, la Suisse, l’Algérie, le Portugal et la Tunisie été au rendez vous  la finale de la Webjam Contest le 3 et 4 Février 2006

Autre temps fort de la manifestation : les Butterfly Awards : Récompenses uniques dédiées aux nouveaux métiers du design interactif et à ses applications web. Les webdesigners nominés sont invités à Limoges où seront remis les Butterfly Awards dans différentes catégories. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, tous peuvent présenter leurs réalisations et concourir

Des temps de rencontres personalisées et productives : les WIF Meetings
Rencontres sous la forme de groupes de discussion si la thématique invite à une réflexion collective ou de rendez-vous individuels dans les autres cas. Elles durent de 30 à 45 minutes.

Classement final des compétiteurs dans la rubrique Webjam Contest

Le thème !

Vous êtes architecte designer et vous devez créer une interface web graphique, dynamique, interactive et accessible, présentant le projet architectural de vos rêves dans le cadre d’une consultation internationale. Bâtiment intelligent, domotique, habitat individuel ou collectif, matériaux innovants, distribution des espaces, énergies propres, etc....



Les gagnants, les gagnants !
LA WEBJAM CONTEST

Les amateurs :
1 - Trop Mal (Québec)
Voir la réalisation ici

2 - Les Infographiss’ de l’INPRES (Belgique)
Voir la réalisation ici

3 - Lotever (Pologne)
Voir la réalisation ici

Les professionnels :
1 - The Mighty Fighting Tigers (Etats-Unis)
Voir la réalisation ici

2 - Bittacora (Espagne)
Voir la réalisation ici

3 - Gasu Basu (Russie)
Voir la réalisation ici


LES BUTTERFLY AWARDS
Catégorie Agence Web
Nominés :
-  Pixeloso
-  mediaboom
-  lucidia
Gagnant :
Voir la réalisation ici

Catégorie Portfolio
Nominés :

-  liberonline
-  septime-creation
-  une larme de lune
Gagnant :
Voir la réalisation ici

Catégorie Services e-commerce Nominés :
-  condor records
-  wilfrid-karloff
-  karma-production
Gagnant :
Voir la réalisation ici

Catégorie Produit
Nominés :

-  thebardstale-thegame
-  lubin-parfum
-  etcie
Gagnant :
Voir la réalisation ici

Catégorie Vidéo / Animation
Nominés :

-  01zu
-  versunmondemeilleur
Gagnant :
Voir la réalisation ici

Catégorie Photographie
Nominés :

-  ku-ku
-  ronnyknight
-  trevorleighton
Gagnant :
Voir la réalisation ici

Retrouvez également des photos et bien plus, sur le blog de l’événement.

Repost 0
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 14:44

793 مليارديرا لهذا العام
هند الحريري أغنى الشابات وغايتس يتربع على القمة

بيل غايتس صاحب الخمسين مليار

 يعج عالمنا اليوم بعدد قياسي لذوي الثراء الفاحش، الذين أحصت عددهم مجلة فوربس المتخصصة في أثرياء العالم في تصنيفها للعام 2006 لأكبر الثروات بـ793 مليارديرا، يملكون مجتمعين 2600 مليار دولار، الرقم الذي يعكس ارتفاعا بنسبة 15 في المئة عن العام الماضي مع زيادة عدد النساء على القائمة وارتفاع عدد أصحاب الثروات في الهند وروسيا والبرازيل والشرق الأوسط. ومن السنة الماضية حتى اليوم، استضاف الترتيب 102 ملياردير جديد.

وما زال مؤسس شركة مايكروسوفت بيل غايتس يحتفظ بمرتبة اغنى رجل في العالم متربعا على كومة من الأموال تبلغ 50 مليارا محافظة على الصدارة للسنة الثانية عشرة على التوالي، بينما احتفظ مواطنه وارن بوفيت الذي يرأس صندوق بركشاير هاتاواي للاستثمار بالمرتبة الثانية بثروته البالغة 42 مليارا، فيما اقتحمت هند الحريري إبنة رئيس الوزراء اللبناني الأسبق رفيق الحريري البالغة من العمر 22 عاما، القائمة وحصدت لقب أصغر مليارديرة.

وبالنسبة لبيل غيتس فقد رفع ثروته من 46.5 مليار دولار العام الماضي الى 50 مليار دولار بفضل ارتفاع اسعار اسهم مايكروسوفت نسبيا خلال العام الماضي في حين نقصت ثرة وارن بوفيت من 44 مليار دولار العام الماضي الى 42 مليار فى قائمة هذا العام .

 

ستيف فوربس

ووضعت القائمة كاملة على موقع على الانترنت هو www.forbes.com/billionares وفي عدد المجلة المقرر صدوره يوم الجمعة.

واستندت الحسابات على أسعار الاصول وأسعار الصرف في 13 من فبراير شباط الماضي. وتساءل ستيف فوربس الرئيس التنفيذي ورئيس تحرير مجلة فوربس "لماذا تتنامى هذه القائمة؟" ثم أجاب على نفسه بقوله ان الاقتصاد العالمي نما في العامين الماضيين بمعدلات لم يشهدها منذ الحرب العالمية الثانية بفضل انتعاش السلع الاولية وتضاؤل أثر التضخم".

وهذه القائمة مصدر لتكهنات هائلة وانتقادات كل عام مع سخرية بعض الذين تتضمنهم من تقديرات صافي ثرواتهم سواء بالخفض أو التضخيم. وأقرت لويزا كرول المحرر المشارك لفوربس بصعوبة المهمة مع رفض كثير من المليارديرات التعاون الا انها دافعت عن المعلومات التي جمعها 30 صحفيا في سبع دول باعتبارها منقطعة النظير.

"أرابيان بيزنس": الوليد
أقوى شخصية عربية عالمياً

الثامن على قائمة فوربس

أما في الشرق الاوسط وافريقيا وتركيا فقد ارتفع عدد الاثرياء ثراء فاحشا الى 56 مليارديرا من 29 فقد العام الماضي بثروة قدرت مجتمعة بنحو 167 مليار دولار من 103 مليارات دولار العام الماضي. وأضافت تركيا ثمانية أسماء جديدة الى القائمة ليرتفع عدد الاتراك بها الى 21 مليارديرا.

وكان اللافت للنظر تراجع الامير الوليد من المرتبة الخامسة عالميا الى الثامنة حيث تراجعت ثروته من 7ر23 مليار دولار الى 20 مليار دولار. وفيها يتعلق بالمليارديريين فى منطقة الشرق الاوسط وافريقيا ضمت القائمة المعنية 11 مليارديرا سعوديا على راسهم الامير الوليد بن طلال وخمس مليارديرات اماراتيين على راسهم عبدالعزيز الغرير وعائلته حيث ارتفعت ثروته من 9ر3 مليار دولار الى 9ر6 مليار دولار في قائمة هذا العام كما ضمت ايضا ثلاثة لبنانيين كلهم من اسرة رئيس الحكومة اللبنانية الراحل رفيق الحريري حيث تصدر فهد الحريري القائمة ب 7ر2 في حين كانت هند الحريري البالغة من العمر 22 عاما اصغر مليارديرة فى العالم بثروة تقدر ب 4ر1 مليار دولار. يذكر ان سعد الحريري محسوب على القائمة السعودية في المجلة وليست اللبنانية حيث قدرت ثروته ب 1ر4 مليار دولار موزعة على اعمال الاستثمار والمقاولات.

ولم يكن عدد اصحاب المليارات كبيرا الى هذا الحد، ويبدو أن معايير جمع المليار الأول اختلفت عن السابق، إذ بالمقارنة مع السنوات الماضية، نلحظ ارتفاعا من 140 مليارديرا تم اكتشافهم قبل نحو عشرين عام إلى 476 قبل ثلاث سنوات وصولا إلى 793 في عامنا الحالي.

ولا يمكن فصل الارتفاع في أسعار الأسهم والبترول والسلع الأولية عن الرقم القياسي الجديد الذي حققه صافي ثروات أغنياء العالم، والبالغ 2.6 تريليون دولار، مع انضمام 114 شخصا إلى النادي الخاص، بينهم عشر نساء ليرتفع إجمالي عددهن إلى 78 إمرأة.

وارتفع القطب المكسيكي للاتصالات كارلوس سليم من المرتبة الرابعة الى المرتبة الثالثة، منتزعا هذه المرتبة من الهندي لاكشمي ميتال. وحل ميتال الذي يرأس مجموعة لصناعة الحديد تحمل اسمه، في المرتبة الخامسة، خلف السويدي اينغفار كامبراد مؤسس مجلات ايكيا لأثاث البيوت بثروة قدرت بنحو 28 مليار دولار..

كارلوس سليم ... ثالث أغنى أغنياء العالم

ويعتبر كارلوس سليم رقما صعبا في المكسيك، فهو الأغنى في أميركا اللاتينية منذ سنوات. مكسيكي الجنسية ابن مهاجرين عرب سافروا الى المكسيك في بداية القرن العشرين. وبغض النظر عما يكنه له من حوله من مشاعر، إلا انهم لن يتمكنوا من تجاهله. الرجل علامة فارقة لدى فوربس بسبب سرعة صعوده: في المرتبة الخامسة والثلاثين في 2003 وبثروة تقدر بـ 7.4 مليار دولار، قفز في 2004 إلى المرتبة الـ 17، وارتفعت ثروته إلى 13.9 مليار، ثم إلى المرتبة الرابعة في 2005 لتبلغ ثروته 23.8 مليار دولار، صعودا الى المرتبة الثالثة في تصنيف فوربس للعام 2006 بثروة تقدر بـ 30 مليار دولار.
ويمثل كارلوس سليم نموذجاً من رجال الأعمال اللاتينيين الذين يأبوا أن يخضعوا للهيمنة الأميركية شكلاً ومضموناً. يتحاشى التحدث بالإنكليزية، التي يتقنها، في المناسبات العامة، ويمزج بين ذكاء لامع ومعرفة دقيقة بقوانين اللعبة، وأعصاب فولاذية. وأعطى شركته الأم في الكونسورتيوم إسم كارسو الذي هو مزيج من كارلوس وسمية (زوجته التي تنتمي الى عائلة ضومط). التي توفيت بين يديه عام 1999 خلال رحلة طيران، وخضع هو عام 1997 إلى عملية قلب مفتوح.

السويدي اينغفار كامبراد رابعا على القائمة

لاكشمي ميتال خامسا
في عام 1975 قرر لاكشمي ميتال برفقة صديق، الذهاب لقضاء اجازة في اليابان، وقبيل سفره طلب منه والده ان يتوقف في اندونيسيا. ولم يكن يتصور الشاب القادم من الهند ان تلك الرحلة هي بداية الطريق للتربع على عرش "امبراطورية" الحديد والصلب في العالم.

وتكمن مهارة ميتال في أنه يجد صفقات في أماكن لا يتجرأ أحد للتحرك نحوها، حيث أنه اشترى شركات كان يعتقد كثيرون أنها حالات ميؤوس منها، ولا تستحق المجازفة. وعلى سبيل المثال بينما كان الأميركيون والأوروبيون واليابانيون، يفكرون بالاستثمار في دول الاتحاد السوفياتي السابق مثل كازاخستان، كان هو يجول تلك الجمهوريات من اجل التوقيع على صفقات وشراء شركات هناك، ولكن لا يعني ذلك بأي حال من الاحوال، أن ميتال شخص مقامر، بل انه رجل اعمال يحسب خطواته بدقة، حيث يمتلك خبرة تزيد عن 30 عاما في مجال صناعة الحديد والصلب، فضلا على انه رجل عائلي من الطراز الاول، يولي كل اهتمامه لزوجته ولابنته وولده. 

 

بول ألن في المرتبة السادسة

برنار ارنو السابع على القائمة

الفرنسي الاول الذي دخل التصنيف هو رئيس مجموعة ال.اتش.ام.اتش برنار ارنو الذي حل في المرتبة السابعة. والفرنسية ليليان بتنكور رئيسة شركة اوريال والتي تشغل المرتبة الخامسة عشرة في التصنيف، هي اغنى امرأة في العالم.

وانضم الى قائمة العشرة الأكثر ثراء في العالم قطب السلع الفاخرة الفرنسي برنار ارنول الذي احتل المركز السابع وقطب النشر الكندي كينيث طومسون وعائلته ولي كا شينج رئيس شركة هوتشيسون وامبوا في هونج كونج.

وكان برنار ارنو هو رئيس ومدير عام مجموعة تجارية كبيرة تحتل المرتبة السادسة في صفوف المعلنين بالصحافة. 

كينيث طومسون وعائلته بالمرتبة التاسعة

لي كا-شينغ العاشر على القائمة

رامون ابراموفيتش في المرتبة الـ11

ليليان بتنكور بالمرتبة الـ15

أما الفرنسية ليليان بتنكور وعمرها 83 عاما، فهي وريثة امبراطورية مستحضرات لوريال للتجميل وتقف على رأس اثرياء أوروبا رجالا ونساء بثروة تبلغ حوالي 16 مليار دولار واحتلت المرتبة الخامسة عشرة على قائمة فوربس للعام2006. 

 

ويضم التصنيف 371 مليارديرا اميركيا. والاغنى في اوروبا (196 مليارديرا)، هم الالمان (55 في الاجمال)، فيما كشفت روسيا عن 33 مليارديرا وفرنسا عن 14. وتضم آسيا-المحيط الهادىء 115 مليارديرا، منهم 27 في اليابان و23 في الهند و8 في الصين. وأتى 33 مليارديرا من اميركا اللاتينية منهم 16 من البرازيل و10 من المكسيك.

 

 

هند الحريري الميليارديرة الأصغر في المرتبة 562 هند الحريري... أغنى شابة في العالم
افاد تصنيف العام 2006 الذي تعده مجلة فوربس الاميركية الصادرة امس الخميس، ان هند الحريري، ابنة رئيس الوزراء اللبناني الاسبق رفيق الحريري الذي اغتيل في 14 شباط(فبراير) 2005، دخلت هذه السنة نادي اصحاب المليارات، وتتميز بأنها أغنى اصغر شابة في العام. 
واسقطت هند الحريري هذه السنة الوارث الالماني البرت فون ثورن عن عرش لقب اصغر ملياردير في العالم، وهو يكبرها بثمانية اشهر. واحتلت هند الحريري التي تملك ثروة تقدر بـ1.4 مليار دولار، المرتبة 562 بين 793 مليارديرا صنفتهم مجلة فوربس. 

ومنذ اغتيال رفيق الحريري، احتل وراثو الحريري الذين تقل اعمارهم جميعا عن 40 عاما، مكانة مميزة بين اصحاب اكبر الثروات العالمية. 
وقدرت فوربس ثروة رفيق الحريري التي وزعت بين ارملته نازك الحريري وابنائه الخمسة، بـ16.7 مليار دولار هذه السنة، اي بزيادة اربع مرات عما كانت لدى اغتياله. وتبلغ حصة نازك الحريري 1.7 مليار وحصة ابنها البكر فهد 2.7 مليار.
ويتولى بهاء (39 عاما) ادارة القسم الاكبر من الثروة العائلية وهو يملك 4.1 مليار دولار.

 

واضافت الهند عشرة أثرياء جدد الى القائمة لترفع اجمالي المليارديرات الهنود الذين تشملهم الى 23 تتركز أعمال ثلاثة فقط منهم في مجال برامج الكمبيوتر أو التكنولوجيا. ويقدر صافي ثروة هؤلاء الاثرياء الهنود مجتمعين بنحو 99 مليار دولار متجاوزة اجمال صافي ثروة 27 مليارديرا يابانيا تضمهم القائمة وقدرها 67 مليار دولار.

كما أضافت روسيا سبعة أسماء جديدة الى القائمة لترفع عدد أثريائها المسجلين بها الى 33 مليارديرا قدرت ثروتهم مجتمعة بنحو 172 مليار دولار صعودا من 91 مليار دولار العام الماضي.
وتضاعف عدد المليارديرات في البرازيل الذين تضمهم قائمة فوربس الى 16.

مايكل دل في المرتبة الـ12

كارل البريشت في المرتبة 13

 

الخرافي يتقدم الى الـ29 وكويتيان جديدان
أما رجل الأعمال الكويتي ناصر الخرافي وعائلته، فقد ارتفاعت ثروته بنسبة 4ر3 مليار دولار خلال عام لتصل إجماليها الى 4ر12 مليار دولار متقدما هذا العام من المرتبة الـ40 الى 29 على مستوى العالم.

أما رجل الأعمال الكويتي ناصر الخرافي وعائلته، فقد ارتفاعت ثروته بنسبة 4ر3 مليار دولار خلال عام لتصل إجماليها الى 4ر12 مليار دولار متقدما هذا العام من المرتبة الـ40 الى 29 على مستوى العالم.

وف

Repost 0

Articles Récents

Liens