Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 12:24

 

Liste et bibliothèques


 
Annonces
Utilisez cette liste pour suivre les événements à venir, des mises à jour de statut ou d'autres nouvelles de l'équipe
Calendrier
Utilisez la liste civile de se tenir informé des prochaines réunions, échéances et autres événements importants
Liens
Utilisez la liste des liens vers les pages Web que les membres de votre équipe seront intéressantes ou utiles
Documents partagés
Partagez un document avec l'équipe en l'ajoutant à cette bibliothèque de documents
Éléments de site
Utilisez cette bibliothèque pour stocker les fichiers qui sont inclus dans les pages de ce site, tels que les images des pages Wiki
Pages du site
Utilisez cette bibliothèque pour créer et stocker les pages de ce site
Tâches
Utilisez la liste des tâches à suivre le travail que vous ou votre équipe devez accomplir
 Business Data
Affaires Actions de données
Affiche une liste d'actions à partir de connectivité de données métiers
Business Data Connectivity Filter
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs à partir de la connectivité de données métiers
 
Business Data Item
Affiche un objet à partir d'une source de données en matière de connectivité de données métiers
Business Data Builder article
Créer un élément de données métiers à partir d'un des paramètres dans la chaîne de requête et fournit à d'autres composants WebPart.
Liste de données métiers
Affiche une liste des éléments à partir d'une source de données en matière de connectivité de données métiers
Liste de données métiers connexes
Affiche une liste d'éléments liés à un ou plusieurs éléments de parents d'élèves provenant d'une source de données en matière de connectivité de données métiers
WebPart Graphique
Vous aide à visualiser vos données sur des sites et des portails SharePoint
Excel Web Access
Utilisez le Excel Web Access partie d'interagir avec un classeur Excel en tant que page Web
Les détails de l'indicateur
Affiche les détails d'un seul indicateur d'état. Indicateurs d'état affichent une mesure importante pour une organisation et peuvent être obtenus auprès d'autres sources de données, y compris des listes SharePoint, les classeurs Excel et SQL Server 2005 Analysis Services KPI
Listes d'état
Afficher une liste des indicateurs d'état. Indicateurs d'état affichent des mesures importantes pour votre organisation, et de montrer comment votre organisation effectue par rapport à vos objectifs
Visio Web Access
Affiche une liste d'actions à partir de connectivité de données métiers
 cumulatif de contenu

Catégories
Affiche les catégories de l'annuaire de sites
Requête de contenu
Affiche une vue dynamique du contenu de votre site
Affiche documents qui sont pertinents pour l'utilisateur courant
RSS Viewer
Affiche un flux RSS
Aggregator du site
Affiche les sites de votre choix
Sites de la catégorie
Affiche site à partir de l'annuaire de sites dans une catégorie spécifique
Sommaire Liens
Affiche site à partir de l'annuaire de sites dans une catégorie spécifique
Table des matières
Affiche la hiérarchie de navigation de votre site
WebPart Web Analytics
Affiche le contenu le plus vu, les requêtes de recherche les plus fréquents à partir d'un site, ou les requêtes de recherche les plus fréquents d'un centre de recherche
WSRP Viewer
Affiche les portlets à partir de sites Web en utilisant WSRP 1.1
XML Viewer
Transforme les données XML en utilisant XSL et affiche les résultats
 
 Jeux de documents lorsque vous avez activé documDocument sets Ensembles de fonctions
Document définit matières
Affiche le contenu de l'ensemble de documents
Ensemble de documents Propriétés
Affiche les propriétés de l'ensemble de documents


Filtres

Filtre de choix
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs saisies par l'auteur de la page
Filtre Utilisateur actuel
Filtrer le contenu de composants WebPart en utilisant les propriétés de l'utilisateur courant
Date Filtrer
Filtrer le contenu de composants WebPart en permettant aux utilisateurs d'entrer ou de choisir une date
Filtre Actions
Utilisez les actions composant WebPart Filtrer quand vous avez deux ou plusieurs composants WebPart de filtre sur la page de composants WebPart et que vous souhaitez synchroniser l'affichage des résultats du filtrage
Filtre Champ de page
Filtre les contenus des composants WebPart à l'aide d'informations sur la page en cours
Chaîne de requête (URL) Filter
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant les valeurs transmises par la chaîne de requête
SharePoint List Filter
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs
Filtre SQL Server Analysis Services
Filtre les contenus des composants WebPart en utilisant une liste de valeurs à partir de cubes Analysis Services de SQL Server
Filtre du texte
Filtres le contenu des conteneurs Web en permettant aux utilisateurs d'entrer une valeur de texte
 

Formulaires


HTML WebPart Formulaire
Se connecte simplement des contrôles à d'autres composants WebPart
WebPart Formulaire InfoPath
Utilisez ce composant WebPart pour afficher un formulaire activé pour le navigateur InfoPath
 


Médias et contenu
 
éditeur de contenu
Permet auteur d'entrer contenu de texte enrichi
Image Viewer
Afficher une image
WebPart multimédia
Utilisez pour intégrer des clips multimédia (vidéo et audio) dans une page web
Visualisation de la page
Affiche une autre page Web sur cette page Web. L'autre page Web est présenté dans une Iframe
Picture Library Diaporama WebPart
Permet d'afficher un diaporama des images et des photos à partir d'une bibliothèque d'images
Silverlight WebPart
Une partie Web pour afficher une application Silverlight
Outlook Web App

Mon agenda
Affiche votre calendrier avec Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Mes Contacts
Affiche vos contacts via Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Ma boîte de réception
Affiche votre boîte de réception en utilisant Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Mon dossier Courrier
Affiche votre dossier de courrier via Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Mes tâches
Affiche vos tâches Outlook Web Access pour Microsoft Exchange Server 2003 ou version ultérieure
Collaboration sociale

Coordonnées
Affiche des détails sur un contact pour cette page ou un site
Remarque Conseil
Permettre aux utilisateurs de laisser des notes courtes, publiquement consultables cette page
Navigateur de l'Organisation
Ce composant WebPart affiche chaque personne dans la déclaration une vue interactive optimisé pour la navigation organigrammes
Utilisateurs du Site
Utiliser les sites Web User partie pour afficher la liste des utilisateurs du site et leur statut en ligne
Tag Cloud
Affiche les sujets les plus populaires étant étiqueté à l'intérieur de votre organisation
Utilisateurs Tâches
Affiche tâches qui sont affectées à l'utilisateur en cours
SQL Server Reporting

SQL Server Reporting Services Report Viewer
Utilisez le Report Viewer pour visualiser les rapports de SQL Server Reporting Services
Rechercher
Advance Search Box
Affiche les options de recherche paramétrées en fonction des propriétés et des combinaisons de mots
Double recherche chinois
Permet de rechercher des documents chinois double et produits en même temps
Résultats fédérés
Affiche les résultats de recherche à partir d'un emplacement configuré
Trouvez par ID document
Trouve un document par son Document ID
Les gens panneau d'affinement
Cette partie web permet aux utilisateurs d'affiner les résultats de recherche de personnes
People Search Box
Présente une boîte de recherche qui permet aux utilisateurs de rechercher des personnes
Personnes Résultats principaux
Affiche les résultats de recherche de personnes et les propriétés qui leur sont associées
panneau d'affinement
Cette partie web permet aux utilisateurs d'affiner les résultats de recherche
Recherches connexes
Cette partie web affiche les requêtes liées à une requête de l'utilisateur
Rechercher des liens d'action
Affiche les Opérations Recherche liens sur la page de résultats de recherche
Rechercher les meilleurs résultats
Affichage des résultats de haute confiance sur une page de résultats de recherche
Boîte de recherche
Affiche une boîte de recherche qui permet aux utilisateurs de rechercher des informations.
Résultats principaux
Affiche les résultats de recherche et les propriétés qui leur sont associées
Recherche Paging
Afficher le lien pour naviguer dans les pages contenant les résultats de recherche.
Rechercher Statistiques
Affiche les statistiques de recherche tels que le nombre de résultats affiché sur la page en cours, le nombre total des résultats et le temps pris pour effectuer la recherche
Recherche Résumé
Affiche des suggestions pour recherche en cours
Recherche visuelle Best Bet
Affichage visuel Best Bet
Top Résultats fédérés
Affiche le Top résultat fédérés de l'emplacement configuré
ref: http://sp.itbizblog.com/2012/05/sharepoint-2010-web-parts.html  
Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 12:12

Les fonctionnalités suivantes ont été déconseillées ou modifiées dans SharePoint 2013.

Mise à niveau visuelle

Description : la fonctionnalité de mise à niveau visuelle dans SharePoint Server 2010 n’est pas disponible dans SharePoint 2013. Pour la mise à niveau depuis Office SharePoint Server 2007 vers SharePoint Server 2010, vous pouviez choisir d’utiliser la fonctionnalité de mise à niveau visuelle pour donner aux propriétaires de collections de sites et de sites la possibilité de conserver temporairement l’interface utilisateur précédente tout en mettant à niveau l’infrastructure, les bases de données, les collections de sites et les fonctionnalités vers la dernière version. Cela permettait aux propriétaires de collections de sites et de sites de mettre à jour les personnalisations afin qu’elles fonctionnent dans la nouvelle interface utilisateur. Une fois effectuée la mise à niveau des bases de données et des collections de sites, l’utilisateur pouvait mettre à niveau l’interface utilisateur à un niveau plus précis du site web (objet SPWeb).


Modèle de site Espace de travail du document

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Espace de travail du document n’est pas disponible.


Modèle de site Site de personnalisation

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Site de personnalisation n’est pas disponible.


Modèles de sites Espace de travail de réunion

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, aucun des cinq modèles de sites Espace de travail de réunion n’est disponible. Il s’agit des modèles Espace de travail Réunion - De base, Espace de travail Réunion - Vide, Espace de travail Réunion - Décision, Espace de travail Réunion - Informel et Espace de travail Réunion - Multipage.


Modèle de site Travail de groupe et solution Travail de groupe

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Travail de groupe n’est pas disponible. Ce modèle de site fournit un synergiciel que les équipes peuvent utiliser pour créer, organiser et partager des informations. Entre autres listes de base, le modèle de site Travail de groupe inclut les listes Calendrier de groupe, Circulation, Mémo des appels téléphoniques et les listes de bibliothèques de documents. Le modèle de site Travail de groupe et la solution Travail de groupe ne sont plus disponibles dans SharePoint 2013.


Modèle de site Référentiel de processus Visio

Description : quand vous créez un site dans SharePoint 2013, le modèle de site Référentiel de processus Visio demeure disponible. Toutefois, ce modèle de site sera supprimé de la prochaine version majeure de SharePoint.


Incarnation et personnalisation des fichiers CSS

Description : les méthodes suivantes sont incluses dans SharePoint 2013, mais seront supprimées de la prochaine version majeure de SharePoint :

Microsoft.SharePoint.SoapServer.Webs.CustomizeCss

Microsoft.SharePoint.SoapServer.Webs.RevertCss

La méthode Webs.CustomizeCss applique une personnalisation de feuille de style à un fichier particulier.

La méthode Webs.RevertCss redéfinit la personnalisation de feuille de style d’un fichier sur la feuille de style par défaut.

Ces deux méthodes sont stockées dans Webs.asmx.cs et sont définies dans Webswsdl.asps.


Service web d’imagerie

Description : le service web d’imagerie permet de créer et de gérer des bibliothèques d’images. Ce service sera supprimé de la prochaine version majeure de SharePoint. Il est inclus et pris en charge dans SharePoint 2013.

Excel Services : impossible de modifier dans le navigateur les classeurs qui possèdent des connexions de données externes

Description : les classeurs avec des connexions de données externes qui utilisent l’authentification Windows ne peuvent pas être actualisés dans le navigateur. À la place, vous êtes invité à ouvrir le classeur dans le programme client Excel. Les classeurs ayant des informations d’identification de base de données ou Windows qui sont stockées dans le service Banque d’informations sécurisé ou dans la chaîne de connexion peuvent toujours être modifiés dans le navigateur. Ce changement ne s’applique que lorsqu’Excel Web App dans Office Web Apps Server est utilisé pour l’affichage des classeurs, non lorsqu’Excel Services dans SharePoint Server 2013 est utilisé.

Web Analytics dans SharePoint Server 2010

Description : Web Analytics dans SharePoint Server 2010 a été abandonné et n’est pas disponible dans SharePoint 2013. Le traitement d’analyse pour SharePoint 2013 est désormais un composant du service de recherche.

Profils d’organisation

Description : la fonctionnalité Profils d’organisation est déconseillée dans SharePoint Server 2013. Les profils d’organisation contiennent des informations détaillées sur une organisation, notamment sur les équipes et les services qui la composent, ainsi que d’autres informations qui décrivent la structure hiérarchique de l’organization.

Fonctionnalités de recherche déconseillées dans SharePoint Foundation 2010

La fonctionnalité suivante a été modifiée dans la recherche SharePoint Foundation.

Fonctionnalités de recherche

Description : les fonctionnalités de recherche de SharePoint Foundation 2013 ont été modifiées et sont désormais basées sur la même implémentation de recherche que SharePoint Server. Outre de nombreuses améliorations, la configuration de la recherche est très différente.

Fonctionnalités de recherche déconseillées dans SharePoint Server 2010

Modification de la topologie de recherche à l’aide d’une interface web

Description : SharePoint 2013 utilise l’interface web pour afficher l’état actuel de la topologie. Vous modifiez la topologie à l’aide de Windows PowerShell. SharePoint Server 2010 inclut également une option web qui permet de modifier la topologie.

Mode de remplacement dans le dictionnaire des synonymes

Description : le mode de remplacement du dictionnaire des synonymes est déconseillé dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint Server 2010, vous pouvez classer des entrées du dictionnaire de synonymes en tant qu’extensions ajoutées à la requête en plus du terme d’origine. De la même façon, vous pouvez classer des entrées en tant que remplacements du terme d’origine d’une requête.

Dans SharePoint 2013, les remplacements du dictionnaire des synonymes ne sont plus pris en charge. Toutes les entrées du dictionnaire des synonymes sont des extensions et le terme d’origine n’est pas supprimé de la requête. Le terme d’origine de la requête est toujours évalué au moment de la recherche dans l’index. Vous ne pouvez pas supprimer des synonymes ou des mots de l’index.

Service web de requête de recherche

Description : le service web de requête de recherche est déconseillé dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint Server 2010, le service web de requête de recherche offre les fonctionnalités de recherche de SharePoint Enterprise aux applications clientes. Cela vous permet d’accéder aux résultats de recherche d’applications clientes et web en dehors du contexte d’un site SharePoint.

Recherche RSS et recherche à partir de Windows

Description : la fonctionnalité de recherche RSS est déconseillée dans SharePoint 2013. La fonctionnalité permettant d’effectuer des recherches d’entreprise à partir de Windows 7 dépend de la recherche RSS et cet élément a donc également été déconseillé dans SharePoint 2013.

Le lien RSS n’apparaît plus dans la page des résultats. Ce lien est remplacé par le lien Alertes de recherche.

Avant de mettre à niveau des collections de sites vers SharePoint 2013, vous pouvez continuer à utiliser RSS dans la version SharePoint 2010 du Centre de recherche. Toutefois, une fois la mise à niveau du Centre de recherche effectuée vers SharePoint 2013, RSS n’est plus disponible. Dans SharePoint 2013, vous pouvez créer des flux RSS personnalisés qui utilisent le modèle CSOM, lequel cible les besoins de votre application et les lecteurs RSS.

Dictionnaires personnalisés de l’analyseur lexical

Description : le format des dictionnaires personnalisés de l’analyseur lexical a changé dans SharePoint 2013. Dans SharePoint 2013, vous pouvez seulement créer un dictionnaire indépendant de la langue. Dans SharePoint Server 2010, vous pouvez au contraire créer des dictionnaires personnalisés selon la langue (un dictionnaire par langue) pour modifier le comportement de l’analyseur lexical de la recherche d’entreprise. Son comportement pour les langues d’Extrême-Orient (CJC) n’a pas changé dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint 2013, les dictionnaires personnalisés de l’analyseur lexical des versions antérieures de SharePoint Server ne sont pas pris en charge.

Configuration de la recherche de radical dans le Registre

Description : la configuration de la recherche de radical dans le Registre n’est plus prise en charge dans SharePoint 2013. La modification des entrées de recherche de radical dans le Registre n’a aucun impact sur la recherche. Dans SharePoint Server 2010, vous pouvez activer ou désactiver la recherche de radical, ou vous pouvez la remplacer par un générateur de formes dérivées tiers en modifiant le Registre. Dans SharePoint 2013, vous ne pouvez pas utiliser de générateur de formes dérivées tiers.

Syntaxe SQL de la recherche SharePoint

Description : dans SharePoint Server 2010, vous pouvez créer des requêtes de recherche complexes à l’aide de la syntaxe SQL.

La recherche SharePoint 2013 prend en charge la syntaxe FQL (FAST Query Language) et la syntaxe KQL (Keyword Query Language) pour des solutions de recherche personnalisées. Vous ne pouvez pas utiliser la syntaxe SQL dans les solutions de recherche personnalisées.

Les solutions de recherche personnalisées qui utilisent la syntaxe SQL avec le modèle CSOM et le service web de requête créés dans les versions antérieures de SharePoint Server ne fonctionnent pas quand vous les mettez à niveau vers SharePoint 2013. Si vous envoyez des requêtes à l’aide de ces applications, vous obtiendrez une erreur.

Affinement superficiel de la recherche

Description : la recherche SharePoint Server dans Office 2010 prenait en charge l’affinement superficiel de la recherche. FAST Search Server 2010 for SharePoint prend en charge l’affinement superficiel et l’affinement en profondeur. Dans SharePoint 2013, seul l’affinement en profondeur est pris en charge.

Nous vous conseillons d’utiliser l’affinement en profondeur pour affiner les recherches. Dans SharePoint 2013, l’affinement en profondeur est une amélioration de la fonctionnalité FAST Search Server 2010 for SharePoint existante. Par exemple, l’utilisation des ressources de chaque affinement est améliorée dans SharePoint 2013.

Dans SharePoint 2013, vous pouvez afficher l’affinement de la même manière que dans la version antérieure du produit, mais il est calculé différemment. Il est créé selon les structures d’index agrégées dans le jeu complet des résultats.

Fonctionnalités déconseillées de FAST Search Server 2010 for SharePoint

Connecteur de base de données FAST Search

Description : le Connecteur de base de données FAST Search n’est pas pris en charge dans SharePoint 2013.

Connecteur FAST Search Lotus Notes

Description : le connecteur FAST Search Lotus Notes n’est pas pris en charge dans SharePoint 2013.

Le connecteur d’indexation Lotus Notes (infrastructure BCS) fournit une fonctionnalité similaire à celle du connecteur FAST Search Lotus Notes. Ce dernier prend en charge le modèle de sécurité Lotus Notes, notamment les rôles Lotus Notes, et vous permet d’analyser les bases de données Lotus Notes en tant que pièces jointes.

Robot d’indexation FAST Search

Description : le robot d’indexation FAST Search n’est pas pris en charge dans SharePoint 2013.

Le robot SharePoint 2013 fournit une fonctionnalité similaire à celle du robot d’indexation FAST Search.

Trouver des résultats similaires

Description : la fonctionnalité Trouver des résultats similaires n’est pas disponible dans SharePoint 2013. Elle est prise en charge dans FAST Search Server 2010 for SharePoint pour rechercher des résultats proches de ceux que vous avez déjà obtenus.

Fonctionnalités FQL (FAST Query Language) déconseillées

Description : les fonctionnalités FQL sont alignées sur les fonctionnalités de la syntaxe KQL (Keyword Query Language) de SharePoint

Syntaxe de requête URL

Description : dans FAST Search Server 2010 for SharePoint, les propriétés gérées associées aux URL (comme le site ou le chemin d’accès) sont tokénisées sous forme de chaîne de texte et vous pouvez interroger n’importe quelle sous-partie de l’URL, notamment : STARTS-WITH, ENDS-WITH, PHRASE et les requêtes de proximité sur les propriétés de l’URL. Les caractères spéciaux tels que « / », « _ » et « - » sont gérés en tant que séparateurs de mots.

Dans SharePoint 2013, l’URL est tokénisée sous la forme d’un seul mot. Elle peut inclure des caractères spéciaux tels que « / », « _ » et « - ». Vous pouvez interroger ces propriétés gérées de la manière suivante :

Recherche de la chaîne complète pour le site ou le chemin d’accès.

Recherche de la première partie du site ou du chemin d’accès.

Omission du protocole (http, https) et omission de la première partie de l’adresse de domaine dans l’expression de la requête, pour la propriété gérée du site.

Filtres de zones de recherche spécifiques

Description : dans SharePoint 2013, les zones de recherche sont automatiquement converties en origine des résultats.

Anti-phrasing

Description : la fonctionnalité de recherche anti-phrasing de FAST Search Server 2010 for SharePoint n’est pas prise en charge dans SharePoint 2013.

La fonctionnalité anti-phrasing supprime les expressions qui ne doivent pas être indexées à partir des requêtes, telles que « qui est-ce », « qu’est-ce » ou « comment puis-je ». Ces anti-expressions sont répertoriées dans un dictionnaire statique que l’utilisateur ne peut pas modifier.

Dans SharePoint 2013, ces expressions ne sont pas supprimées à partir de la requête et tous les termes de recherche sont évalués quand vous effectuez une recherche dans l’index.

Filtrage de contenu choquant

Description : le filtrage de contenu choquant dans la recherche est déconseillé dans SharePoint 2013.

Dans FAST Search Server 2010 for SharePoint, vous pouvez choisir de filtrer le contenu choquant. Ce filtrage n’est pas activé par défaut.

Dans SharePoint 2013, vous ne pouvez plus bloquer l’indexation des documents contenant du contenu potentiellement choquant.

Recherche de sous-chaînes

Description : la fonctionnalité de recherche de sous-chaînes a été supprimée dans SharePoint 2013.

Dans FAST Search Server 2010 for SharePoint, la recherche de sous-chaînes (indexation N-gram) peut être utilisée parallèlement au générateur de jetons statistique dans les langues d’Extrême-Orient. La recherche de sous-chaînes peut être utile dans les cas où la tokenisation est ambiguë, par exemple pour les noms de produit et d’autres concepts qui ne font pas partie du générateur de jetons statistique.

Extractions de noms de personnes et d’emplacements

Description : dans SharePoint 2013, vous ne pouvez pas extraire des noms de personnes et des emplacements dans des documents à l’aide d’extracteurs prédéfinis.

Dans SharePoint 2013, vous pouvez créer des extracteurs personnalisés pour extraire des noms de personnes et des emplacements. La différence entre les extracteurs prédéfinis dans FAST Search Server 2010 for SharePoint et les extracteurs personnalisés dans SharePoint 2013 réside dans le fait que ces derniers sont basés uniquement sur des entrées de dictionnaire, alors que les extracteurs prédéfinis utilisent aussi des règles d’extraction.

Nombre d’extracteurs d’entités personnalisés

Description : dans SharePoint 2013, le nombre d’extracteurs d’entités personnalisés que vous pouvez définir est limité à 12.

Dans FAST Search Server 2010 for SharePoint Service Pack 1 (SP1), vous pouvez définir un nombre illimité d’extracteurs personnalisés. Vous pouvez les utiliser pour paramétrer l’affinement sur la page de résultats de la recherche.

Il existe 12 extracteurs d’entités personnalisés prédéfinis dans SharePoint 2013:

Cinq extracteurs de mots entiers sans prise en compte de la casse

Cinq extracteurs de mots partiels sans prise en compte de la casse

Un extracteur de mots entiers avec prise en compte de la casse

Un extracteur de mots partiels avec prise en compte de la casse

Formats de document pris en charge

Description : SharePoint 2013 ne prend plus en charge les formats de document plus anciens ou rarement utilisés, contrairement à FAST Search Server 2010 for SharePoint qui les prend en charge par l’activation du pack de filtres avancés. Les journaux ULS et le journal d’analyse indiquent les éléments qui n’ont pas été analysés.

Dans SharePoint 2013, l’ensemble des formats de document pris en charge et activés par défaut a été étendu et la qualité de l’analyse de ces formats de document a été améliorée.

Extensibilité de traitement de contenu

Description : la fonctionnalité d’extensibilité de traitement de contenu FAST Search Server 2010 for SharePoint a été modifiée dans SharePoint 2013. Le traitement de contenu prépare un élément à partir d’une source de contenu pour l’indexation et la recherche. La fonctionnalité d’extensibilité de traitement de contenu FAST Search Server 2010 for SharePoint utilise un bac à sable pour exécuter votre code personnalisé.

Ajout d’un élément de test à l’index

Description : DocPush est un outil en ligne de commande pour le test et le diagnostic qui envoie des documents de test à l’index FAST Search Server 2010 for SharePoint. Aucun outil en ligne de commande de ce type n’est disponible dans SharePoint 2013.

 

 

Repost 0
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 12:31

This has changed a little for Windows Server 2012 R2 RTM, so make sure that you also read my follow-up post before spending time on the below.

I was all excited when I found out that you could try out Windows Server 2012 R2 Preview for a free 30 day trial on Windows Azure.  So I proceeded to instantiate a virtual machine and also to attempt to install SharePoint 2013 Foundation.  It didn’t go so well.

The main problem is that you can’t install the SharePoint 2013 Prerequisites using the standard install wizard, since it doesn’t recognize Windows Server 2012 R2 Preview as a valid supported OS.  It displays an error: “There was an error during installation.  This tool does not support the current operating system”:

1 Error

 

I did finally get it to work, but it was not trivial at all.  First of all, you have to install the prerequisites semi-manually.  Then, you need to make sure that permissions are set properly on certain files and directories so that the SharePoint Configuration Wizard can successfully complete.  But dear friends, I am here to walk you through the process step by step.

I. INSTALL PREREQUISITES MANUALLY

A. INSTALL WINDOWS ROLES/FEATURES

First, make sure that you have installed the following roles and features in Windows 2012 Server R2 Preview:

ROLES:

  • Application Server
  • Web Server (IIS)
  • EDIT: IIS 6 Management Console (h/t Darma)

FEATURES:

  • ASP.NET 4.5
  • Windows Identity Foundation 3.5

If you can do this on your own, go ahead and do it, and then skip to the next section.  Otherwise, here’s the step by step:

1) If it’s not already up (it starts by default in 2012), bring up the server manager, Dashboard view.  It should look like this:

2 Server manager

2) Click on “Add roles and features”.

3) On the “Before you begin” page, click “Next”.

4) Select “Role based or feature based installation” and click “Next”.

5) If it isn’t already selected, select “Select a server from the server pool”, and the server that you are currently working on.  Then click “Next”.

6) On the “Select server roles” page, check “Application Server”,  ”Web Server (IIS)”, and (EDIT:) “IIS 6 Management Console” (under Web Server (IIS)->Management Tools->IIS 6 Management Compatibility->IIS 6 Management Console.  h/t Darma).  NOTE: When you check “Web Server (IIS)” or “IIS 6 Management Console”, another dialog will pop up, asking “Add features that are required for <feature name>?”  Click on the “Add Features” button here.  This will return you to the “Select Server Roles” page.  After adding all 3 roles, click “Next”.

7) On the “Select features” page, expand “.NET Framework 4.5 Features” group by clicking on it.  In here, check “ASP.NET 4.5″.

8) On the same page, check “Windows Identity Foundation 3.5″.  Click “Next”.

9) On the “Application Server” page, click “Next”.

10) On the “Select role services” page, check “Web Server (IIS) Support” and click “Next”.

11) When the “Add features that are required for Web Server (IIS) Support?” dialog pops up, click on “Add Features”.

12) Click “Next” again to go to the next page.

13) From the “Web Server Role” page, click “Next”.

14) From “Select role services”, click “Next”.

15) On the “Confirm installation selections” page, I suggest that you check “Restart the destination server automatically if required”.  (You’re going to need to reboot eventually anyway.)

16) Click “Install”.

17) Wait for feature installation to complete.  When it does, you can click “close”.  If the server doesn’t restart automatically, reboot it.

Source : http://www.avivroth.com/2013/07/09/installing-sharepoint-2013-on-windows-server-2012-r2-preview/

Summary and Prerequisites


In this article I will guide you through my Installation of SharePoint 2013. This installation consisted of a Single Server with using SQL Server 2012 as the database server.

Accounts


The following accounts created in Active Directory (AD) for this installation. For more information on the accounts needed for SharePoint 2013, please visit: http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc263445.aspx

  • Service-spadmin – this account will be used to login to Central Administration and install SharePoint. This account was made a local administrator on the SharePoint server and was given SECURITYADMIN and DBCREATOR roles in SQL Server.
  • Service-spfarm – this is the farm account we will use when we create the farm and SharePoint_Config database
  • Service-spservices – this is an account we will use to create and configure the SharePoint services

     

Max degree of parallelism


Ensure the Max degree of parallelism is set to 1. For additional information about max degree of parallelism see, Configure the max degree of parallism Server Configuration option

 

Install SharePoint 2013 Prerequisites

 

This installation was installed using service-spadmin account which was made a local administrator on the SharePoint server and was given SECURITYADMIN and DBCREATOR roles in SQL Server.

Launch the Installation and Select “Install software prerequisites”

 

Press Next

 

Accept the License Terms and Press Next

 

Prerequisites will now install

 

Your system will need to restart after you press Finish. When you reboot and login you may find that the wizard will run again. If this is the case just let the wizard finish and press Finish again.

 

SharePoint 2013 Installation

 

Press Install SharePoint Server

 

Enter your Product Key and press Continue

 

Accept the License Terms and Press Continue

 

For this installation I will be selecting Complete. Stand-alone will install SQL Server Express and we do not want that. For File Location the defaults were left.

Press Install Now

 

Select “Run the SharePoint Products Configuration Wizard Now”

Press Close

 

SharePoint 2013 Configuration Wizard

 

Press Next

 

Press Yes

 

Select “Create a new server farm”

Press Next

 

Enter the Database server name

Enter the Farm account. In this case I am using pintolab\service-spfarm and the password

Press Next

 

Enter the passphrase, Press Next

 

Enter the port number that Central Administration will use, Press Next

 

Review your selections, Press Next

 

The wizard will configure the farm

 

Press Finish. When you press finish Central Administration will open in Internet Explore

 

 

Farm Configuration Wizard

 

When you open Central Administration for the first time, which should launch after you click Finish you will be prompted to complete the farm wizard. You will be prompted to start the Configuration Wizard.

Press Start the Wizard

 

Select create a new managed account. In this case I am using pintolab\service-spservices and enter the password.

Select the Services you want to run on your farm

Press Next

 

The wizard will configure the farm

 

 

I always skip the Creation of the Site Collection because I delete the Web Application that the wizard creates.

I would understand this better if they let you pick your components for the Web Application but they do not.

 

 

You will be redirected to the Central Administration Home Page. I have noticed on some Virtual Machines that you will get an error and you may need to refresh the page. Make sure you have enough resources
(memory and cpu), if you get an error.

At this point I usually go and delete the Web Application created by the wizard and then I create my own.

 

 

 

Source : http://www.jppinto.com/2013/10/sharepoint-2013-installation-on-windows-server-2012/

Repost 0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 19:04

Repost 0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 09:31

Un calendrier de groupe vous permet d’afficher simultanément plusieurs calendriers. Il peut s’avérer utile lorsque vous planifiez une réunion d’équipe, par exemple, car il vous offre la possibilité d’afficher la disponibilité des membres de l’équipe et des salles de conférence.

 

Utiliser un calendrier de groupe

Un calendrier de groupe vous permet d’afficher simultanément plusieurs calendriers. Il peut s’avérer utile lorsque vous planifiez une réunion d’équipe, par exemple, car il vous offre la possibilité d’afficher la disponibilité des membres de l’équipe et des salles de conférence.

Configurer un calendrier comme calendrier de groupe

 REMARQUE    Pour modifier les paramètres du calendrier, vous devez au moins disposer du niveau d’autorisation Création sur le site.

  1. Dans un calendrier, dans le Ruban, cliquez sur l’onglet Calendrier, puis sur Paramètres de la liste.
  2. Sous Paramètres généraux, cliquez sur Titre, description et navigation.
  3. Dans la section Options de calendrier du groupe, attribuez la valeur Oui à Utiliser ce calendrier pour partager le planning de ce membre. Cela vous permet de créer des événements dans le calendrier avec des participants.
  4. Si vous souhaitez utiliser ce calendrier pour des ressources planifiées, comme des salles de conférence et des employés, attribuez la valeur Oui à Utiliser ce calendrier pour la réservation de ressources. Cela vous permet de créer des événements dans le calendrier qui comprennent des ressources comme des salles de conférence.

 REMARQUE    Si l’option Utiliser ce calendrier pour la réservation de ressources n’est pas disponible, cela signifie que la fonctionnalité Listes Travail de groupe n’est pas activée pour le site.

  1. Cliquez sur Enregistrer.

Afficher les calendriers de plusieurs utilisateurs dans un calendrier de groupe

 REMARQUE    L’affichage créé lors de l’utilisation de la procédure ci-après est temporaire. Chaque fois que vous actualisez le navigateur, seul le calendrier initial s’affiche.

  1. Accédez au calendrier de groupe, puis cliquez sur l’onglet Calendrier dans le Ruban.
  2. Dans le Ruban, dans le groupe Étendue, cliquez sur Groupe Jour ou Groupe Semaine.
  3. Dans Ajouter une personne, tapez le nom de la personne ou du groupe pour lequel vous souhaitez afficher le calendrier, puis cliquez sur l’icône Vérifier les noms. Vous pouvez également cliquer sur l’icône Parcourir et rechercher la personne ou le groupe.
Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 11:25

Créer un formulaire qui contient les champs suivants:

  • De:
  • Pour: Date
  • Pour déléguer: UserOrGroup

Puis le Workflow suivant :

you can add the Send Email from Action button in the ribbon to send the email to the new “delegate to”

source:http://wmostafaw.wordpress.com/2012/06/25/build-tasks-delegation-in-sharepoint-2010/

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 14:37

Database types and descriptions (SharePoint Server 2010)

http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc678868.aspx#Section2

Storage and SQL Server capacity planning and configuration (SharePoint Server 2010)

http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc298801.aspx#Section4

SQL Server and SharePoint Server 2010 databases

http://technet.microsoft.com/en-us/sharepoint/ff871917.aspx

Planification et configuration de la capacité de SQL Server et du stockage (SharePoint Server 2010)

http://technet.microsoft.com/library/cc298801(office.14).aspx

Capacity management for SharePoint Server 2010

http://technet.microsoft.com/en-us/sharepoint/ff601870.aspx

Hardware and software requirements (SharePoint Server 2010)

http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc262485.aspx

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:04

Après quelques années à faire du développement d'applications "custom" autour de la plateforme SharePoint 2010 il est temps de faire un bilan sur les outils que j'utilise au quotidien. Vous me direz "oui d'accord mais c'est du déjà vu ton article !". Certes.. Sauf qu'en y regardant de plus près j'ai trouvé que la liste des outils datait généralement plus d'une époque SharePoint 2007 et bien que certains de ces outils sont encore très valable pour SharePoint 2010 d'autres petits nouveaux ont fait leur apparition sur le tard mais valent bien la peine d'être cités vu leur utilité ! De plus la prochaine version de SharePoint commence à se profiler (la béta publique de SharePoint 2013 est sortie la semaine dernière) et il est donc urgent de faire ce bilan avant de se poser à nouveau la question des outils adaptés au développement pour cette "prochaine" plateforme.

Voici donc la liste de mes outils préférés, pas forcément classés par ordre "d'utilité" mais presque !

1 - Visual Studio 2010

Bien évidemment le développement en .Net se fait avec Visual Studio ! Le code pour SharePoint étant du .Net "jusqu'ici tout va bien". Un peu trop "évident" comme premier outil ? Pas tant que ça, un peu d'historique pour m'expliquer.

Rappelez-vous l'époque 2007 où nous avions Visual Studio 2008 comme meilleur compagnon (voir VS2005 au début). C'était la belle époque des fichiers features.xml "tout à la mimine", sans parler des définitions de sites ou de listes sur le même mode ! Et pour packager tout ça en wsp ? Un bon vieux CabBuilder avec un manifeste en .ddf . bref pour ceux qui ont connu ça, comme on disait, c'était "un bon truc de barbu !". Ensuite sont arrivés les "Extensions SharePoint pour Visual Studio", qui ont tentées de nous aider au moins à réaliser de manière automatique le package sous forme de wsp à partir de notre solution Visual Studio. Je dis bien tenté car cette extension était une vraie catastrophe en particulier sur les performances de génération du wsp. Je me rappelle avoir attendu parfois plus de 10 minutes avant que le wsp soit généré là où en le faisant à la main avec CabBuilder ça me prenait 10 secondes. Ceci dit pour ne pas cracher complètement sur ces extensions, un outil inclus dans ce package permettait de faire une sorte de "Reverse Engineering" d'un site SharePoint (ou d'e liste(s) dedans) et nous générais une solution Visual Studio contenant les fichiers de type sites.xml ou schema.xml ainsi que tout ce qui allait bien pour générer un beau modèle de site ! C'était assez pratique pour ne pas à avoir à tout écrire à la main, surtout si comme moi on maitrise mal cette syntaxe CAML.

Puis, vu la lenteur de ces extensions, est arrivé.. WSPBuilder ! Cet outil a permis je crois à l'ensemble des développeurs SharePoint 2007 de la terre entière de pouvoir se dire "ouf, je vais pouvoir être enfin un peu productif !". En tout cas c'est ce que je me suis dit. Cet outil d'abord en ligne de commande puis intégré à VS 2008 permettait de générer, rapidement, un wsp à partir d'une solution Visual Studio respectant une certaine organisation. De plus le développeur de cette extension à rapidement fourni des modèles de projet / items de type "EventReceiver, List Template, Feature Receiver, etc." qui permettait là encore d'écrire moins de fichiers XML et de se concentrer plus sur la partie métier à mettre en place, bref sur notre valeur ajoutée.

Et en 2010 est sorti SharePoint 2010 et Visual Studio 2010. Un premier message fort de Microsoft à ce sujet, car dans les précédents Visual Studio aucun outil n'indiquait que MS voulait nous aider à faire du développement pour SharePoint. Là on a carrément des modèles de projet SharePoint 2010 inclus d'office dans Visual Studio 2010 ! Je ne sais pas comment vous avez interprété ça, mais pour moi le message es très clair : Microsoft nous as compris ! Nous voulons développer pour SharePoint et nous voulons que ce soit aussi "facile" que pour du dev d'un site web en ASP.Net ou MVC par exemple !

Bref, Visual Studio 2010 apporte ce qu'apportait WSPBuilder en un peu plus complet (à peine) mais en plus visuel, en plus pratique. "WSPBuilder est mort, vive WSPBuilder !". Nous avons des modèles de projets, d'items. Un explorateur de package : qu'y a-t-il dans mon wsp, comment personnaliser le manifest.xml. Un éditeur de feature graphique où l'on peut dire de quoi est composée telle ou telle feature par simple "glissé /déposé". Et surtout les performances sont belles et bien là ! De plus on retrouve la possibilité d'ouvrir directement un wsp dans Visual Studio. Celui nous fait le "Reverse Engineering" qui va bien pour recréer une solution VS à partir de ce wsp. Donc pour ce qui est des modèles de site ça rend bien service. Enfin parmi les quelques autres fonctionnalités qui rendent service il y la possibilité d'indiquer que notre solution doit tourner en mode "sandbox". Visual Studio utilise alors la dll SharePoint du mode "sandbox" ce qui nous permet de voir tout de suite si les API utilisées sont disponibles ou pas. Et pour finir bien sûr Visual Studio est capable de déployer automatiquement notre solution sur le SharePoint local, d'activer les features et d'attacher le débuggeur automatiquement.

Donc pour résumer avec Visual Studio 2010 installé sur un SharePoint 2010 dédié au dev je fais :

- Fichier Nouveau projet / Projet SharePoint
- Ajout des items type Features, WebPart, Schémas de listes, instances de listes, Workflow, Content Type, Pages Layouts, EventReceiver, etc.
- Je fais mon code C# qui va bien, les custom des fichiers de définition si besoin (par exemple ajout d'un Field dans un Content Type)
- Je mets un point d'arrêt, F5, et c'est parti je test mon code !

Elle est pas belle la vie !!?

image_thumb[2]image3_thumbimage6_thumbimage9_thumb[3]image12_thumb

2 - CKS Dev Tools

Et bien non, la vie n'est pas tout à fait belle avec Visual Studio 2010. Rapidement vous trouverez que malgré tout il manque quelques petites fonctionnalités aux outils de dev pour SharePoint, en particulier concernant les modèles de projets et d'items pour SharePoint. Qu'à cela ne tienne ! Vous n'êtes pas les seuls à penser ça ! Rendez-vous sur Codeplex avec le projet CKS Dev Tools. Ce projet apporte une extension pour Visual Studio 2010 qui va vous apporter en vrac :

- des modèles supplémentaires de projets comme par exemple celui de Branding. Ce modèle de projet vous crée une solution avec une master page, une css, le répertoire des images, etc. Bref tout ce qui va bien pour bien démarrer une solution de type "custo graphique"
- des modèles d'items supplémentaires comme par exemple un "Timer Job".
image24_thumb[1]  image18_thumb  image21_thumb[1] 
- des menus contextuels supplémentaires assez pratiques dans l'explorateur de solutions comme la possibilités de copier la dll du projet dans le GAC sans devoir redéployer tout le wsp, ou encore la possibilités d'attacher le débuggeur à tous les pools SharePoint, voir tous les process SharePoint (donc OwsTimer inclus) ou enfin permettant de recycler les pools
image15_thumb
- des modèles de déploiements supplémentaires pour vos solutions.
image27_thumb

Cette extension complète donc assez bien les outils de Visual Studio et en plus y ai parfaitement intégrée.

Cette extension est aussi disponible à travers le gestionnaire d'extensions de Visual Studio. Attention toutefois à ne pas confondre avec "CKS" qui est un projet de "bonnes pratiques de dev SharePoint" et donc qui ne correspond pas à ce que je vous ai décrit.

3 - PowerGUI et SharePoint PowerShell Command Builder

Dans les grandes nouveautés de SharePoint 2010, c'est l'ensemble des commandes Power Shell disponibles pour réaliser tout un tas de tâches d'administration et configuration de votre ferme SharePoint (plus de 500 cmdLets, voir ici). Il est donc indispensable d'être bien outillé de ce côté. Un des leaders de l'édition de script Power Shell semble donc bien être PowerGUI. Gratuit, parfaitement intégré à Visual Studio, il vous permettra d'éditer vos script directement depuis votre solution Visual Studio, coloration syntaxique, IntelliSense (limité mais c'est un début), intégration avec TFS, débogage, bref encore une fois tout ce qui va bien pour ce qu'on lui demande.
image35_thumb

Cependant PowerGUI n'est pas dédié à SharePoint mais bien à Power Shell. Afin de vous aider un peu à maitriser la liste des commandes pour SharePoint, il existe un petit outil fort sympathique en mode web : SharePoint Power Shell Command Builder. J'en avais déjà parlé ici, il s'agit d'une interface Silverlight qui par glissé / déposé vous permet de composer / découvrir les commandes disponibles.
image39_thumb

Avec tout ça, plus aucune raison de galérer avec Power Shell !

4 - Reflector

Tout le monde connait cet outil je ne vais pas m'attarder dessus. Ceci dit je pense qu'il faut le citer car il est indispensable ! Tout du moins il est indispensable pour tout développeur un peu curieux d'avoir un outil permettant de décompiler du code DotNet. Personnellement il m'arrive régulièrement d'explorer l'API SharePoint pour comprendre un comportement ou comment utiliser une classe, une méthode, etc. (ceux qui me suivent régulièrement ont dû le voir quelques fois dans mes articles). Bref, indispensable.

Reflector est devenu payant, ceux qui sont MCT ont droit à une licence. Il existe d'autres alternative comme JustDecompile qui bien que un peu moins poussé que Reflector marche très bien (réalisé par Telerik) et à l'avantage d'être encore gratuit.

Ou encore ILSpy qui lui est carrément un projet Open Source ! Par contre moins à mon gout nettement moins avancé
Image

5 - SharePoint Manager

Voilà un outil qui "a bien vieilli". En effet il existe en version "2007" et a été maintenu et existe donc en version "2010". Cet outil sous forme de client lourd permet d'explorer l'intégralité de votre ferme SharePoint ainsi que de réaliser un certain nombre d'actions. Un peu long à démarrer sur une ferme qui contient beaucoup de Web Applications, il est tout de même très pratique dans quelques scénarios :

- Analyse du contenu d'un site ou d'une liste en termes de schéma : quel est le schéma de ce SPField ?, quel est son StaticName. Qu'elle est l'url de ma vue par défaut ? Ce genre de petites questions que l'on se pose régulièrement pour coder par exemple un EventReceiver de SPList.

Et bien SharePoint Manager y réponds très vite !
image62_thumb

- Suppression de contenu plus rapide : suppression d'un site et ses sous sites, où encore suppression de librairie, y compris celles qui sont protégées (comme la Drop Off Library). Là encore sur un environnement de développement en particulier cela permet de faire un peu de ménage plus facilement
image59_thumb

- Lecture de votre hiérarchie de Web Applications / site collections / Site : Là encore surtout sur un environnement de dev qui contient en général un peu de tout et un peu en vrac, plutôt que de tout re parcourir via l'interface web, gagnez du temps en utilisant SharePoint Manager qui vous présente toute cette hiérarchie sous forme d'un TreeView !

image55_thumb[1]

6 - CamlEX.Net

Là c'est un cas un peu particulier. Il ne s'agit pas d'un outil mais plutôt d'une librairie tierce. Au cas où un petit rappel : SharePoint permet de récupérer des éléments d'une liste ou d'une librairie par deux méthodes :

- parcours de l'ensemble des éléments : parcours simple via l'API modèle objet
- recherche avec critères de filtrage via une requête Caml qui représente en quelque sorte la requête SQL : bien évidement sur de gros volumes de données ce mode de requêtage est bien plus performant !

Mais je dois avouer j'ai toujours était très mauvais avec cette syntaxe CAML et j'ai toujours était très rebuté par cette syntaxe plus ou moins proche du SQL mais exprimé via du XML.. Si vous êtes comme moi, c'est à dire que vous déléguez autant que possible cette partie à vos collègues ^^, peut être allez-vous changer d'avis avec CamlEx !

En effet cette librairie permet de générer la requête CAML (sous forme de string) à partir d'une expression lambda ! Personnellement par contre j'ai toujours était très fan des lambda dès que j'ai appris un peu comment ça marchait. Donc cette librairie est mon must to have quand il s'agit d'extraire des données avec une SPQuery par exemple. Je ne vous refais pas tout le tour de ce que peut faire cette librairie mais je vous invite à voir cela en détail sur le site Codeplex http://camlex.codeplex.com. Ceci dit je vous mets un exemple (un compliqué) pour vous donner envie : vous devez générer une requête avec des OR entre chaque élément et vous ne savez pas combien d'éléments vous allez avoir à l'avance. Le résultat ressemble à ça avec 3 éléments :

image43_thumb

Avec CAMLEx vous l'obtenez en faisant :

image49_thumb

Un point d'attention tout de même ! La génération de la requête CAML à partir d'un arbre d'expression tel qu'une lambda n'est pas sans cout en termes de temps processeur. Soyez donc vigilant sur votre ratio "Nombre de requête CAML à générer / Temps d'extraction des datas'". Des tests de performances que j'ai fait il se dégage globalement deux scénarios :

- Beaucoup de données dans mon SharePoint, peut de requête CAML à la fois. Dans ce cas le temps passé par CamlEx est assez négligeable
- Peu de données dans mon SharePoint, beaucoup de requête CAML générées en permanence. Dans ce cas le temps passé par CamlEx peut devenir très rédhibitoire car largement supérieur au temps à récupérer les éléments.

7 - ULSViewer

Passons maintenant aux outils de "Debug" et le premier de la liste sans contestation est "ULSViewer" qui permet de lire de manière simple les logs générés par SharePoint. Cet outil est "ultra" connu mais cependant il est obligatoire de le citer ! Attention il existe plusieurs version qui portent le même nom mais qui ne sont pas les mêmes. Je vous parle de celui-ci : http://archive.msdn.microsoft.com/ULSViewer

Cet outil permet déjà aux responsables de la plateforme de diagnostiquer les éventuelles causes de mal fonctionnement de la plateforme car une fois configuré en mode "Verbose" le moins que l'on puisse dire est que les développeurs de chez MS sont prolixes en terme de message des logs. Donc déjà un bon outil pour le diagnostic de base.

image67_thumbimage71_thumb

Mais il est aussi très facile de créer votre propre classe qui écrit dans le log ULS de SharePoint en y mettant une catégorie et un Product Name de votre choix. Ainsi vos développements custom vont inscrire des logs au même endroit que tous les autres, ça peut-être pratique, mais vous aurez donc déjà un outil pour les consulter ! D'autant plus que cet outil est capable de faire des filtres sur le process, la catégorie, le Product Name, le niveau du message (verbose, warning, etc.), donc tout ce qu'il faut pour retrouver les logs qui vous intéressent parmi le million de lignes générée par minute par votre SharePoint ! clip_image023Pour en savoir plus sur comment utiliser l'API de diagnostique (de trace) de SharePoint, rdv ici http://msdn.microsoft.com/en-us/library/microsoft.sharepoint.administration.spdiagnosticsservicebase.aspx

Ceci dit quelques critiques sur cet outil :

- Pas hyper stable quand il s'agit de changer les filtres, notamment je n'ai toujours pas compris comment supprimer un filtre sans que l'outil plante complètement
- Il sait ouvrir et fusionner plusieurs fichiers de logs en même temps à condition de lui indiquer les fichiers en question. Par contre le mode "temps réel" ne sait ouvrir que le fichier local. Donc dans une infrastructure de type "ferme" avec de multiples serveurs il faut lancer cet outil sur chaque frontal.
- La mémoire consommée gonfle au fur et à mesure de la quantité de log ouvert. En mode temps réel vous pouvez vous retrouver rapidement à 2Go de RAM consommé ! A éviter en production..
- De base cet outil ne supporte pas un SharePoint autre que En-US. Le format des dates dans le log le fait planter sinon ! Ceci dit un patch pour supporter un OS Français existe : ici http://archive.msdn.microsoft.com/ulsviewerfix

En même temps l'outil est gratuit..

8 - SPDisposeCheck

Pour "SharePoint Dispose Checker Tool". Cet outil est présenté comme l'outil qui va vérifier votre code vis à vis des préconisations de Microsoft sur la gestion du Dispose des différents objets du modèle objet de SharePoint. Sur le principe c'est séduisant pour éviter les fuites mémoires (et oui n'oubliez pas, derrière le code managé il y a du code natif et notamment du COM qui peut donc potentiellement consommer de la mémoire et ne pas la libérer si vous ne l'aidez pas un peu à avoir quand.). Après si on prend le temps de traduire ne serait-ce que la deuxième phrase de description de l'outil sur le site on commence déjà à douter : "Cet outil peut ne pas montrer toutes les fuites mémoires et il peut vous dire qu'il y a une fuite à un endroit où il n'y en a pas". Et j'aurais tendance à rajouter que si vous faites trop confiance à cet outil en "corrigeant" une fuite qui n'en est pas une vous pouvez même arriver à vous créer des Bugs dans votre application ! Donc méfiance !

Cet outil en ligne de commande analyse votre code et va tout de même détecter sur des scénarios assez simple les endroits où vous auriez oublié de faire un appel à un Dispose sur un SPSite ou SPWeb. Soit une fonction qui fait : Je crée un SPSite, puis un SPWeb, je fais mon boulot, je dispose le tout et je renvoi mes résultat. Dans ce cas si vous oubliez le Dispose (ou le using) cet outil vous le signalera ! C'est déjà mieux que rien !

Personnellement je n'utilise pas cet outil dans la mesure où sur une grosse partie de mes codes je suis rarement dans un scénario aussi "simpliste" et ayant une maitrise de ce que je fais et pourquoi par exemple je ne dispose pas le SPWeb (car il est réutilisé plus bas, ou mis en cache) je préfère gérer tout ça à la main. Ceci dit cela nécessite rigueur et vigilance et ce n'est pas toujours évident.

Une chose est certaine pour conclure sur cet outil, il vous donne le lien vers la page MSDN décrivant les bonnes pratiques à suivre, il est indispensable que vous preniez en comptes ces bonnes pratiques !

9 - Fiddler / WireShark

Là encore on est plus dans l'outil de diagnostic. Les 2 sont dédiés à l'analyse de ce qui se passe sur le réseau. Fiddler est bien plus simple à utiliser mais par contre ne fonctionne que sur les échanges passant par votre navigateur, il se branche en tant que proxy. Donc tant que vous devez voir ce qu'il se passe entre votre JQuery et votre web service Soap tout va bien.
image79_thumb

Quand il s'agit de comprendre ce qu'il se passe entre une appli custom (console par exemple) et le service WCF déployé sur votre SharePoint, il est nécessaire de descendre un peu plus bas niveau et donc d'analyser tout ce qui passe par la carte réseau. C'est ce que fait WireShark et qui du coup le rends aussi bien plus complexe à utiliser mais aussi très pratique.
image75_thumb

Ce genre d'outils sont devenus indispensables dès lors que les applications utilisent massivement des appels asynchrones sur les pages (scénarios Ajax et JQuery) ou du WCF plus généralement. Ces technologies sont aujourd'hui bien plus faciles à utiliser sur SharePoint 2010 que le 2007 et donc à fortiori nous poussent à s'équiper en outillage de diagnostique.

10 - Internet Explorer Developer Toolbar / FireBug / Chrome Web Developer Toolbar

Je préfère le dire tout de suite, l'intégration graphique ce n'est vraiment pas "ma tasse de thé". C'est d'ailleurs je trouve une des tâches les plus chronophage et complexer dans les développements pour SharePoint (sans doute par manque de maitrise). Quoiqu'il en soit ce type d'outil intégré à votre navigateur favori permettant une exploration du DOM (le contenu structuré de votre page web, la source) sont très connus et utilisés par les intégrateurs graphique. Et quoique j'en dise, j'en fais une utilisation quasi quotidienne. Impossible donc de ne pas les citer !

image1_thumb

En quelques clics vous pouvez savoir que contient la balise div à tel endroit, qu'elle classe css est placée dessus, de quoi cette classe css est faite, etc... Vous pouvez modifier dynamiquement les css afin de voir ce que pourrais donner un border supplémentaire par exemple ou telle ou telle autre couleur, etc. Vous pouvez débuguer le code JavaScript, désactiver certaines fonctions, analyser le contenu des variables, etc.

Je ne polémiquerais pas sur lequel de ces outils est le mieux ce qui reviendrais à dire que je préfère tel ou tel navigateur. Cela dépend surtout de la cible finale demandé par mon client. Généralement on a plus de soucis avec Internet Explorer et les dernières versions permettent de forcer le mode de rendu en version 7, 8 ou 9. Donc avec un seul navigateur on test 3 versions différentes, pratique.

11 - SharePoint Designer

Tiens j'avais dit "Les 10 outils" et j'en suis à 11. Bon j'avoue c'est volontaire, je ne considère pas vraiment SharePoint Designer comme un vrai outil de développement. D'une part cet outil, il faut le dire, est d'une instabilité à couper le souffle (la encore j'en reste là sinon je vais vraiment en dire du mal) ! D'autre part ce que vous faites une fois dans SharePoint Designer est rarement réutilisable et vous devez le refaire à chaque fois, chaque site / chaque liste, que vous en avez besoin. Ce n'est donc pas vraiment la philosophie d'un développement moderne. Seule la fonction d'édition des workflows s'avère vraiment très pratique à mon sens à condition que ce soit vraiment du "OneShot".

Ceci dit il est vrai que parfois en cours de développement pour tester une modification de page de layout ou de type de contenu par exemple cela peut permettre de gagner un peu de temps car on peut faire la modification en ligne sans à avoir à redéployer notre solution. Toutefois faites attention au prochain redéploiement de la solution, qui n'arrivera pas toujours à écraser les éléments modifiés à travers SharePoint Designer. Dans ce cas il est fort probable que vous perdiez votre journée à comprendre pourquoi votre site n'est pas à jour alors que votre solution est bien déployée.

Pour conclure je dirais : "A ne pas utiliser en Production !"

 

Conclusion

J'ai fait un tour sur les outils existant gratuits (hormis Visual Studio). Ce sont des petits outils qui ont tous leur fonctionnalités relativement ciblées et donc très pratique pour chaque besoin unitaire. Il existe d'autre solutions tierces chez des éditeurs qui embarquent beaucoup plus d'aspect comme par exemple DocAve de AvePoint. Cette plateforme fourni plusieurs modules comme du backup, ou de l'organisation de contenu, ou de l'administration, etc... Bref tout un tas d'outils là aussi très utiles régulièrement et pour le coup qui s'inscrivent non plus sur un aspect "développement" mais aussi sur l'aspect exploitation quotidienne d'une plateforme de production. Un bon sujet d'un prochain article....

Source : Lionel Limozin http://labs.bewise.fr/Article/Les-10-outils-les-plus-utiles-pour-le-developpement-pour-SharePoint-2010/

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:02

So, you are adding a new server to the farm and you can’t locate that very important password that was on a sticky note attached to your monitor for all to see? No problem! You can use PowerShell to reset / change that forgotten farm passphrase. Note that I said reset and not retrieve. There is currently no option to retrieve the existing farm passphrase.

  • Open the SharePoint 2010 Management Shell (Start > All Programs > Microsoft SharePoint 2010 Products > SharePoint 2010 Management Shell)
  • Enter this at the PowerShell prompt:
    • $passphrase = ConvertTo-SecureString -asPlainText -Force
  • Input the new passphrase and hit Enter
  • Enter this at the PowerShell prompt:
    • Set-SPPassPhrase -PassPhrase $passphrase -Confirm
  • You will be asked to confirm the passphrase by re-entering it
  • Re-enter the passphrase and hit Enter
  • You will be asked if you are sure that you want to perform this action, type Y (for Yes) and hit Enter
  • Your farm passphrase has now been reset!

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 21:45


Serveur SharePoint est devenu une application d'entreprise très populaire à une meilleure collaboration. Comme la quantité et la valeur des données stockées sur la plate-forme SharePoint augmente, la sauvegarde et la récupération devient critique et il se révèle être un défi pour les administrateurs.

SharePoint offre complète des options de sauvegarde agricoles hors de la boîte: premièrement, la sauvegarde basée sur le Web Administration centrale et de restauration. Deuxièmement, en ligne de commande stsadm.exe outil de sauvegarde. La troisième option est de SharePoint Designer.

Malheureusement, ces trois options ont quelques limitations: pas de niveau d'objet véritable option de restauration (si un seul élément doit être récupéré, le site tout entier doit être restauré), la sauvegarde manuellement avant la fin nécessairement élevée moment de la restauration, de frustration de ligne de commande des services publics, ne sauvegarder directement sur bande, aucune solution personnalisée des fichiers de sauvegarde, pas de sauvegarde IIS, aucun autre accès mappages de sauvegarde.

En raison de la nature complexe du serveur SharePoint et sa mission essentielle, les entreprises qui investissent dans la plate-forme devrait ressembler pour la sauvegarde fiable et solution de récupération en mesure de fournir une gamme complète de protection. Et puisque sur la solution de la boîte n'offre pas ce niveau de protection, une solution tierce partie serait un bon investissement. Cet article présente la plus notable tiers de sauvegarde et de reprise sur le marché. Ai-je raté quelque chose? Quel est votre choix pour la sauvegarde et la récupération SharePoint?

Microsoft a écouté ses clients et a livré une solution complète avec System Center Data Protection Manager (DPM):

Data Protection Manager (DPM) par Microsoft

Data Protection Manager (DPM)
de System Center Data Protection Manager fournit protection des données unifiée pour les serveurs et clients Windows en tant que sauvegarde best-of-breed et solution de récupération de Microsoft pour les environnements Windows. DPM 2010 fournit la meilleure protection et les scénarios de restauration les plus supportables à partir du disque, bande et nuage - de façon évolutive, gérable et rentable.

Principaux avantages de Data Protection Manager (DPM):

  • Récupérer les collections de sites, de sites, ou un acte individuel en quelques minutes
  • Facile parcourir et restaurer des sites individuels, des documents, des listes, des pages ASPX, des modèles, des contacts et des bases de données SharePoint et les systèmes entiers
  • Restaurer la configuration complète de batterie de serveurs SharePoint, y compris la base de données de configuration, base de données de contenu d'administration, et les bases de données de contenu
  • Copier vers un dossier réseau ou une bande pour l'archivage
  • Restaurer une base de données de contenu unique à la batterie de serveurs SharePoint

AppAssure - DocRetriever

DocRetriever pour SharePoint
SharePoint restauration des documents et des éléments de liste à partir de vos sauvegardes SharePoint indigènes en quelques minutes, sans nécessiter une batterie de récupération SharePoint. 
DocRetriever for SharePoint simplifie considérablement le processus de restauration de documents, de sites, sous-sites et des dossiers. Les administrateurs SharePoint n'avez plus besoin de passer des heures innombrables à reconstruire votre base de données de production, ou d'inquiétude sur le déploiement d'une batterie de récupération temporaire SharePoint, juste pour récupérer un document individuel ou élément de la liste.

Principaux avantages de DocRetriever:

  • Répondre aux demandes de récupération SharePoint en quelques minutes
  • Restaurer les objets SharePoint directement à partir d'une sauvegarde et d'éviter d'utiliser une batterie de récupération SharePoint ou la reconstruction de votre base de données de production
  • Récupérer des fichiers dans les bases de données de contenu et de les restaurer dans un dossier NTFS, même si le site est hors ligne ou inaccessible
  • Restaurer des documents individuels et des éléments de liste
  • Site et sous-site de récupération
  • Restaurer les versions de documents
  • Remplacer ou ignorer les éléments existants sur une restauration
  • Préserver les paramètres de sécurité d'origine
  • Rechercher les sauvegardes de tout document en quelques secondes
  • Restaurer directement à partir de SharePoint SQL Server back-up des fichiers
  • La consignation détaillée de toutes les opérations de restauration
  • peut être installé sur Windows XP, Windows Vista, Windows 7, Windows Server 2003, Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2
  • Version d'essai disponible

AvePoint

Sauvegarde et récupération DocAve pour Microsoft SharePoint
DocAve Backup and Recovery répond au besoin d'une solution de sauvegarde rapide, souple et intelligent pour Microsoft SharePoint. DocAve offre une gamme complète de sauvegarde et de récupération fidélité, à partir d'un élément de contenu individuel à un environnement SharePoint entier et tous ses composants au niveau des exploitations, le maintien de toutes les métadonnées, les titres et l'historique des versions.

Principaux avantages de la sauvegarde et de récupération DocAve:

  • Intelligent, Business-Aware protection
  • Vrai niveau de l'entreprise de sauvegarde SharePoint
  • Restaurer Avec les pertes d'exploitation minimal et la perte de données
  • Satisfaire rigoureux RTO et RPO au sein de votre SLA
  • Réduire les erreurs humaines en simplifiant sauvegarde complète du système
  • Assurer la conformité aux règlements du gouvernement
  • Gratuitement pendant 30 jours

CommVault

CommVault Simpana pour SharePoint
logiciel CommVault Simpana offre de classe entreprise de sauvegarde et de restauration pour Microsoft SharePoint pour fournir de récupération de données fiables et à faible coût de rétention. Ajouter archive pour réduire la croissance et l'amélioration de la base de données SharePoint performances du système. Vous obtenez tout cela géré à partir de la même console intuitive, avec les mêmes serveurs, réseaux et stockage partagés pour le traitement des données de sauvegarde et d'archivage.

Principaux avantages de CommVault Simpana pour SharePoint:

  • Sauvegarde rapide, y compris "instantanés" près capacités instantanées
  • Facile parcourir et restaurer des sites individuels, des documents, des listes, des pages ASPX, des modèles, des contacts et des bases de données SharePoint et les systèmes entiers
  • Toutes les options de récupération simplifiée point dans le temps
  • Réplication en temps réel entre les systèmes et les sites
  • Déploiements de fermes de soutien pour SharePoint autonome et le serveur
  • Avancée protection continue des données et de récupération
  • Une seule interface gère Exchange, Active Directory et SharePoint

EMC - NetWorker

Module NetWorker pour Microsoft Applications
module EMC NetWorker for Microsoft Applications propose une solution unifiée pour la protection des applications, y compris Microsoft Server Exchange, SQL, SharePoint, Data Protection Manager, Hyper-V et Active Directory. Il permet d'EMC NetWorker, de tirer parti de Microsoft Volume Shadow Copy Service (VSS) cadre de cohérence des instantanés d'applications point-à-temps, offrant une récupération rapide et la sauvegarde hors hôte.

Principaux avantages du module NetWorker:

  • Déduplication à la source mondiale
  • Instantané assistée de sauvegarde
  • VSS writer de l'application d'intégration
  • Simplifiée, centralisée et automatisée de sauvegarde et de récupération dans une solution unique
  • Reprise après sinistre et de restauration granulaires
  • Sauvegarde hors hôte de clichés élimine l'impact de la sauvegarde
  • Simplifier la restauration de contenu avec recherche exhaustive
  • D'évaluation disponible sur demande

Idera

Idera SharePoint sauvegarde
Une sauvegarde puissant et produit de récupération de sites Microsoft SharePoint et des collections de sites. Idera SharePoint fournit de sauvegarde automatisées sauvegardes planifiées, le suivi des opérations de sauvegarde et de récupération à partir d'une console centrale et réduit la charge de travail d'administrateur en permettant aux administrateurs du site et aux utilisateurs de récupérer leurs propres documents. SharePoint sauvegarde permet aussi d'économiser sur les coûts de stockage grâce à la technologie de compression puissant pour réduire la taille de sauvegarde allant jusqu'à 95%.

Principaux avantages de la sauvegarde Idera SharePoint:

  • Récupération rapide et la récupération de contenu SharePoint (à partir de collections de sites à des documents individuels)
  • Self-service de récupération de SharePoint
  • Facile à utiliser - s'adresse aux «administrateurs accidentelles '
  • Automatisation de sauvegarde
  • Stockage de sauvegarde réduite
  • Seul le contenu de sauvegarde qui a changé!
  • Gratuit pendant 14 jours

Iron Mountain

Mimosa NearPoint pour SharePoint
Mimosa Systems offre une solution SharePoint Archivage et récupération qui a l'intégration serrée avec WSS et MOSS d'un produit sur
​​le marché. Avec Mimosa NearPoint pour SharePoint, vous bénéficiez de tous les avantages de SharePoint a à offrir, tout en acquérant plus de contrôle sur la croissance et la gestion de contenu SharePoint et de stockage, une meilleure gestion des risques avec les politiques de conservation et de maintien centralisés juridique, et la capacité à bien dormir la nuit sachant reprise à n'importe quel niveau de granularité est immédiat.

Principaux avantages de Mimosa NearPoint:

  • Reprise à grains fins et à gros grains
  • Capturez tous les types de contenu et des métadonnées associées
  • Effectuer une capture en continu par l'intermédiaire de Change Notification, et de préserver les relations entre les sites et le contenu
  • Gérer conservation et d'élimination (élimination) de contenu de SharePoint dans l'archive en fonction de vos politiques
  • Exécuter indexation de texte intégral et global unique instanciation sur tous les contenus archivés
  • Réaliser des économies de stockage, comme le contenu peut alors être déchargé à partir de SharePoint tout en conservant transparente accès des utilisateurs finaux par l'intermédiaire de cogner
  • Gestion de la conservation centralisée
  • Live Demo

Metalogix

Sélective gestionnaire de restauration des sauvegardes SharePoint
Restaurer des documents individuels et des éléments de liste de vos sauvegardes SharePoint indigènes, sans nécessiter une batterie de récupération SharePoint. Selective Restore Manager Pro simplifie le processus de restauration de documents individuels et des éléments de liste, ainsi que les sites SharePoint entières. Avec sélectif gestionnaire de restauration Pro, vous n'avez plus besoin de reconstruire votre base de données de production, ou d'inquiétude sur le déploiement d'une batterie de serveurs SharePoint temporaire de récupération, juste pour récupérer un document individuel ou élément de la liste.

Principaux avantages de gestionnaire de restauration:

  • Répondre aux demandes de récupération en quelques minutes
  • Évitez la reconstruction de votre base de données de production juste pour récupérer un seul élément
  • Évitez d'utiliser une batterie de récupération SharePoint pour gérer les demandes de restauration granulaires
  • Évitez de tiers, propriétaires de back-up formats et coûteux matériel dédié
  • Récupérer le contenu de toute base de données de contenu SharePoint, même si le site est hors ligne ou inaccessible
  • Restaurer tous les types de listes, des bibliothèques et des sites
  • Restaurer en place ou à l'extérieur du lieu
  • Restaurer des éléments individuels et les hiérarchies de sites complets
  • Conserver les métadonnées précieuses
  • Contenu Aperçu avant restauration
  • 15 jours d'essai

Neverfail

Neverfail pour SharePoint
pour SharePoint Neverfail peut fournir une haute disponibilité et de reprise après sinistre pour tous les éléments de SharePoint, y compris le front-end, de recherche et de serveurs d'index doivent être disponibles en permanence. Neverfail conserve une copie complète et cohérente et à jour du serveur SharePoint et sa configuration. C'est plus que juste une copie des données. Neverfail fournit une gamme complète, prêt-à-go clone du serveur, y compris les modifications de configuration qui ont été appliquées depuis le serveur d'application a été installée.

Principaux avantages de Neverfail pour SharePoint:

  • Protéger les installations SharePoint individuels, ou des fermes SharePoint complètes
  • Pas de récupération requis
  • Prêt-à-go clone du serveur, y compris les modifications de configuration
  • Automatiser tout le processus repose sur des critères définis par l'utilisateur
  • Détecte une condition d'IT qui est susceptible d'entraîner une panne
  • Basculer en moins de deux minutes
  • Auto-configuration sans script

Quest Software

Recovery Manager for SharePoint
SharePoint Recovery Granular De sauvegardes existantes - articles perdus ou supprimés sont inévitables, et les informations sensibles sont susceptibles posté sur des sites non sécurisés. Quest aide effectuer une recherche rapide, la récupération SharePoint souple et permet d'assurer la sécurité et le respect de votre environnement SharePoint.

Principaux avantages de Recovery Manager pour SharePoint:

  • Économie d'argent en travaillant avec les sauvegardes que vous avez déjà des bases de données SQL, SharePoint natif, Quest LiteSpeed ​​pour SQL Server, Microsoft System Center Data Protection Manager, Symantec Veritas NetBackup, Symantec Backup Exec ou IBM Tivoli Storage Manager for Databases. Aucun des sauvegardes supplémentaires requis!
  • Assure la productivité et la sécurité par la restauration de toutes les informations stockées dans les bases de données, y compris les alertes, les autorisations, l'état de flux de travail et des associations, des métadonnées, des vues personnalisées et des liens de composants WebPart.
  • Gain de temps en fournissant un moyen pratique de rechercher, localiser et visualiser n'importe quel élément de l'ensemble des sauvegardes de bases de données multiples avant de le restaurer, ainsi qu'une console basée sur le Web de déléguer la recherche et les options de restauration.
  • Version d'essai offert

Stellar Phoenix Récupération de SharePoint Server

Stellar Phoenix SharePoint Server Réparation Recovery Software fichiers corrompus MDF. Le logiciel récupère également le contenu du site SharePoint et restaurer les différents types de documents téléchargés, y compris les wikis, blogs, articles, etc

Principales caractéristiques du logiciel SharePoint Server Recovery:

  • Le logiciel est installé en quelques minutes et de travail sur toutes les erreurs de corruption de SharePoint.
  • Le logiciel est facile à utiliser et rapide processus de numérisation dans un fichier de base de données de réparation efficace endommagé et inaccessible.
  • Il dispose d'une fonction pour joindre le fichier MDF réparé sur le serveur SharePoint.
  • Si vous ne connaissez pas l'emplacement du fichier mdf, il a une fonction de recherche de fichiers MDF dans le système.
  • Affiche l'aperçu de la base de données récupérée et documents en version démo.
  • Fournit le résumé du processus de récupération dans un fichier journal qui peut être utiliser pour référence future.
  • Compatible avec MS SharePoint Server 2007 et 2010.
  • Prise en charge de SQL Server 2000, 2005 et 2008.
  • Compatible avec Windows 7, Vista, XP, 2000, NT et 9x.
  • Restaurer les fichiers de base de données par défaut ou réparés à l'utilisateur l'emplacement défini.
  • Version d'essai offert
Repost 0

Articles Récents

Liens