Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

14 mars 2005 1 14 /03 /mars /2005 00:00

Ckoiketufé ? Doukipudonktenkeça ? Vous avez du mal avec le parler SMS ? Vous aimeriez bien rester en contact linguistique avec les "djeun's" ? Le Traducteur Français-SMS est fait pour vous !

Développé par le Centre de traitement automatique du langage de l'Université Catholique de Louvain (Belgique), le Traducteur Français-SMS vous permet de savoir que "Que fais-tu ce soir ?" s'écrit "q fé-ti se soar ?" en langage djeun's. Ou encore que pour organiser sa soirée ciné, il faut savoir écrire "ques se qil y a o sinéma ?".

Mais comment ça marche ? Bonne question dont voici la réponse s'il faut croire les créateurs du site : "1. On applique un dictionnaire construit à partir du corpus de SMS, afin de remplacer certains mots par une de leurs traductions SMS attestée dans des messages réels. Ce sont les mots qui apparaissent en rouge dans le texte traduit.

2. Un programme applique des règles de réécriture inspirées de phénomènes trouvés dans le corpus, comme par exemple réécrire le son "oi" en "wa". Les séquences modifiées apparaissent en bleu.

3. Les réécritures issues du dictionnaire sont appliquées aléatoirement. Le paramètre "Degré de compression" correspond au taux d'application des autres règles de réécriture.

4. Bien que les traductions soient en moyenne plus courtes que les textes originaux, toutes les règles sont appliquées sans se soucier de la longueur des séquences produites." C'est aussi simple que ça !

Voilà en tout cas un guide qui va peut-être aider à réduire la fracture générationnelle... "Pas tn bac dabord !"

Pour voir le site : cliquez ici

Repost 0
Published by Imed SOUSSI - dans SOUSSI Imed
commenter cet article
12 mars 2005 6 12 /03 /mars /2005 00:00

En matière d'avancement des technologies de l'information et de la communication, la France occupe la 20e place mondiale. C'est ce que révèle l'étude "Global Information Technology Report", réalisée par le Forum économique mondial en partenariat avec l'école de management Insead.

Ce classement, établi depuis 4 ans, mesure «le développement et l'utilisation des technologies de l'information et de la communication» de 104 pays. Le taux et la rapidité de leur adoption par les entreprises, les particuliers et les administrations comptent parmi les critères d'évaluation.

Singapour accapare la première place pour l'année 2004, damant le pion aux États-Unis, relégués en 5e position après 3 années sur la plus haute marche du podium. L'Europe du Nord est représentée dans le peloton de tête avec la seconde place de l'Islande, suivie de la Finlande et du Danemark. la Tunisie est  classée 31ème sur 104 pays.

1 Singapore 1.73

2 Iceland 1.66

3 Finland 1.62

4 Denmark 1.60

5 United States 1.58

6 Sweden 1.53

7 Hong Kong 1.39

8 Japan 1.35

9 Switzerland 1.30

10 Canada 1.27

11 Australia 1.23

12 United Kingdom 1.21

13 Norway 1.19

14 Germany 1.16

15 Taiwan 1.12

16 Netherlands 1.08

17 Luxembourg 1.04

18 Israel 1.02

19 Austria 1.01

20 France 0.96

21 New Zealand 0.95

22 Ireland 0.89

23 United Arab Emirates 0.84

24 Korea 0.81

25 Estonia 0.80

26 Belgium 0.74

27 Malaysia 0.69

28 Malta 0.50

29 Spain 0.43

30 Portugal 0.39

31 Tunisia 0.39

32 Slovenia 0.37

33 Bahrain 0.37

34 South Africa 0.33

35 Chile 0.29

36 Thailand 0.27

37 Cyprus 0.25

38 Hungary 0.24

39 India 0.23

40 Czech Republic 0.21

Repost 0
Published by Imed SOUSSI - dans SOUSSI Imed
commenter cet article

Articles Récents

Liens