Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 13:52

Sans titre

Repost 0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 14:17

Web_development_timeline.png

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 11:57

certif.png

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 19:25

TIOBE Programming Community Index for February 2012

February Headline: All time low for Basic, all time high for VB.NET

It might be a coincidence but while classic (Visual) Basic is slowly going off radar, VB.NET is still gaining in popularity each month. VB.NET now enters the top 20. Other interesting moves this month: Groovy is approaching the top 20 by climbing another 8 places, CFML (ColdFusion) is back in the top 50, whereas Clojure entered the top 100 at position 77.

The TIOBE Programming Community index is an indicator of the popularity of programming languages. The index is updated once a month. The ratings are based on the number of skilled engineers world-wide, courses and third party vendors. The popular search engines Google, Bing, Yahoo!, Wikipedia, Amazon, YouTube and Baidu are used to calculate the ratings. Observe that the TIOBE index is not about the best programming language or the language in which most lines of code have been written.

The index can be used to check whether your programming skills are still up to date or to make a strategic decision about what programming language should be adopted when starting to build a new software system. The definition of the TIOBE index can be found here.

Position
Feb 2012
Position
Feb 2011
Delta in Position Programming Language Ratings
Feb 2012
Delta
Feb 2011
Status
1 1 Java 17.050% -1.43%   A
2 2 C 16.523% +1.54%   A
3 6 C# 8.653% +1.84%   A
4 3 C++ 7.853% -0.33%   A
5 8 Objective-C 7.062% +4.49%   A
6 5 PHP 5.641% -1.33%   A
7 7 (Visual) Basic 4.315% -0.61%   A
8 4 Python 3.148% -3.89%   A
9 10 Perl 2.931% +1.02%   A
10 9 JavaScript 2.465% -0.09%   A
11 13 Delphi/Object Pascal 1.964% +0.90%   A
12 11 Ruby 1.558% -0.06%   A
13 14 Lisp 0.905% -0.05%   A
14 26 Transact-SQL 0.846% +0.29%   A
15 17 Pascal 0.813% +0.08%   A
16 22 Visual Basic .NET 0.796% +0.21%   A--
17 32 PL/SQL 0.792% +0.38%   A
18 24 Logo 0.677% +0.10%   B
19 16 Ada 0.632% -0.17%   B
20 25 R 0.623% +0.06%   B





Long term trends

The long term trends for the top 10 programming languages can be found in the line diagram below.

 


Other programming languages

The complete top 50 of programming languages is listed below. This overview is published unofficially, because it could be the case that we missed a language. If you have the impression there is a programming language lacking, please notify us at tpci@tiobe.com.

Position Programming Language Ratings
21 Lua 0.527%
22 Fortran 0.524%
23 NXT-G 0.522%
24 Assembly 0.520%
25 C shell 0.512%
26 MATLAB 0.493%
27 Scheme 0.432%
28 Groovy 0.414%
29 RPG (OS/400) 0.405%
30 Prolog 0.391%
31 Erlang 0.367%
32 ActionScript 0.365%
33 F# 0.359%
34 COBOL 0.355%
35 Scratch 0.354%
36 ABAP 0.335%
37 Forth 0.318%
38 cg 0.316%
39 PL/I 0.314%
40 D 0.302%
41 ML 0.297%
42 Haskell 0.293%
43 Standard ML 0.280%
44 CFML 0.278%
45 Go 0.277%
46 OpenEdge ABL 0.270%
47 APL 0.269%
48 Smalltalk 0.267%
49 Q 0.260%
50 Tcl 0.254%

 


The Next 50 Programming Languages

The following list of languages denotes #51 to #100. Since the differences are relatively small, the programming languages are only listed (in alphabetical order).

  • (Visual) FoxPro, ABC, Algol, Alice, Awk, Bash, bc, BETA, BlitzMax, Boo, Bourne shell, C++/CLI, CL (OS/400), Clean, Clojure, cT, Dart, Dylan, Eiffel, Euphoria, Factor, Icon, Inform, Io, J, JScript.NET, Korn shell, LabVIEW, LabWindows/CVI, Ladder Logic, Lingo, Max/MSP, Modula-2, MUMPS, NATURAL, Oberon, Occam, OpenCL, Oz, PILOT, PowerShell, Revolution, REXX, S, S-PLUS, SAS, Scala, VBScript, VHDL, Z shell

Very Long Term History

To see the bigger picture, please find the positions of the top 10 programming languages from 5, 15 and 25 years ago in the table below.

Programming Language Position
Feb 2012
Position
Feb 2007
Position
Feb 1997
Position
Feb 1987
Java 1 1 4 -
C 2 2 1 1
C# 3 8 - -
C++ 4 3 2 7
Objective-C 5 44 - -
PHP 6 4 - -
(Visual) Basic 7 5 6 5
Python 8 7 27 -
Perl 9 6 5 -
JavaScript 10 9 25 -
Lisp 13 16 17 3
Ada 17 17 15 2
COBOL 34 18 3 10

Programming Language Hall of Fame

The hall of fame listing all "Programming Language of the Year" award winners is shown below. The award is given to the programming language that has the highest rise in ratings in a year.

Year Winner
2011 Objective-C
2010 Python
2009 Go
2008 C
2007 Python
2006 Ruby
2005 Java
2004 PHP
2003 C++

Categories of Programming Languages

In the tables below some long term trends are shown about categories of languages. Object-oriented statically typed languages have been most popular for more than 5 years now.

Category Ratings Feb 2012 Delta Feb 2011
Object-Oriented Languages 57.6% +0.4%
Procedural Languages 36.3% -1.0%
Functional Languages 4.2% -0.1%
Logical Languages 1.9% +0.7%



Category Ratings Feb 2012 Delta Feb 2011
Statically Typed Languages 71.3% +3.7%
Dynamically Typed Languages 28.7% -3.7%

 

Repost 0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 12:24

Worldwide Mobile Device Sales to End Users by Vendor in 2Q11 (Thousands of Units)

Vendor

2Q11

 Units

2Q11 Market Share (%)

2Q10

 Units

2Q10 Market Share (%)

Nokia

97,869.3

22.8

111,473.7

30.3

Samsung

69,827.6

16.3

65,328.2

17.8

LG

24,420.8

5.7

29,366.7

8.0

Apple

19,628.8

4.6

8,743.0

2.4

ZTE

13,070.2

3.0

6,730.6

1.8

Research In Motion

12,652.3

3.0

11,628.8

3.2

HTC

11,016.1

2.6

5,908.8

1.6

Motorola

10,221.4

2.4

9,109.4

2.5

Huawei Device

9,026.1

2.1

5,276.4

1.4

Sony Ericsson

7,266.5

1.7

11,008.5

3.0

Others

153,662.1

35.8

103,412.6

28.1

Total

428,661.2

100.0

367,986.7

100.0

Source: Gartner (August 2011)

Worldwide Smartphone Sales to End Users by Operating System in 2Q11 (Thousands of Units)

Operating System

2Q11

 Units

2Q11 Market Share (%)

2Q10

 Units

2Q10 Market Share (%)

Android

46,775.9

43.4

10,652.7

17.2

Symbian

23,853.2

22.1

25,386.8

40.9

iOS

19,628.8

18.2

8,743.0

14.1

Research In Motion

12,652.3

11.7

11,628.8

18.7

Bada

2,055.8

1.9

577.0

0.9

Microsoft

1,723.8

1.6

3,058.8

4.9

Others

1,050.6

1.0

2,010.9

3.2

Total

107,740.4

100.0

62,058.1

100.0

Source: Gartner (August 2011)

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 13:47

La nouvelle cartographie panorama des médias sociaux, de Fred Cavazza est maintenant décomposée en 4 grands domaines d’application (expression, réseautage, partage et jeux) et s’articule autour de plateformes sociales qui ambitionnent de couvrir l’ensemble des besoins des internautes.

Panorama des médias sociaux (mars 2009) Panorama des médias sociaux (mars 2009)

Pour une version plus grande c’est ici : Panorama des médias sociaux (mars 2009).

4 grands domaines d’application

Les différents services et outils présents sur ce panorama sont listés ci-après.

1. Les outils d’expression permettent à un individu de prendre la parole, de discuter et plus généralement à agréger sa production :

2. Les services de partage permettent de publier et de partager du contenu :

3. Les services de réseautage servent à mettre en relation les individus :

4. Les services de jeux en ligne qui intègrent maintenant des couches sociales tèrs développées :

Des réseaux sociaux aux plateformes sociales

Au centre de ce panorama nous allons enfin retrouver les réseaux sociaux (dont certains existent depuis bien avant la plupart des services précédemment cités) qui ont petit à petit évolués pour intégrer toujours plus de fonctionnalités et se transformer en véritables plateforme sociales. La notion de « plateforme » prend ici tout son sens car ces réseaux ont la capacité d’héberger les applications que nous retrouvons dans les quatre grands domaines d’application.

Nous pouvons faire la distinction entre les réseaux sociaux de première génération qui existent depuis plus de 5 ans et oscillent entre 50 et 200 millions de membres (Facebook, MySpace, Friendster, Bebo, Orkut, Skyrock, Hi5, Windows Live) et la nouvelle vague de plateforme sociales qui proposent sensiblement les même choses et comptent entre 20 et 50 millions de membres (Netlog, Imeem, Piczo, Lexode, Hyves, Buzznet, Xanga, Zorpia).

Je me garderais bien de faire une prédiction sur quelle plateforme va croître le plus vite ou remporter le plus de succès auprès des djeunz mais j’anticipe une concurrence très rude pour Facebook qui penne toujours à monétiser son audience alors que ces nouveaux acteurs ont directement intégrés les micro-transactions dans leur modèle économique.

Pour une explication plus complète, je vous invite à consulter le compte-rendu de la conférence que j’ai donné le mois dernier : Quelles opportunités pour votre marque dans les médias sociaux ? (à partir de 6’40 ») :

Deux grands absents : Google et Yahoo! (quoi que…)

Vous noterez également dans ce panorama la présence très discrète de Google et Yahoo! qui sont représentés par quelques services mais n’ont pas réussis à s’imposer comme les plateformes sociales de référence. Il y a certes de très belles réussites comme Blogger, YouTube, ou FlickR qui sont des références incontournables mais il faut bien reconnaître que les deux géants se sont fait voler la vedette par Facebook et MySpace.

Quoi que… quand on y réfléchit bien, Google est pour le moment en position de force avec un service comme Gmail (point de médias sociaux sans email) et avec un compte de résultat qui leur laisse le temps de peaufiner leur stratégie « sociale » (acquisition de Twitter ? de FriendFeed ?). Idem pour Yahoo! qui bénéficie toujours d’une très forte audience sur son portail et de services de base comme Y! Mail, Y! Messenger, Delicious, Y! Pipes

J’anticipe cependant une belle bataille autour des services d’authentification permettant aux plateformes sociales d’exister en dehors de leur site web et d’exporter le graph social des membres (lire à ce sujet L’authentification au centre de nombreuses attentions). C’est très certainement dans cette catégorie que les géants comme Google et Yahoo! ont tout intérêt à faire jouer leur légitimité pour garder un minimu de contrôle une audience toujours plus fragmentée.

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 13:44

Le dernier rapport de Forrester aborde à nouveau le sujet des solutions de collaboration : The Forrester Wave: Enterprise Social Platforms, Q3 2011. Dès l’introduction du rapport, le ton est donné : « A Rapidly Maturing Field« . Il faut bien avouer que le créneau des solutions de collaboration et autres social intranet suits est en plein boom et que les différents acteurs se livrent à une bataille acharnée pour conquérir des parts de marché. Pour avoir suivi de près ce secteur, je rejoins l’avis de l’auteur du rapport qui nous explique que certains acteurs progressent plus vite que d’autres.

La classification des solutions de collaboration de Forrester

Le rapport met en évidence trois acteurs : Jive, IBM et Telligent. Dans le schéma ci-dessus, on constate que Jive est l’éditeur le plus en avance, il faut dire qu’ils ont lourdement investi pour faire évoluer leur solution. Ils comptent d’ailleurs bien profiter de cette avance pour s’introduire en bourse très prochainement, une IPO particulièrement contestée : Jive Software’s IPO Is Either Really Good News Or Really Bad News et What Jive’s IPO Says About Social Software Market. Ce n’est pas tant la pertinence de la solution qui est mise en cause, mais plutôt la fragilité financière de l’éditeur dont les pertes sont quasiment équivalentes au C.A.

Bref, inutile de jouer les oiseaux de mauvais augure, plutôt que de prédire un probable retour de la bulle spéculative sur les introductions en bourse hasardeuses des start-up, je préfère plutôt y voir un signe que les enjeux autour des solutions de collaboration sont réellement importants et que l’innovation tourne à plein régime.

Cette innovation est la bienvenue, car je constate un certain déséquilibre dans les solutions du marché. Je suis ainsi impliqué dans plusieurs missions qui m’ont amené à auditer différentes solutions et je constate une certaine disparité, à savoir une concurrence fragmentée avec des acteurs de niche, mais très peu d’offres complètes. Dans un précédent article, j’avais ainsi identifié les 5 composantes de l’intranet 2.0 : Information, connaissance, communautés, collaboration et applications / données. La plupart des offres du marché couvrent en effet une à deux composantes (en fonction de leur métier d’origine), mais rarement l’ensemble des composantes de l’intranet 2.0.

Du coup j’ai passé un peu de temps dans le référentiel Useo (dont j’avais déjà parlé ici : Nouvelle version du référentiel de RSE d’Useo et Compte-rendu de la présentation du référentiel Useo) pour voir comment le marché avait évolué. Bonne surprise, de nombreuses solutions d’éditeurs français sont venues compléter les acteurs « historiques » (Zoom sur 4 offres françaises : Xwiki, SeeMy, Jamespot et blueKiwi).

Comme je suis un indécrottable chauvin, je vous propose un petit coup de projecteur sur les solutions qui ont retenu mon attention :

  • eXo, un éditeur proposant une plateforme assez complète avec différents modules applicatifs (contenu, collaboration, connaissances, social…). Déjà bien complète en V.3, la solution s’oriente vers une plus grande interopérabilité avec votre S.I. et un focus particulier sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur.

    Les espaces de travail dans eXo

  • Jalios avec sa solution JCMS qui se présente comme un portail collaboratif de nouvelle génération. Historiquement issue du monde de la GED et de la gestion de contenu, l’offre a été visiblement enrichie de nombreux modules fonctionnels (gestion de projet, collaboration, conversations, intégration avec les outils bureautiques…). Elle propose de plus un volet mobile avec des accès smartphones (iPhone et Android).

    La boîte à idées dans Jalios

  • Silverpeas, qui se présente comme une solution globale de communication collaborative. Cette dernière met avant tout l’accent sur la gestion de ressources documentaires et les espaces de travail, mais propose de nombreux autres modules et même une version mobile.

    Le mur d'activité dans Silverpeas Source : http://www.entreprise20.fr/

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 13:25

La récente publication par l’Observatoire de l’intranet des résultats d’une enquête menée cette année : Observatoire intranet 2011 – Contribution, collaboration, conversation.

Cette étude a été menée au cours du premier trimestre 2011 auprès de 373 organisations (dont 25 du CAC40). Les organisations ciblées sont majoritairement dans le secteur tertiaire, mais des industriels et des administrations ont également participé.

L’étude remonte en premier lieu plusieurs statistiques intéressantes comme :

  • Les métiers représentés

    Les différents métiers représentés au sein des intranets

  • Les types d’information publiée

    Les différents types d'informations proposées dans les intranets

  • Les outils disponibles

    Les différents outils disponibles dans les intranets

  • Les promoteurs de l’intranet

    Les différentes directions ayant la responsabilité des intranets

L’enquête dresse également une cartographie des socio-types des intranets qui permettent d’évaluer le niveau de maturité des organisations sur cette question en fonction de deux critères : le niveau de service (richesse fonctionnelle) et la gouvernance implémentée (plus ou moins distribuée).

Répartition des socio-types d'intranet

Les deux catégories largement sur-représentées sont donc celles des Bâtisseurs et des En mouvement. Les intranets sont donc globalement en chantier (création ou évolution).

L’Observatoire de l’intranet nous livre avec cette enquête cinq tendances pour 2011 :

  1. Une dynamique collaborative bien installée (des espaces collaboratifs déployés sur 60% des intranets et 25 % supplémentaires prévus pour l’année prochaine) ;
  2. Un RSE qui prend progressivement sa place (avec deux fonctions-clés : profils riches et outils présentiels) ;
  3. Des usages en mobilité qui se développent (3/4 des intranets proposent un accès distant) ;
  4. La volonté d’appliquer une gouvernance stratégique (la DG est impliquée dans la moitié des cas et la copropriété se développe) ;
  5. La gestion des connaissances qui est en retrait (peu de projets de cartographie des connaissances, des gestionnaires peu ou pas valorisés).

C’est donc une étude particulièrement bien documentée et enrichissante qui nous est proposée (via Claude Super).

Signalons également l’enquête menée par Intranet-Infos auprès des responsables intranet : Enquête exclusive, une formidable dynamique de construction. D’autres statistiques sont disponibles dans cette enquête, celle qui m’a particulièrement intéressé concerne les priorités pour 2011 :

Les priorités pour les intranet en 2011

L’enrichissement fonctionnel est donc la première priorité citée, de même que le suivi des projets d’évolution. Ceci nous confirme donc la situation décrite par les socio-types plus haut : de gros chantiers intranet sont en cours.

Et si vous êtes à la recherche d’encore plus de chiffres, je ne saurais que trop vous recommander l’édition 2011 de la Global Intranet Trends éditée chaque année par Jane McConnell (l’étude est en anglais, mais elle parle français et habite Paris).

L’auteur de cette étude a publié 3 articles au sujet de la dernière édition (Re-shaping the intranet, Social media are challenging the intranet et Steering and governing, more essential than ever), et nous livre également les cinq tendances identifiées :

  1. L’intranet devient la porte d’entrée du bureau web des collaborateurs ;
  2. Les intranets sont plus centrés sur les équipes (notamment grâce aux espaces collaboratifs et aux fonctions de gestion de projet) ;
  3. La transformation en des plateformes de communication en temps-réel (par le biais d’outils de microblog ou de la messagerie instantanée) ;
  4. La montée en puissance des usages en mobilité (pas spécialement depuis un terminal mobile, mais en dehors du bureau) ;
  5. Les intranets deviennent des vecteurs d’expression individuels pour les collaborateurs (grâce aux outils de publication et de sociabilisation).

Voilà, normalement avec ces 3 études, vous devriez avoir votre compte de statistiques et de tendances. Vivement l’année prochaine !

Repost 0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 12:02

http://wearesocial.fr/wp-content/uploads/2011/11/FI-WDD-internet3.gif

Repost 0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 16:16

Cloud, Big Data, réseaux sociaux et travail collaboratif, mobilité seront les 4 axes auxquels les entreprises, au niveau mondial, donneront la priorité pour leurs dépenses 2012 selon Gartner.


Cloud computing : l’accélération
88 milliards de dollars pourraient être dépensés en 2012 au niveau mondial pour des services Cloud. Selon Gartner, la croissance de ce poste budgétaire serait en augmentation de 19% par an, à partir de 2012 et jusqu’en 2015.

Ce sera une véritable montée en puissance pour le Cloud : selon les analystes, les dépenses pour les services  dans le nuage ne représentaient en 2010 que 3% des investissements IT.


Mobilité
PC portables, smartphones et tablettes ont détrôné en 2010 les ordinateurs de bureau et les entreprises encourageront encore cette tendance pour l’année à venir, selon Gartner. La mobilité se chiffre pour le seul compte Apple par la vente de 72 millions d’iPhone et de 32 millions d’iPad. Gartner prévoit pour 2016 quelque 900 millions de tablettes en circulation.


Big Data et analytique
Exit le concept de data warehouse unique réunissant l’ensemble des données ! Les volumes, la complexité des formats et la vitesse de réponse exigée engagent les entreprises vers de nouvelles solutions pour la gestion de leurs données. Selon Gartner, le data warehouse serait progressivement abandonné au profit des entrepôts logiques.


L’avènement du social computing
Réseaux sociaux, extensions sociales des applications, travail collaboratif sont en cours d’adoption à grande échelle dans les entreprises poussées par les usages acquis dans la sphère privée. 1,2 milliard de personnes utilisent actuellement au moins un réseau social, soit quelque 17% de la population mondiale. Source : http://www.econo-blog.com/

Pour en savoir plus
> Les 10 technologies stratégiques pour 2012 : la vision de  Gartner

Repost 0

Articles Récents

Liens